Viñales en difficulté avec le pneu medium

partages
commentaires
Viñales en difficulté avec le pneu medium
Par : Willy Zinck
6 mai 2017 à 15:05

Le pilote espagnol pense que sa relative contre-performance en qualifications, mais aussi celles des autres pilotes Yamaha, est à mettre sur le compte d'un comportement erratique du pneu medium.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Pas sûr que le fait d'être le pilote Yamaha le plus rapide puisse satisfaire aujourd'hui Maverick Viñales, qui n'a pu faire mieux que la quatrième place devant son public à Jerez, et s'est fait devancer par deux de ses compatriotes, Dani Pedrosa et Marc Márquez, mais aussi par Cal Crutchlow.

Après une première journée difficile, durant laquelle le numéro 25 a souffert d'une nouvelle chute et n'est pas parvenu à se rapprocher du rythme imprimé par les Honda, celui-ci attendait beaucoup de la hausse des températures ce samedi pour retrouver de sa superbe.

Le mercure est certes reparti à la hausse aujourd'hui, mais les performances de l'Espagnol sont quant à elles restées en deçà des attentes, la faute à une différence de feeling sur les deux flancs du pneu medium, que Viñales a chaussé à l'avant de sa machine lors de la Q2. "Ce que je ressens, c'est que le flanc droit est très bon, et nous avons eu en qualifications un très bon rythme, en particulier dans les secteurs 2 et 4", explique-t-il, avant de nuancer. "Nous sommes performants dans tous les virages à droite. Mais sur le flanc gauche c'est un peu plus compliqué, nous rencontrons beaucoup de difficultés. Je ne sais pas pourquoi, mais nous n'avons pas le même feedback [sur les deux flancs du pneu]."

Patinage sur le flanc gauche

Un problème répandu chez la majorité des Yamaha, et source d'un manque d'adhérence dans certaines portions du circuit selon Viñales. "Nous avons beaucoup de patinage, en particulier à partir du début du stadium, nous n'arrêtons pas de patiner", constate-t-il. "C'est très difficile de faire un bon tour, car je dois attaquer beaucoup sur le flanc droit. Toutes les Yamaha ont ce problème. Nous devons [...] travailler dur pour essayer d'améliorer les réglages en vue du warm-up. Demain ce sera très difficile de rester proche des Honda."

Le pilote Yamaha n'a pu en effet que constater les dégâts et est apparu comme désarmé en tentant de suivre les pilotes Honda devant lui lors des qualifications. "Je les ai suivis [les pilotes Honda] dans les virages à gauche, et leur traction y est incroyable. D'un autre côté, je réduisais l'écart dans les virages à droite."

La situation est d'autant plus frustrante pour le pilote espagnol que celui-ci pensait avoir justement acquis quelques certitudes dans le domaine de la traction de la journée d'essais au Mans mardi dernier. "Pour moi c'était quelque chose d'étrange, je ne comprends pas. Au Mans nous avons eu une très bonne traction. Au final c'est impossible de faire un temps. Nous devons essayer de faire quelque chose pour le warm-up ; si je peux franchir un cap, alors je pourrai piloter avec plus de confiance. Mais tout de suite c'est difficile." 

Prochain article MotoGP
La grille de départ du GP d'Espagne MotoGP

Previous article

La grille de départ du GP d'Espagne MotoGP

Next article

Qualifs - Pedrosa remporte la bataille interne chez Honda face à Márquez

Qualifs - Pedrosa remporte la bataille interne chez Honda face à Márquez

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Qualifications
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions