MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
8 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
16 jours
10 sept.
Prochain événement dans
36 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
44 jours
25 sept.
Prochain événement dans
51 jours
09 oct.
Prochain événement dans
65 jours
16 oct.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
79 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
93 jours
13 nov.
Prochain événement dans
100 jours

Vidéo - Sauvetage, remontée, chute : la folle course de Marc Márquez

partages
commentaires
Par :
19 juil. 2020 à 13:41

Marc Márquez a livré une course incroyable de rebondissements à l'occasion du Grand Prix d'Espagne et semblait en passe de faire oublier de la plus belle des manières sa sortie de piste du cinquième passage l'ayant fait rétrograder jusqu'à la seizième position avant une dramatique chute en fin de course, alors qu'il s'apprêtait à reprendre la, deuxième place de Maverick Viñales après une remontée sensationnelle.

À l'attaque dans le virage 4 alors qu'il se trouvait en tête du Grand Prix et tentait de faire monter un écart d'alors 0"7 sur un Maverick Viñales auteur du holeshot au départ, Marc Márquez a failli se trouver désarçonner de manière définitive lorsque que sa Honda avait adopté un angle de 67° à grande vitesse. Capable pourtant de rester sur sa monture et traversant les graviers, le Champion du monde s'est alors lancé dans l'une des plus belles remontées vues dans l'Histoire récente, avalant avec détermination ses rivaux un à un.

Reparti le couteau entre les dents juste devant son frère Álex, il pointait ainsi déjà 12e au septième passage puis 11e au neuvième tour. Au 12e passage, le pilote Repsol Honda Team accusait un retard de huit secondes sur le commandement de la course, occupé par Fabio Quartararo, qui ne rêvait d'un tel cadeau et avait pris le meilleur sur la Yamaha factory de Maverick Viñales. Ne faisant qu'une bouchée de Rossi au 18e tour, il se lançait alors depuis sa huitième position à l'assaut du duo Bagnaia/Morbidelli, qu'il dépassait une boucle plus tard, passant ainsi sixième.

Lire aussi :

Ce qui ressemblait alors à une humiliation de ses adversaires et une possible arrivée sur le podium continuait à se préciser avec le dépassement ferme de Pol Espargaro (tour 19) puis Andrea Dovizioso (tour 20). La lutte fut rendue un peu plus difficile par Miller, qui tentait de rendre la monnaie de sa pièce au Champion dans le 20e tour, sans pouvoir néanmoins empêcher celui-ci de passer sur la troisième marche provisoire du podium.

C'est alors que Márquez semblait sur le point d'avaler Maverick Viñales et se garantir une seconde place à l'arrivée du Grand Prix, cinq secondes derrière Quartararo, que l'impensable se produisit de nouveau dans le quatrième virage : une grosse chute, dans le 22e passage, concluait définitivement une course jusqu'alors exceptionnelle.

La violence du highside et du contact répété avec le sol ont laissé l'Espagnol secoué et visiblement touché au bras droit avant qu'il ne soit évacué sur une civière et stabilisé par une minerve vers un examen médical approfondi.

Lire aussi :

Quartararo : "Le plus beau moment de ma vie !"

Article précédent

Quartararo : "Le plus beau moment de ma vie !"

Article suivant

Fracture de l'humérus pour Marc Márquez : il sera opéré mardi

Fracture de l'humérus pour Marc Márquez : il sera opéré mardi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Guillaume Navarro