Valentino Rossi de retour sur une de ses pistes fétiches

partages
commentaires
Valentino Rossi de retour sur une de ses pistes fétiches
Par : Léna Buffa
4 mai 2017 à 17:13

Leader du championnat sans avoir encore pu gagner de Grand Prix cette année, Valentino Rossi pourrait se trouver cette semaine en condition idéale pour y parvenir.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

L.B., Jerez - Valentino Rossi est de retour cette semaine sur l'une de ses pistes favorites, celle qui l'a vu afficher l'an dernier une domination devenue rare dans sa carrière. Rapide dès les essais libres, il avait créé l'exploit en cumulant pole position, victoire, meilleur tour et même en bouclant chaque tour de la course en tête.

Aujourd'hui, le Docteur s'y présente en leader du championnat, mais sans avoir encore pu se hisser sur la plus haute marche depuis qu'a débuté cette saison. Vingt ans après sa première victoire sur place, Rossi est observé de près par un paddock convaincu que Jerez prouvera une nouvelle fois cette année qu'elle est "une piste Yamaha" et qu'elle pourrait par ailleurs lui donner les moyens de relancer son compteur, lui qui ne s'est plus imposé depuis le mois de juin dernier. En 21 départs à Jerez, il s'y est élancé cinq fois de la pole position, y a signé 15 podiums et y détient un record de neuf victoires, autant dire que peu de pistes peuvent lui offrir un scénario, sur le papier, aussi favorable.

"C'est un circuit que je connais très bien", constate Valentino Rossi, "parce que j'ai grandi ici avec Aprilia. Quand j'étais très jeune, j'ai fait beaucoup de tests 125cc et 250cc ici. Maintenant ça a un peu changé, les jeunes pilotes font peut-être moins de kilomètres ici parce que les tests sont plus en Malaisie, par exemple, mais quand j'étais jeune c'était le centre des tests."

"Jerez est toujours une piste fantastique, même en ce qui concerne l'ambiance sur le Grand Prix. Il y a vraiment quelque chose de spécial, beaucoup de monde, beaucoup de vrais passionnés de moto", se réjouit-il. "On va essayer de faire quelque chose de plus, de faire le maximum. L'année dernière, ça a été un week-end presque parfait parce que je suis parti de la pole, j'ai gagné et j'ai signé le meilleur tour. C'est différent tous les ans, alors ce sera difficile, mais on va essayer de faire une belle course."

Une rude concurrence

Valentino Rossi est leader du championnat, néanmoins les écarts restent faibles à ce stade précoce de la saison, avec 18 points séparant les trois premiers. Or, ses deux plus proches poursuivants sont justement ceux qui ont réussi à se partager les premières victoires de la saison et l'Italien sait que sa régularité ne fera pas tout : il doit, lui aussi, trouver la clé pour gagner.

"J'ai fait trois belles courses. C'était des pistes difficiles, surtout Austin, mais j'ai réussi à bien piloter et la moto me plaît de plus en plus, je m'adapte. Même si je n'ai pas gagné, je suis toujours arrivé proche, j'ai toujours été protagoniste et j'ai pu attaquer à la fin. C'est difficile parce que Márquez et Viñales, surtout, mais aussi Pedrosa et les autres, sont forts, cependant on a l'air d'être toujours plus compétitifs."

'J'aimerais être plus compétitif, être rapide", pointe le pilote italien. "En course j'ai toujours été plutôt fort. Je peux progresser en essais, mais en tout cas après la première qualif sèche je suis parti de la première ligne. J'essaye de mieux piloter, d'utiliser toutes les séances pour exploiter mon expérience, pour régler la moto, pour être plus rapide le dimanche et surtout m'amuser, faire de belles courses. Au final c'est ça mon objectif."

Rossi a déjà démontré qu'il avait progressé, lui qui s'était montré plutôt préoccupé pendant les essais hivernaux. S'il lui a fallu plus de temps que son coéquipier pour s'adapter à la nouvelle Yamaha, le travail semble payer et les derniers essais privés au Mans le lui ont encore prouvé. "Entre l'Argentine et Austin on a changé peu de choses et pendant les essais d'Austin j'ai été moins en difficulté, ça allait toujours plutôt bien. Au Mans on a changé peu de choses et la moto était déjà bien."

"On aborde la période qui comporte les plus belles pistes du championnat. On enchaîne beaucoup de mes pistes préférées, les unes après les autres. C'est donc un moment très important, il faudrait réussir à faire le maximum, à marquer des points, à arriver devant", conclut Valentino Rossi.

Prochain article MotoGP
Sur un circuit favorable à la M1, Zarco vise le podium à Jerez

Previous article

Sur un circuit favorable à la M1, Zarco vise le podium à Jerez

Next article

Márquez dans l'obligation d'engranger à Jerez

Márquez dans l'obligation d'engranger à Jerez

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Jeudi
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Valentino Rossi Shop Now
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview