Valentino Rossi, un palmarès qui restera dans la légende

La carrière record de Valentino Rossi prendra fin à l'issue du championnat 2021. Brillante par sa longévité, elle restera également pour des générations de pilotes une référence grâce aux succès obtenus par la star italienne.

Valentino Rossi, un palmarès qui restera dans la légende

Valentino Rossi a annoncé aujourd'hui sa décision de mettre un terme à sa carrière de pilote MotoGP à la fin de la saison. Titré neuf fois en Grand Prix, il s'apprête à clore l'un des chapitres les plus importants de l'Histoire du championnat, et qui fera date en dépit de la perte de vitesse observée ces dernières années.

Lire aussi :

Records de succès et de longévité

Arrivé en Grand Prix à 17 ans, Rossi y aura passé jusqu'à présent la majeure partie de sa vie. Durant 26 ans, il s'est aligné pas moins de 423 fois au départ d'une course, ce qui constitue un record, très loin devant Loris Capirossi (328). Rien que dans la catégorie reine, il a disputé 363 courses, alors que personne n'a jamais atteint le cap des 250 dans l'une ou l'autre des classes.

Lui qui a sans cesse repoussé l'âge de la retraite et fait figure depuis déjà plusieurs années de vétéran du championnat, continue de livrer bataille à 42 ans face à des adversaires qui n'étaient pas nés à ses débuts. À 38 ans et 129 jours, il gagnait encore, un record depuis la création du MotoGP en 2002, bien qu'il ne soit "que" le septième pilote le plus âgé à s'être imposé dans la catégorie reine si l'on prend également en compte les 500cc.

Il est en tout cas celui qui a été capable de gagner sur la période la plus longue qu'ait connu le championnat, qu'il s'agisse de son parcours dans la catégorie reine (17 ans et 49 jours entre sa première victoire et la dernière) ou toutes catégories confondues (20 ans et 311 jours entre sa première victoire et la dernière).

Grâce notamment à une série de 11 saisons consécutives marquées par au moins une victoire (2000-2010), il compte 89 succès en catégorie reine et 76 rien qu'en MotoGP, deux autres records qu'il détient. Le nombre de ses podiums est lui aussi inégalé dans le championnat. Les saisons 2003, 2005 et 2008, avec 16 podiums à chaque fois, ont notamment contribué à alimenter ce score étourdissant, tout comme son record de 23 podiums consécutifs entre 2002 et 2004. Ses 21 saisons de suite comptant au moins une entrée dans le top 3 (2000-2020) sont elles aussi une référence. Autre record, le nombre de points marqués, puisqu'il explose les compteurs avec 6330 unités engrangés à ce jour. Et il convient de rappeler qu'il lui reste encore dix courses à disputer cette saison avant de raccrocher son casque.

Valentino Rossi en quelques chiffres :

  • 42 ans
  • 26 saisons en Grand Prix, 22 en 500cc/MotoGP
  • 423 Grands Prix, 363 en 500cc/MotoGP
  • 115 victoires, 89 en 500cc/MotoGP
  • 235 podiums, 199 en 500cc/MotoGP
  • 65 pole positions, 55 en 500cc/MotoGP
  • 6330 points, 5388 en 500cc/MotoGP

Les grandes dates de sa carrière :

  • 31 mars 1996 : débuts en Championnat du monde
  • 4 août 1996 : premier podium 125cc, au GP d'Autriche
  • 18 août 1996 : première victoire 125cc, à Brno
  • 31 août 1997 : premier titre 125cc, à Brno
  • 24 octobre 1999 : titre 250cc, à Jacarepagua
  • 19 mars 2000 : débuts en 500cc
  • 9 juillet 2000 : première victoire 500cc, à Donington Park
  • 14 octobre 2001 : titre 500cc, à Phillip Island
  • 21 septembre 2002 : premier titre MotoGP, à Jacarepagua
  • 12 octobre 2003 : deuxième titre MotoGP, à Sepang
  • 17 octobre 2004 : troisième titre MotoGP, à Phillip Island
  • 25 septembre 2005 : quatrième titre MotoGP, à Sepang
  • 28 septembre 2008 : cinquième titre MotoGP, à Motegi
  • 25 octobre 2009 : sixième titre MotoGP, à Sepang
  • 25 juin 2017 : 115e victoire (89e en 500cc/MotoGP), à Assen
  • 26 juillet 2020 : 235e podium (199e en 500cc/MotoGP), à Jerez

Des résultats en perte de vitesse

Lorsqu'il a entamé la saison 2021, la 26e de sa carrière en Championnat du monde, Valentino Rossi annonçait clairement son intention de retrouver les avant-postes. Déçu de sa campagne 2020, passablement malmenée par le COVID-19 et différents problèmes, il voulait retrouver le plaisir de la course et se montrer suffisamment compétitif pour redevenir protagoniste des Grands Prix.

Las, ce championnat n'a pas pris la tournure espérée pour le Docteur. Les neuf premiers Grands Prix constituent même le plus mauvais début de saison de sa carrière, sachant qu'il n'a marqué que 17 points et n'est entré qu'une seule fois dans le top 10, ce qui le place actuellement 19e du classement général.

Avant même la baisse observée cette saison, les statistiques du pilote italien se sont déjà effondrées ces dernières années. Couronné neuf fois en Grand Prix, dont sept dans la catégorie reine en l'espace de dix ans, Rossi s'est battu pour le titre MotoGP jusqu'en 2016, où il a fini dauphin de Marc Márquez. L'année précédente, il avait repoussé l'échéance à la dernière course, battu cette fois par Jorge Lorenzo. Mais depuis cette dernière lutte pour le Graal, il n'a remporté que deux victoires sur un total de 14 podiums en 75 courses.

Son dernier succès remonte à la saison 2017, entamée avec trois podiums lors des trois premières courses. La victoire était arrivée à la huitième manche, à Assen, et elle lui permettait alors de rester en lice pour le titre, cependant la suite de la saison l'en avait éloigné pour ne lui offrir que la cinquième place finale. De même en 2018, bien que troisième du championnat, il n'avait pas pu rivaliser avec le rythme imprimé par Marc Márquez.

Cette victoire à Assen, le 25 juin 2017, la 115e de sa carrière, reste aujourd'hui un marqueur dans sa carrière. Plus de 1500 jours se sont écoulés depuis cette date, durant lesquels il a participé à 67 Grands Prix mais n'a obtenu que dix des 235 podiums qui constituent son palmarès.

Valentino Rossi, qui fut l'un des Quatre Fantastiques, lorsque le MotoGP était largement dominé par ses victoires, celles de Jorge Lorenzo, de Casey Stoner et de Dani Pedrosa, n'a pas été au rendez-vous lorsque le MotoGP s'est révélé plus ouvert que jamais, et notamment depuis la blessure de Márquez il y a un an. Au total, depuis sa dernière victoire en 2017, il a vu 14 pilotes différents s'imposer sans parvenir à retrouver la plus haute marche.

Pilotes ayant gagné depuis la dernière victoire de Valentino Rossi :

Pilote Nombre de victoires
Marc Márquez 27
Andrea Dovizioso 11
Maverick Viñales 5
Dani Pedrosa 1
Cal Crutchlow 1
Jorge Lorenzo 3
Álex Rins 3
Danilo Petrucci 2
Fabio Quartararo 7
Brad Binder 1
Miguel Oliveira 3
Franco Morbidelli 3
Joan Mir 1
Jack Miller 2

Dans ce contexte, sa saison 2020 s'est avérée être la plus mauvaise de sa carrière à ce stade, lui qui ne s'était jamais classé aussi bas que la 15e place qu'il a alors obtenue. Sans aucune victoire à son compteur, il n'est monté qu'une fois sur le podium durant cette saison : c'est jusqu'à présent son score le plus faible, déjà affiché en 2011. Alors qu'on le pensait déjà au plus bas à l'époque, durant son passage chez Ducati, il avait obtenu une moyenne de 8,17 points par course ; en 2020, elle n'a été que de 5,5 et pour l'instant en 2021 elle est de 1,9.

Cette baisse, observée à un âge où tant d'autres auraient renoncé depuis bien longtemps, n'effacera pas la richesse du parcours de Valentino Rossi, véritable légende vivante des Grands Prix moto et dont le palmarès restera une référence pour des générations de pilotes.

Le palmarès de Rossi en catégorie 500cc/MotoGP :

Saison Victoires Podiums Pole positions Points Position
2021 0 0 0 17 19*
2020 0 1 0 66 15
2019 0 2 0 174 7
2018 0 5 1 198 3
2017 1 6 0 208 5
2016 2 10 3 249 2
2015 4 15 1 325 2
2014 2 13 1 295 2
2013 1 6 0 237 4
2012 0 2 0 163 6
2011 0 1 0 139 7
2010 2 10 1 233 3
2009 6 13 7 306 1
2008 9 16 2 373 1
2007 4 8 4 241 3
2006 5 10 5 247 2
2005 11 16 5 367 1
2004 9 11 5 304 1
2003 9 16 9 357 1
2002 11 15 7 355 1
2001 11 13 4 325 1
2000 2 10 0 209 2

* en cours

Avec Carlos Guil Iglesias

partages
commentaires

Related video

Malgré la douleur, Marc Márquez a retrouvé sa "vie normale"
Article précédent

Malgré la douleur, Marc Márquez a retrouvé sa "vie normale"

Article suivant

Viñales présente ses excuses : "Mon attitude n'est pas la meilleure"

Viñales présente ses excuses : "Mon attitude n'est pas la meilleure"
Charger les commentaires