MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
14 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
26 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
40 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
54 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
68 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
82 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
103 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
117 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
138 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
166 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
173 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
187 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
201 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
244 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
250 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
264 jours

Viñales : "La moto passe de très bien à désastreuse"

partages
commentaires
Viñales : "La moto passe de très bien à désastreuse"
Par :
4 mai 2019 à 07:44

Les Yamaha sont en difficulté depuis deux ans à Jerez désormais, et si Maverick Viñales est entré dans le top 6 vendredi, il ne se montre pas particulièrement élogieux envers sa machine...

Maverick Viñales a beau être rentré dans le top 6 de la première journée d'essais libres du Grand Prix d'Espagne à Jerez, il sait qu'il reste beaucoup de travail pour rendre la Yamaha plus rapide. Il semble aussi difficile de trouver de la constance sur une YZR-M1 jadis particulièrement à l'aise à Jerez, et désormais en grandes difficultés.

"La moto passe de très bien [en EL1] à désastreuse [en EL2]. Ils essaient de trouver quelque chose depuis deux ans maintenant. Toute la partie technique de Yamaha comme Estebán [Garcia, son chef-mécano], tous les mécaniciens travaillent beaucoup, dans la bonne direction ou pas, mais nous travaillons beaucoup. C'est très difficile à réparer avec juste un peu de travail. Nous essayons d’être au mieux pour ce week-end", explique-t-il.

Là où Valentino Rossi est en-dehors top 15, Maverick Viñales parvient donc à surnager et à se placer provisoirement en position de qualifié direct pour la Q2. Mais le numéro 12 sait également que sa M1 doit son salut au nouvel asphalte andalou. 

Lire aussi:

La piste de Jerez a en effet été très largement refaite cet hiver, plus de 70% du tarmac étant désormais nouveau. Une nouvelle surface qui a satisfait la grande majorité du peloton, et qui joue un rôle capital dans les chances de Yamaha d'effectuer un bon Grand Prix malgré tout, selon Viñales.

"Le nouvel asphalte aide tout le monde et nous en particulier. C'est très perceptible. L'année dernière, j'ai souffert et cette année, on sauve plus ou moins les meubles. Je dois être très prudent au freinage, et freiner tôt. Le frein moteur ne se comporte pas correctement. Jerez est l'une des pires pistes pour nous", assène-t-il sèchement.

La principale cause de ces difficultés est une nouvelle fois à trouver du côté du frein moteur. Un refrain qui tourne en boucle lors des points presse de la marque d'Iwata depuis près de deux ans maintenant, après la moisson de victoires de Maverick Viñales en début de saison 2017.

"En électronique, nous souffrons beaucoup. Nous devons continuer à travailler et trouver un moyen pour que ça fonctionne. Ils essaient de trouver quelque chose depuis deux ans maintenant. Pour moi, c'est très important de faire en sorte que la moto fonctionne avec mon style. Quand il y a de l'adhérence et que je peux avoir mon style, je suis très fort. Je ne suis peut-être pas en bonne position avec la Yamaha, mais c'est mon style de pilotage. C'est très difficile d'en changer."

L'une des preuves du travail de Yamaha est sans doute le déflecteur arrière, que Rossi a pu tester lors de cette journée de vendredi. Pour Viñales, le temps a manqué, mais il espère en tout cas que si le gain aérodynamique est négligeable, le déflecteur puisse jouer son rôle principal, à savoir refroidir son pneu arrière.

"J'allais l'essayer dans l'après-midi, mais nous avons eu beaucoup de problèmes et nous n'avons pas eu le temps. Nous devons l'essayer samedi et nous verrons s'il y a une différence. Si le pneu arrière est un peu plus froid, cela sera déjà une grande avancée."

Avec Oriol Puigdemont

Le top 5 des EL2 :

Cla Pilotes Moto Tours Temps Gap
1 Italy Danilo Petrucci Ducati 18 1'37.909  
2 Italy Andrea Dovizioso Ducati 17 1'38.006 0.097
3 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 20 1'38.104 0.195
4 Spain Marc Márquez Honda 21 1'38.147 0.238
5 Spain Maverick Viñales Yamaha 18 1'38.241 0.332

 

Article suivant
LIVE MotoGP, GP d'Espagne, Essais Libres 3

Article précédent

LIVE MotoGP, GP d'Espagne, Essais Libres 3

Article suivant

EL3 - Petrucci tient tête à Márquez, Quartararo dans le top 3

EL3 - Petrucci tient tête à Márquez, Quartararo dans le top 3
Charger les commentaires