Essais Sepang - J2 : Viñales reprend ses bonnes habitudes en Malaisie

L'Espagnol, seulement 13e hier, est revenu au premier plan aujourd'hui à Sepang, signant le meilleur chrono devant son coéquipier Valentino Rossi.

Essais Sepang - J2 : Viñales reprend ses bonnes habitudes en Malaisie
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing

Une fois de plus, il a fallu s'armer de patience en Malaisie avant de voir de l'action en piste ce lundi. Comme hier, une tempête est en effet venue retarder la sortie des pilotes sur le tracé de Sepang, et ceux-ci ont dû faire le pied de grue pendant plus d'une heure avant de pouvoir envisager de prendre la piste.

À l'instar de la veille, Scott Redding a fait partie des pilotes les plus pressés à prendre ce risque, au même titre que celui qui avait réalisé le meilleur temps de la première journée, Dani Pedrosa. Dès lors, à mesure que les conditions de piste se sont améliorées, les têtes d'affiche sont progressivement entrées en scène, à l'image d'un Maverick Viñales, encore un peu en dedans dimanche, avec seulement le 13e chrono.

Il faut dire que l'occasion était trop belle pour les pilotes officiels Yamaha de constater si leur machine a bel et bien progressé sur une piste au niveau d'adhérence inégal, avec une humidité et des températures élevées, trois facteurs dans lesquels la M1 de 2017 s'est montrée bien peu à l'aise l'an passé. Pour ce faire, la marque aux trois diapasons a d'ailleurs dépêché pas moins de deux versions du châssis et deux spécifications moteurs différentes à Sepang.

Doublé des Yamaha

Et le moins qu'on puisse dire c'est que, pour l'heure, ces progrès sont tangibles, puisque Viñales s'est porté en tête après deux heures de roulage. Celui qui avait archi-dominé la pré-saison 2017 en signant lors des trois séances officielles le meilleur temps a bien par la suite été délogé de son piédestal par plusieurs pilotes, notamment ceux qui s'étaient déjà mis en valeur hier tels qu'Andrea Dovizioso et Valentino Rossi, mais l'Espagnol a finalement emporté la décision grâce à un dernier run muni de gommes neuves.

Une belle performance pour le numéro 25, qui a en outre été le pilote qui a bouclé le plus grand nombre de tours (avec Marc Márquez), avec 68 boucles ce lundi. On serait d'ailleurs tenté de dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour Yamaha, Valentino Rossi assurant un doublé pour le constructeur japonais avec un deuxième chrono situé à seulement 35 millièmes de son coéquipier.

Vient ensuite un surprenant Cal Crutchlow, premier pilote Honda dans le classement et lui aussi dans le même dixième que Viñales. Il faut descendre après au quatrième rang pour trouver la première GP18, celle de Jorge Lorenzo, qui confirme ainsi ses progrès sur la Desmosedici. Le Majorquin termine devant un pilote Pramac, Jack Miller, de nouveau dans le coup et qui a cette fois pris le meilleur sur Danilo Petrucci.

Johann Zarco n'est pas en reste, crédité du sixième temps final. Le Français, qui affirmait hier ne pas connaître d'usure aberrante de ses gommes sur la M1 de 2017, avait cependant reconnu que celle-ci n'était pas encore suffisamment rapide à son goût. Le pensionnaire de chez Tech3 semble donc être parvenu à combler cette lacune de vélocité dans les dernières 24 heures. De bon augure pour la suite des événements.

Après avoir évalué avec Dani Pedrosa (12e aujourd'hui) pas moins de trois configurations moteur hier, Marc Márquez a pour sa part eu l'occasion de découvrir un nouveau carénage confectionné par la marque à l'aile dorée. Le Champion du monde en titre s'en tire honorablement, avec le septième temps, même s'il fait peu de doute qu'il est loin d'avoir abattu toutes ses cartes au cours de ces essais.

L'Espagnol devance les GP18 d'Andrea Dovizioso et de Danilo Petrucci, alors qu'Andrea Iannone ferme le top 10. Le transalpin s'est d'ailleurs fait une belle frayeur en milieu de séance, avec un départ de feu sur sa Suzuki ! Il a finalement pu repartir, et améliorer sensiblement sa performance de la veille, où il n'avait pas fait mieux que le 16e chrono. Son coéquipier Álex Rins est pour sa part 13e.

 

Une tendance positive chez Suzuki à l'inverse de celle observée chez KTM. Pilote le mieux classé hier de la marque autrichienne, Pol Espargaró a cette fois-ci été victime d'une lourde chute dans le virage 4, à l'origine d'un drapeau rouge. Souffrant du bras et de la jambe droite, l'Espagnol a été transporté à l'hôpital sans qu'aucune séquelle n'ait été détectée. Il a cependant dû tirer un trait sur cette deuxième journée, et on ne sait pas encore s'il sera en mesure de reprendre la piste demain.

À noter que son frère, Aleix, boucle quant à lui cette deuxième journée à la 11e place, loin devant son nouveau coéquipier chez Aprilia, Redding, seulement 23e. Franco Morbidelli a de son côté pris la suite de Takaaki Nakagami (21e) au poste du rookie le plus rapide, avec le 17e temps à son actif.

Les pilotes ont à présent rendez-vous demain pour la dernière journée de tests en Malaisie, qui permettra d'y voir encore plus clair dans les forces en présence cette saison.

Essais Sepang - MotoGP - Jour 2

Pos.PiloteMotoChrono/Écart
1
 Maverick Viñales Yamaha 1'59"355
2
 Valentino Rossi Yamaha
+ 0.035
3
 Cal Crutchlow Honda
+ 0.088
4
 Jorge Lorenzo Ducati
+ 0.143
5
 Jack Miller Ducati
+ 0.154
6
 Johann Zarco Yamaha
+ 0.347
7
 Marc Márquez Honda
+ 0.375
8
 Andrea Dovizioso Ducati
+ 0.377
9
 Danilo Petrucci Ducati
+ 0.392
10
 Andrea Iannone Suzuki
+ 0.562
11
 Aleix Espargaró Aprilia
+ 0.570
12
 Dani Pedrosa Honda
+ 0.644
13
 Álex Rins Suzuki + 0.687
14
 Pol Espargaró KTM + 0.907
15
 Tito Rabat Ducati + 1.151
16
 Bradley Smith KTM + 1.165
17
 Franco Morbidelli Honda + 1.307
18
 Mika Kallio KTM + 1.346
19
 Álvaro Bautista Ducati + 1.373
20
 Karel Abraham Ducati + 1.559
21
 Takaaki Nakagami Honda + 1.597
22
 Sylvain Guintoli Suzuki + 2.037
23
 Scott Redding Aprilia + 2.101
24
 Katsuyuki Nakasuga / Kohta Nozane Yamaha + 2.125
25
 Yonny Hernández Yamaha + 2.199
26
 Xavier Siméon Ducati + 2.334
27
 Thomas Lüthi Honda + 2.455
28
 Katsuyuki Nakasuga / Kohta Nozane Yamaha + 3.218
29
 Katsuyuki Nakasuga / Kohta Nozane Yamaha  
30
 Michele Pirro Ducati  

partages
commentaires
Borsoi : "Nous avons espoir... nous héritons de la moto de Dovi !"
Article précédent

Borsoi : "Nous avons espoir... nous héritons de la moto de Dovi !"

Article suivant

Viñales : "Cela facilite la vie de savoir la moto rapide sur un tour"

Viñales : "Cela facilite la vie de savoir la moto rapide sur un tour"
Charger les commentaires