Viñales fait le dos rond en attendant l'amélioration de la météo

partages
commentaires
Viñales fait le dos rond en attendant l'amélioration de la météo
Par : Willy Zinck
5 mai 2017 à 19:17

Le pilote espagnol ne s'est pas montré sous son meilleur jour lors de la première journée à Jerez, alors qu'il a semblé perturbé par les conditions climatiques aléatoires. Mais il espère bien se racheter dès demain.

La moto de Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing après sa chute
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
La moto de Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing après sa chute
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Agostini, Nieto, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Ce doit être une nouvelle application concrète de la loi des séries. Irréprochable depuis le début de l'année, qu'il s'agisse des essais de pré-saison ou des deux premières manches du championnat, Maverick Viñales vient d'enchaîner deux chutes en deux semaines.

Pas de quoi dramatiser cependant pour le pilote espagnol, qui a pu profiter de cette première journée pour valider les éléments testés lors de la journée d'essais au Mans mardi dernier, même si la similitude entre son accident d'Austin en course, et celui d'aujourd'hui durant la deuxième séance d'essais libres, peut troubler.

Mais c'est oublier que le nouveau pilote Yamaha n'aborde ce week-end que sa quatrième course au sein de la marque aux trois diapasons, et n'avait jusqu'ici que peu roulé dans des conditions mixtes telles que rencontrées dans l'après-midi. "Aujourd'hui a été très difficile", reconnaît-il. "Certaines portions [du circuit] avaient l'air sèches. Le tour où j'ai chuté, j'étais sur la même ligne qu'avant. J'étais juste un mètre plus large, mais c'était difficile de voir quelle partie était mouillée."

Progrès sur le mouillé

Une mauvaise passe selon les dires du Catalan, qui a tout de même semblé faire partie des pilotes les plus à l'aise avec les gommes tendres.  "Avec Marc [Márquez], nous sommes peut-être les deux seuls pilotes à avoir été capables de chausser les pneus soft", souligne le numéro 25, qui attend avec impatience le retour pour de bon du soleil, annoncé sauf imprévu pour demain au-dessus de l'Andalousie. "Mais de toute façon je pense que la piste va s'améliorer demain et que les résultats seront très différents."

Dixième ce matin puis sixième cet après-midi, le pilote de 22 ans s'est déclaré satisfait des avancées sur sa M1, notamment sur piste humide. "Nous avons progressé sur le mouillé. La moto est plus constante, et nous avons bien progressé au niveau de l'électronique."

Un bon point donc, qui ne cache pas cependant les quelques difficultés rencontrées par sa machine sur le tracé andalou. "Aujourd'hui nous avons peut-être eu beaucoup de wheelie, et nous pouvons faire mieux dans les virages rapides ainsi que les virages plus lents. Mais il faut que nous fassions des compromis", a ainsi nuancé l'ancien leader du championnat, qui a reconnu ne pas avoir attaqué comme de coutume dans l'après-midi, sur un asphalte allant pourtant en s'asséchant. "Dans l'après-midi, ce fut difficile, je n'ai pas pu attaquer avec l'avant comme j'aime le faire. Vous savez, si vous n'attaquez pas comme d'habitude avec la moto, vous ne tournez pas, vous avez des difficultés en sortie. Nous devons donc progresser en même temps que la piste."

Article suivant
Grand Prix d'Espagne - Les plus belles photos du vendredi

Article précédent

Grand Prix d'Espagne - Les plus belles photos du vendredi

Article suivant

Le nouveau moteur KTM, une surprise qui convainc Pol Espargaró

Le nouveau moteur KTM, une surprise qui convainc Pol Espargaró
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Vendredi - Essais Libres
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck