MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Garder la même moto et progresser au départ, la clé pour Viñales

partages
commentaires
Par :
7 nov. 2019 à 08:43

Le pilote espagnol a écarté les nouveautés proposées par Yamaha depuis la fin de l'été pour se concentrer sur une M1 aussi inchangée que possible. La clé, selon lui, des progrès qui en ont fait le deuxième homme du championnat.

Que ce soit depuis sa victoire à Assen ou depuis Silverstone, où il a entamé une solide série de résultats, Maverick Viñales s'est affiché sur chacune de ces deux périodes comme le deuxième homme du championnat, empochant certes moins de points que Marc Márquez mais plus que quiconque d'autre. Passé tout près d'une deuxième victoire en Australie, il l'a finalement obtenue une semaine plus tard en Malaisie, celle-ci s'ajoutant aux cinq autres podiums qu'il a décrochés cette saison.

En difficulté sur ce point par le passé, ses progrès sur le début de course sont notables et c'est un Viñales euphorique qui a fêté à Sepang un succès net, ayant bouclé l'intégralité des tours en tête comme il ne l'avait fait qu'une fois auparavant, lors de son premier succès MotoGP avec Suzuki. La recette d'une si solide seconde moitié de saison tient, selon le pilote espagnol, dans la volonté qu'il a eue de conserver une moto aussi inchangée que possible. Il a ainsi fait fi des pièces apportées par Yamaha dans une volonté de développement et de progrès, notamment un bras oscillant en carbone et un double échappement. Depuis leur apparition à Misano, on l'a vu frileux à l'idée de tester ces nouveautés dans le cadre des Grands Prix, laissant le soin à Valentino Rossi de les évaluer plus longuement, et même de les utiliser sur certaines courses avant de faire machine arrière.

Lire aussi :

"Les pas en avant que nous avons faits étaient simplement de garder la même moto, comprendre comment elle fonctionnait et la pousser au maximum en travaillant sur l'électronique. C'était ça. Essayer de ne faire qu'un avec la moto, c'était le plus important, tout en gardant le rythme dans les virages et en profitant de ses points positifs ", explique le pilote espagnol.

"J'ai essayé toute l'année, mais quand on travaille pour une équipe factory, il faut toujours tester de nouvelles choses, et c'est donc très compliqué de garder une moto identique pour essayer de progresser. Depuis la mi-saison, j'ai gardé la même moto pour essayer de m'améliorer moi-même, même s'il y avait de nouvelles pièces. Nous avons essayé de mieux comprendre la moto."

L'avenir ? Il y pensera le moment venu

Dithyrambique après sa victoire retentissante à Sepang, Viñales faisait fi des rumeurs qui le disent en partance d'ici un an. L'essentiel, pour lui, est à présent de récompenser son équipe pour les efforts fournis et de poursuivre sur cette lancée pour réussir la saison 2020 dès qu'elle débutera.

"Je suis très content, je dois féliciter l'équipe car depuis quatre ou cinq courses, on progresse sans cesse, surtout sur le rythme en début de course. Je suis très content, je vais profiter de ce moment", assurait-il. "Je vis ce moment comme étant très important car on ne gagne pas facilement, alors on va le savourer. […] Je profite de ce moment, qui est incroyable. Je ne pense donc à rien d'autre. Je profite de cette victoire, l'avenir viendra. Je m'efforce de donner le maximum et d'offrir à l'équipe les courses qu'elle mérite."

Lire aussi:

"On sait comment comprendre la moto et aller vite, ça a pris du temps, mais on l'a bien compris", se félicite Viñales. "On connaît notre potentiel, il y a beaucoup de courses où j'ai terminé à cinq ou six dixièmes, et pour moi c'était très frustrant car j'ai tout perdu dans les premiers tours. On essaye d'améliorer les départs, c'est très important pour l'an prochain et je pense que c'est un des objectifs de l'intersaison. Il faut améliorer les départs et pour la suite il nous faut aussi plus de puissance. On travaille de la même façon depuis plusieurs courses, on va essayer de conserver cet élan, aussi pour l'intersaison et pour les courses de l'an prochain."

Et, avant de savoir si cet élan se fera ressentir pendant l'hiver et pour la saison à venir, Viñales va tenter de capitaliser sur cette bonne dynamique lors de la dernière course du championnat, alors qu'il vient de s'emparer de la troisième place au général. "Je vais affronter Valence avec une motivation au maximum et un bon esprit. Nous allons tenter d'obtenir le meilleur résultat possible. Nous ne regardons pas vraiment le classement général car nous savons que cette année a été très difficile, mais nous savons que nous avons fait du bon travail pour revenir. Valence est un bon circuit pour moi, j'y suis toujours rapide."

Avec Michaël Duforest et Oriol Puigdemont

Article suivant
"Triste" de sa situation, Ezpeleta pousse Lorenzo à se décider

Article précédent

"Triste" de sa situation, Ezpeleta pousse Lorenzo à se décider

Article suivant

Márquez a pris un plus gros choc en Malaisie qu'en Thaïlande

Márquez a pris un plus gros choc en Malaisie qu'en Thaïlande
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales Ruiz Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa