MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
38 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
52 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
66 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
87 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
94 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
108 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
136 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
143 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
157 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
171 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
186 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
193 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
206 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
214 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
220 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
235 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
242 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
249 jours

Une victoire stratégique pour Dovizioso au Qatar

partages
commentaires
Une victoire stratégique pour Dovizioso au Qatar
Par :
10 mars 2019 à 22:28

Le résultat final a beau être le même qu'en 2018, la victoire d'Andrea Dovizioso au Grand Prix du Qatar de ce dimanche n'a pas du tout été acquise dans les mêmes circonstances !

En difficultés lors des essais de pré-saison, Andrea Dovizioso a retrouvé le sommet du podium à l'issue de la première course de la saison, après une prestation réalisée de main de maître. L'Italien a en effet mené la grande majorité des tours de l'épreuve, mais ça n'était pas une promenade de santé !

Il est le premier à l'admettre, son rythme relativement lent (le groupe de tête roulant en effet environ une seconde moins vite que Fabio Quartararo, parti des stands, en début de course) était tout à fait volontaire, afin d'éviter de trop user ses pneus Michelin.

Lire aussi :

Une stratégie tout à fait louable, mais qui n'était visiblement pas celle d'Álex Rins ! Le pilote Suzuki s'est battu durant tout le début de course pour dépasser le pensionnaire de l'écurie Ducati, et ce dernier était bien déterminé à conserver le leadership.

"La course était un peu différente de l'an dernier, mais je suis tellement content. La stratégie était claire pour moi et très bonne, j'ai toujours stoppé Rins car il voulait aller trop vite trop tôt, et c'était mauvais pour les pneus. J'avais raison, heureusement j'avais plus de puissance en ligne droite, je perdais toujours un peu en virage car il a un rythme incroyable en milieu de courbe, mais je pouvais le dépasser à chaque fois et l'empêcher d'être devant, pour économiser les pneus", a-t-il expliqué au micro du site officiel du MotoGP.

Si le numéro 4 a pu garder la course sous contrôle durant les 19 premiers tours, une erreur en toute fin d'épreuve aurait pu se montrer dévastatrice, Marc Márquez prenant la tête. Finalement, ce qui aurait pu s'avérer être un lourd handicap a été une force, Andrea Dovizioso pouvant ainsi étudier de près son adversaire numéro 1, et ainsi bâtir sa stratégie gagnante dans le dernier tour.

"Ça m'a aidé car j'ai pu comprendre la mauvaise situation dans laquelle il était au niveau du pneu arrière. Je suis resté devant pendant toute la course donc je n'ai pas pu connaître ses points forts et ses points faibles. Ça m'a montré ses points faibles, ma stratégie était claire, le dépasser immédiatement, et attaquer, car il n'était pas aussi rapide que moi."

C'est presque une tradition, Dovizioso arrivant aux abords du dernier virage de la course en tête, Márquez a tout tenté pour le dépasser en plongeant à l'intérieur ! Une nouvelle fois, le duel entre les deux pilotes a tourné à l'avantage du pilote Ducati, qui sait pertinemment que seul le Champion du monde en titre est capable de telles tentatives.

"Il a encore tenté dans le dernier virage, mais au final il a fait une erreur. Seul Marc penserait à dépasser dans ce virage-là, donc j'ai fait un tour parfait pour le mettre à la limite. Au final il faut être prêt à une telle bataille avec lui."

"Je ne m'attendais pas à le voir dans le dernier virage. J'ai fait semblant [d'aller vers l'intérieur], et dans cette situation il doit relâcher le frein pour ne pas me toucher et donc il n'a pas pu stopper la moto. On était très proche en entrée de virage, mais c'était plus simple à la sortie. L'an dernier il a très bien freiné, j'étais plus proche quand je suis sorti du virage."

Article suivant
Dovizioso conserve sa victoire au Qatar

Article précédent

Dovizioso conserve sa victoire au Qatar

Article suivant

Une belle remontée mais des doutes persistants pour Rossi

Une belle remontée mais des doutes persistants pour Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Michaël Duforest