MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Viñales : "Le plus important, c'est de comprendre ce qu'il se passe"

partages
commentaires
Viñales : "Le plus important, c'est de comprendre ce qu'il se passe"
Par :
14 avr. 2019 à 10:25

Leader vendredi, l'Espagnol a baissé pavillon le lendemain face aux conditions de piste et à des problèmes de réglages sur sa Yamaha. Il va essayer de rectifier le tir en vue de la course.

Après une première journée où il avait réussi le tour de force de venir contester le leadership à Marc Márquez, Maverick Viñales a quelque peu déchanté samedi sur le circuit d'Austin. En effet, après deux premiers GP où il était parvenu à se qualifier sur la première ligne de la grille (avec même la pole position en prime au Qatar), le pilote Yamaha doit cette fois-ci se contenter de la sixième place.

Un résultat qui doit beaucoup à des réglages qui, bien qu'efficaces lors de la première journée, se sont finalement retournés sur le numéro 12 du fait de l'évolution des conditions de piste hier. "Hier [vendredi] j'ai utilisé une moto très haute pour stopper la moto dans les virages, mais aujourd'hui cela m'a beaucoup perturbé, j'avais beaucoup de wheelie et c'était très difficile de piloter", a expliqué Viñales lors de son point presse après les qualifications. "Honnêtement je ne pouvais même pas attaquer car j'allais vraiment très large. C'est bien sûr dommage car je m'étais senti très fort hier, mais le fait de partir depuis la deuxième ligne ce n'est pas si mal. Nous devons continuer à attaquer, et nous allons essayer de progresser pour demain."

Importance du warm-up

L'Espagnol espère cependant profiter du warm-up pour retrouver cette vitesse qui avait fait sa force vendredi. "Après la pluie, la piste a beaucoup changé", a-t-il souligné. "Il y avait beaucoup moins de grip, donc cela a accentué mes problèmes. Nous devons donc continuer à travailler, et je pense que le warm-up est une bonne opportunité pour progresser."    

Lire aussi:

La levée du vent et le comportement parfois erratique de sa M1 sur le revêtement bosselé d'Austin ont été les principaux maux qui ont affecté Viñales samedi. Paradoxalement, c'était d'ailleurs un motif de satisfaction pour l'Ibère, qui au moins sait à quoi s'en tenir et dans quels domaines travailler en vue de la course.

"Le plus important, c'est de comprendre ce qu'il se passe", reprend-il. "Je pense que nous l'avons bien compris : nous perdions l'avant, nous étions toujours en wheelie, et quand c'était venteux j'étais déporté sur les côtés. Je ne pouvais pas attaquer, je ne pouvais pas freiner aux mêmes endroits, donc j'ai beaucoup de choses à apprendre en vue de demain. Une chose positive c'est que quand c'était à moitié mouillé j'étais devant, donc ça c'est positif."

Alors, le pilote Yamaha pourra-t-il enfin viser le podium ce dimanche aux États-Unis ? Il faudra pour cela progresser sur le rythme de course, et montrer en particulier une plus grande agressivité dans les combats rapprochés pour éviter de perdre de trop nombreuses positions au départ, comme c'est malheureusement devenu trop souvent le cas pour lui lors des dernières courses.

"Le podium est très ouvert, c'est clair", assure-t-il cependant. "Mais nous devons encore plus attaquer, nous devons progresser lors du warm-up, essayer d'être plus précis, en particulier du fait que c'est très difficile de faire un tour complet [sans la moindre erreur] à cause du vent, avec les mouvements de la moto. J'ai rencontré pas mal de difficulté, en particulier entre les virages 9 et 10, où hier j'étais à fond, mais aujourd'hui ce n'était pas possible. J'ai dû y perdre deux ou trois dixièmes, comparé à hier." Gageons que l'Ibère saura trouver la martingale d'ici la course.

 
Article suivant
Les plus belles photos du samedi à Austin

Article précédent

Les plus belles photos du samedi à Austin

Article suivant

Lorenzo : La Honda, pas aussi intuitive que la Yamaha

Lorenzo : La Honda, pas aussi intuitive que la Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Q2
Pilotes Maverick Viñales Ruiz Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck