Valentino Rossi - "Pour battre Lorenzo, il faut faire plus que le maximum"

Pour la première fois cette saison, Valentino Rossi se présente sur un Grand Prix déchu du statut de leader du Championnat. A égalité de points avec Jorge Lorenzo, il cède la première place à l'Espagnol au décompte du nombre de victoires.

Autant dire que tout reste à faire dans la course au titre, or Rossi craint de ne pas être en position de force. "A vrai dire, d'ici à la fin de la saison, il n'y a aucune piste sur laquelle il n'est pas fort. Pour essayer de le battre, il faudra faire le maximum, et même plus. En tout cas, je vais tenter," promet le nonuple Champion du Monde.

"Etant donné qu'on est à égalité de points et que, à mon avis, sur le papier il y a plus de pistes qui lui sont favorables que de pistes qui me le sont, alors il pourrait être favori," suggère Valentino Rossi. "Mais c'est un Championnat très équilibré, alors il est important de déplacer les dynamiques. Au début j'ai été très fort, puis il a gagné quatre courses, ensuite j'ai ramené les choses à moi en gagnant aux Pays-Bas et je l'ai également battu au Sachsenring. Par la suite, il est revenu plus fort et il m'a battu par deux fois."

Alors quel élément s’avérera déterminant sur les sept rounds que compte encore cette course au titre? "A mon avis, ce qui fera la différence ce sont les confrontations directes. Pour l'instant c'est 6 à 5 pour lui, alors celui qui gagnera plus de confrontations directes remportera le titre," prédit Valentino Rossi.

Les podiums ne suffisent pas

"C'est une lutte très équilibrée. Après onze courses, on a le même nombre de points, c'est incroyable! Je suis très heureux d'avoir autant de points et d'être en tête... même si c'est Jorge qui est virtuellement le leader parce qu'il a remporté plus de courses que moi," se rattrape Rossi. "Déjà comme ça, c'est formidable et je suis fier des résultats de la première partie de la saison."

Je suis très content de tous ces podiums, mais il faut que je fasse mieux et que je sois plus souvent dans le top 2 que dans le top 3.

Valentino Rossi

"A présent, ça s'annonce de plus en plus difficile. Ce sera une belle bagarre," promet le pilote italien. Très régulier - il compte 15 podiums consécutifs depuis Motegi l'an dernier - il sait pertinemment ce qu'il doit faire : "Il faut que je sois plus rapide, que je reste concentré, que je travaille bien et que j'essaye de faire de mon mieux."

"J'ai pu systématiquement monter sur le podium cette année et c'est pour cette raison que j'ai le même nombre de points que Jorge, qui a portant remporté plus de courses que moi. Je suis très content de tous ces podiums, mais il faut que je fasse mieux et que je sois plus souvent dans le top 2 que dans le top 3. La bagarre devient serrée. Et il ne faut pas oublier Marc [Márquez] qui a démontré, lors des dernières courses, qu'il pouvait gagner à peu près partout."

Silverstone, une course perdue d'avance?

Absent en 2010 lors du retour de Silverstone au calendrier, Valentino Rossi y a ensuite connu des années difficiles avec Ducati et, à l'image de sa carrière, un retour progressif au premier plan depuis qu'il a retrouvé Yamaha. "J'aime beaucoup la piste, mais ma relation avec Silverstone a connu beaucoup de problèmes par le passé," résume-t-il dans un sourire.

A l'inverse, Lorenzo y est en terrain conquis et ne cache pas sa confiance à l'idée de retrouver une piste qui lui a valu trois victoires en cinq ans. "Silverstone sera plutôt une course de défense, parce que Jorge est très fort ici," reconnaît Rossi. "Mais si je devais commencer un week-end en me disant qu'il est plus fort et que donc je m'en fiche... Si je devais raisonner comme ça, j'aurais perdu."

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Circuit Silverstone
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview
Tags champion du monde, championnat du monde, duel, lorenzo, rossi, titre