Valentino Rossi - "Chaque week-end, une nouvelle histoire"

A ceux qui s'étonnaient de le voir remporter le premier Grand Prix de la saison, Valentino Rossi a répondu en ne laissant personne prendre sa place à la tête du Championnat. Neuf courses ont passé, neuf courses dont il n'a manqué aucun podium, comptabilisant à ce jour trois victoires et treize points d'avance sur son plus proche poursuivant.

La pause est arrivée à point nommé, précisément à mi-chemin de cette saison, de quoi reprendre des forces et affûter sa préparation physique avant d'attaquer un mois d'août très chargé durant lequel trois épreuves seront disputées sur deux continents différents en l'espace de quatre semaines. La première d'entre elles se dispute à Indianapolis, un circuit certes légendaire mais qui n'a pas vraiment les faveurs de Rossi malgré sa victoire lors de la première édition, en 2008.

"La première partie de la saison a été très bonne et j'ai essayé de me reposer un peu et de me préparer pour la seconde moitié," a expliqué Valentino Rossi à l'heure de faire sa rentrée des classes, cet après-midi sur le circuit américain. "Elle s'annonce très difficile, chaque course sera importante, beaucoup de pilotes sont très rapides. J'essaye de me tenir prêt."

"Cette piste ne fait pas partie de mes favorites, mais la course de l'année dernière avait été bonne. J'ai surtout apprécié les dix premiers tours, qui ont été les plus excitants de 2014, avec beaucoup de pilotes impliqués dans une grosse bagarre," rappelle le pilote Yamaha, alors leader au début de l'épreuve puis engagé dans cette bataille acharnée contre Dovizioso, Lorenzo et le futur vainqueur, Márquez. "Durant la seconde moitié de la course, je n'avais pas été suffisamment fort pour rester au contact de Marc et Jorge," regrette l'Italien, qui en retirera tout de même une troisième place, son premier podium à Indianapolis après cinq ans de disette.

"Je vais essayer de poursuivre sur cette lancée," promet Valentino Rossi, "bien travailler pendant les essais et faire en sorte d'être prêt pour la course. Il va aussi falloir attendre de connaître les prévisions météo, parce que personne ne sait vraiment quel sera le niveau de grip de ce bitume. Personnellement, j'espère que ce sera sec," précise-t-il après un jeudi pluvieux.

Battre Honda sur l'un de ses circuits fétiches?

Honda a beau jouir d'un palmarès éloquent à Indianapolis - invaincue depuis 2010! - Rossi espère une épreuve qui s'inscrive dans la lignée de la tendance générale affichée cette saison, c'est-à-dire avec une Yamaha revigorée et capable de jouer les avant-postes.

"Par le passé, cette piste a généralement été un peu plus favorable à Honda, et en particulier à Marc," reconnaît-il. "L'année dernière, on était contents d'avoir placé les deux M1 sur le podium. On n'était pas très loin, mais on était quand même derrière. Cependant, c'est une nouvelle saison et chaque week-end est une nouvelle histoire. On doit donc faire de notre mieux."

S'en tenant à sa stratégie habituelle, Valentino Rossi ne veut pas perdre de temps et tentera d'être dans le rythme dès les premiers essais, qui auront lieu vendredi à 15h55 heure française.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Indianapolis
Circuit Indianapolis Motor Speedway
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview
Tags indianapolis, motogp, valentino rossi, yamaha