Viñales - "J'ai manqué de peu la chute"

partages
commentaires
Viñales -
Par : Medhi Casaurang-Vergez
13 nov. 2016 à 17:45

L'Espagnol ne s'attendait pas à vivre une course aussi éprouvante, et reconnaît s'être fait quelques chaleurs pour son dernier Grand Prix avec Suzuki.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Andrea Iannone, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP

Maverick Viñales ne s'en cachait nullement samedi soir : pour sa dernière course avec Suzuki, il visait le podium, voire la victoire. Le jeune Catalan n'était pas qualifié sur la première ligne, mais la différence avec Marc Márquez et Valentino Rossi était suffisamment minime pour lui laisser de solides espoirs.

Les premiers tours d'épreuve semblaient lui donner raison. Profitant des malheurs de Márquez, Viñales s'installait instantanément sur la dernière marche du podium virtuel... Mais très vite, les chronos de l'Espagnol plafonnèrent, si bien qu'il n'était pas en mesure de suivre Andrea Iannone, et encore moins la fusée Jorge Lorenzo.

Le train emmené par Viñales n'allait pas durer bien longtemps, cinq tours pour être précis. Le pilote au numéro 25 ne pouvait répliquer aux offensives de Rossi, puis de Márquez. Alors cinquième, Viñales n'aura en réalité aucune opportunité de se racheter sur le restant de la course. Le futur équipier de Rossi allait tout de même titiller le pilote italien dans le dernier tiers de la course, avant que le rythme de la Suzuki ne tombe soudainement. Viñales n'a donc pu tenter la moindre attaque.

"Une sensation étrange" de quitter Suzuki

Après un résultat qui ne lui permettait pas de monter sur le podium du championnat Pilotes - il termine quatrième avec 202 points -, l'Espagnol était plutôt surpris. "C'était une course difficile. Je pensais pouvoir être meilleur que je ne l'aie été cet après-midi. Honnêtement, c'était très compliqué de tourner en 1'31 dans le final ! Je me suis dit qu'il fallait finir l'épreuve, prendre les points et ramener la moto au stand", explique-t-il.

Le circuit de Valence lui a réservé quelques mauvaises surprises. ''J'ai manqué de peu la chute, deux ou trois fois. Je me suis alors dit : 'Ok, le podium n'est pas possible'. Néanmoins je suis content de cette dernière manche, car j'ai pu me battre à l'avant. Je suis très heureux de finir cette saison, et d'en commencer une autre très vite", assure Viñales, qui s'emparera du guidon de la Yamaha officielle dès mardi prochain, pour les premiers essais de l'intersaison.

Le Champion du monde Moto3 2013 a vécu ce dimanche ses 30 derniers tours paré de la combinaison Suzuki. ''C'est une sensation étrange, de quitter son équipe pour aller vers un autre team. Mais je suis aussi content, car je pouvais voir sur les chronos que la Yamaha était très compétitive, et Valentino également. Franchement, la Suzuki a progressé pendant l'année, mais elle peut toujours s'améliorer. Je pense que l'équipe fera du bon travail'', glisse-t-il, en guise de mot d'adieu envers l'encadrement qui l'a emmené au plus haut niveau du sport moto.

 
Prochain article MotoGP
Iannone a mis toutes ses forces dans son dernier GP avec Ducati

Previous article

Iannone a mis toutes ses forces dans son dernier GP avec Ducati

Next article

Valentino Rossi a "tout tenté" pour monter sur le podium, en vain

Valentino Rossi a "tout tenté" pour monter sur le podium, en vain

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Course
Lieu Valencia
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Medhi Casaurang-Vergez
Type d'article Réactions