Pour Rossi, Bagnaia et Morbidelli sont prêts à jouer le titre

Valentino Rossi pense que Pecco Bagnaia et Franco Morbidelli, tous deux membres de son Academy, ont maintenant le niveau pour se battre pour le championnat. Pour le vétéran italien, "beaucoup de gens n'ont pas encore compris le potentiel" de Bagnaia.

Pour Rossi, Bagnaia et Morbidelli sont prêts à jouer le titre

Les pilotes de la VR46 Riders Academy commencent à briller aux avant-postes en MotoGP. Franco Morbidelli a décroché ses trois premiers succès l'an passé et terminé la saison vice-Champion, tandis que Pecco Bagnaia s'est offert un premier podium. Le second, promu dans le team Ducati factory cette année, est déjà monté deux fois sur le podium et a signé sa première pole en 2021, réalisant un bien meilleur début de saison que son coéquipier Jack Miller, avec qui il a déjà passé deux ans dans le team Pramac.

Valentino Rossi, qui suit l'évolution de ses poulains depuis plusieurs années, n'est pas surpris par les prestations de Bagnaia cette année, étant même convaincu qu'il n'a pas encore tout montré : "À mon avis, beaucoup de gens n'ont pas encore compris le potentiel de Pecco", explique celui qui a décroché sept titres dans la catégorie reine. "Pecco a vraiment un très grand talent et il arrive à faire des choses remarquables avec la moto. Il se sent très bien avec la Ducati et au sein de l'équipe officielle. Ducati croit beaucoup en lui, à mon avis c'est un binôme qu'il faut vraiment garder à l'œil."

Lire aussi :

Bagnaia aurait signé une deuxième pole à Portimão si son chrono n'avait pas été annulé, ce qui l'a contraint à un départ hors du top 10. Rossi est certain qu'il aurait été une menace sérieuse pour Fabio Quartararo, vainqueur du Grand Prix, sans cette sanction. "[Le samedi], malheureusement, il a pris les drapeaux jaunes dans ses deux tours de qualifs, qui ont donc été annulés et il a dû partir 11e. Sans ça, je pense [que] Bagnaia aurait pu se battre pour la victoire face à Quartararo. Il est rapide, l'équipe est bonne, la moto est très compétitive, alors à mon avis il faut l'avoir à l'œil."

Franco Morbidelli vit un début de saison plus difficile mais il a déjà prouvé son talent selon Rossi, qui est devenu son coéquipier dans le team Petronas cette année, voyant en lui et en Bagnaia des prétendants à la couronne mondiale : "Franco, on le connait déjà, l'année dernière il a déjà montré qu'il pouvait gagner et [au Portugal] il a encore fait une très belle course et il pilote vraiment très bien. Ils sont prêts tous les deux pour gagner des courses, faire des podiums et je pense aussi pour se battre pour le championnat."

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Related video

Panneaux lumineux : Aleix Espargaró veut aussi des pilotes responsables

Article précédent

Panneaux lumineux : Aleix Espargaró veut aussi des pilotes responsables

Article suivant

Marc Márquez pense que Jerez sera "un peu plus facile" pour lui

Marc Márquez pense que Jerez sera "un peu plus facile" pour lui
Charger les commentaires