Viñales bien décidé à faire briller Suzuki à domicile

partages
commentaires
Viñales bien décidé à faire briller Suzuki à domicile
Par : Léna Buffa
13 oct. 2016 à 15:30

Le jeune Espagnol va passer le cap des 100 Grands Prix à l'occasion de l'épreuve à domicile de son employeur, Suzuki.

Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP

Le Grand Prix du Japon centralise tout particulièrement l'attention des constructeurs nippons, tous plus motivés les uns que les autres à briller sur leurs terres. Suzuki n'est pas en reste, la marque d'Hamamatsu pouvant espérer obtenir cette année son meilleur résultat sur place depuis le début de l'ère MotoGP, un mois et demi après son retour à la victoire.

La cinquième place décrochée en 2005 par John Hopkins reste à ce jour la meilleure performance obtenue sur place par la marque depuis l'ouverture du chapitre MotoGP, en 2002, mais Suzuki peut aussi garder en mémoire que les deux premières victoires mondiales célébrées sur le Twin Ring ont été l'apanage de la RGV de Kenny Roberts Jr.

"L'année dernière, ça s'était bien passé pour moi, ici au Japon, je m'étais vraiment bien senti sur la moto", rappelle Maverick Viñales, parti à la faute l'an dernier alors qu'il bataillait dans le top 10. La courbe de résultat s'est toutefois notablement améliorée cette année, et cela ouvre de nouvelles perspectives.

"On arrive ici après plusieurs courses sur lesquelles on s'est bien senti, on a toujours été aux avant-postes. Je suis donc très motivé et le team est aussi très confiant à l'idée d'obtenir à nouveau un bon résultat. Je pense qu'ici ce sera un petit peu difficile, mais moins qu'en Aragón. Or, là-bas on a obtenu un bon résultat (quatrième après avoir mené la course pendant six tours, ndlr), alors on va essayer de faire encore mieux", prévient-il.

À titre personnel, Maverick Viñales n'a jamais gagné à Motegi, néanmoins il a su s'y montrer compétitif en enchaînant trois deuxièmes places entre 2012 et 2014, alors qu'il évoluait en Moto3 puis en Moto2. "Ça a toujours été une très bonne piste pour moi", souligne-t-il. "La piste convient très bien à mon style de pilotage."

Avant de savoir s'il aura un résultat particulièrement bon à fêter dimanche, l'Espagnol peut d'ores et déjà célébrer le fait qu'il disputera cette semaine son 100e Grand Prix en Championnat du monde, lui qui compte 17 départs en 125cc, 32 en Moto3, 18 en Moto2 et qui s'apprête à vivre son 33e Grand Prix en MotoGP.

La suite du duel contre Pedrosa

Cette manche marque le coup d'envoi du sprint final de la saison, avec notamment trois Grands Prix outremer au programme sur trois week-ends consécutifs. Une phase cruciale de la campagne mondiale, durant laquelle Maverick Viñales tentera de ravir la quatrième place du championnat à Dani Pedrosa, sur qui il compte actuellement six points de retard.

"C'est très serré et ce sera intéressant d'essayer de finir devant lui. Ce sera difficile parce que quand Dani est dans un bon jour, il est devant. Mais nous aussi on s'approche maintenant des sommets. Il sera très excitant de voir si on arrive à se battre en course", souligne-t-il.

Prochain article MotoGP
Dovizioso et Ducati veulent rebondir après la déception d'Aragón

Previous article

Dovizioso et Ducati veulent rebondir après la déception d'Aragón

Next article

Miller, de retour : "Manquer Aragón était la bonne décision"

Miller, de retour : "Manquer Aragón était la bonne décision"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview