EL3 - Viñales signe un nouveau record de la piste, Zarco quatrième

Le record de la piste de Dovizioso aura donc tenu moins de 24h et aura été particulièrement rudoyé ce samedi matin puisque quatre pilotes comprenant les deux Yamaha officielles, Márquez et Zarco, sont parvenus à l'abattre.

EL3 - Viñales signe un nouveau record de la piste, Zarco quatrième

W.Z., Le Mans - Les apparences sont parfois trompeuses. Si la troisième séance d'essais libres s'est ouverte, à l'instar des deux précédentes, sous un grand soleil pouvant laisser espérer des conditions optimales pour faire la chasse aux chronos sur le circuit Bugatti, les températures sont restées très fraîches ce matin dans la Sarthe.

De quoi rendre la tâche ardue pour les pilotes classés en dehors du top 10 hier soir, et exclure pour le moment une nouvelle amélioration du record de la piste, tombé hier soir sous les assauts d'un Andrea Dovizioso inspiré et qui a fait le meilleur usage du pneu tendre à l'arrière de sa Desmosedici.

Piste froide, ambitions chaudes

Preuve que l'adhérence de l'asphalte manceau était loin d'être idéale lors de ces EL3, Pol Espargaró est parti à la faute dans le virage 6 – il avait déjà chuté hier lors des EL2, dans le virage 8 –, tout comme Dani Pedrosa quelques instants plus tard.

Pas de quoi refroidir les ambitions des pilotes cependant, qui ont essayé de contrecarrer le manque de grip en recourant en grande majorité aux gommes tendres, que ce soit à l'avant ou à l'arrière de leur machine.

À l'image de Cal Crutchlow, le premier à rattraper le coup de la veille – il a fini en 11e position hier – en intégrant le top 10 à mi-séance. Un soulagement pour l'Anglais, qui a vu sa série de chutes débutée à Austin il y a près d'un mois se poursuivre à Jerez mais aussi au Mans ce vendredi.

Son temps a également donné raison au pilote LCR, qui se refuse à arborer le nouveau carénage affiché par les Honda officielles. Un nouveau design aérodynamique censé bien sûr apporter un surplus de stabilité à la RC213V, mais qui dans le cas du natif de Coventry entraîne une surchauffe du pneu avant.

Les améliorations se sont ensuite faites plus nombreuses dans les vingt dernières minutes, Danilo Petrucci et Andrea Iannone mettant temporairement sur la sellette Aleix Espargaró et Jorge Lorenzo.

Cascade de records de la piste

Les tours bouclés revêtant une importance de plus en plus capitale au fur et à mesure que les minutes de ces EL3 – déterminants pour savoir qui peut directement participer à la Q2 – s'égrenaient, l'activité en piste est allée crescendo.

Une bataille qui a donc gagné en intensité, et qui n'a pas été sans proposer de nouveaux écarts chez les pilotes, et notamment chez Marc Márquez, pourtant à l'abri grâce à son très bon chrono de vendredi. Le Champion en titre a perdu l'avant dans le virage 3 mais a pu repartir, accusant ainsi sa sixième chute en trois week-ends de course.

Les toutes dernières minutes ont été particulièrement spectaculaires aux deux extrémités du top 10. D'abord aux avant-postes, où le record du tour signé hier par Dovizioso est désormais tombé aux oubliettes, pas moins de cinq pilotes ayant à présent battu le record de Jorge Lorenzo datant de 2016.

Dovizioso est même le pilote "le moins rapide" de ce top 5, et c'est Maverick Viñales qui s'est rappelé au bon souvenir de tous en signant la meilleure marque absolue en 1'31"619. Le vainqueur de l'édition 2017 devance Márquez et son coéquipier Valentino Rossi et Johann Zarco.

De façon surprenante, Lorenzo est le premier pilote à ne pas avoir réussi à améliorer son meilleur tour réalisé il y a deux ans. Mais le Majorquin n'en a sans doute cure, alors qu'il a assuré sa place pour la Q2.

Crutchlow maudit, Pedrosa dans le dur

La lutte a également été épique – et dire que nous en sommes encore qu'aux essais libres – pour l'entrée du top 10. Tito Rabat a tenu la corde pour prendre la neuvième place. Une surprise qui n'a pas fait que des heureux, puisque Crutchlow s'est de nouveau vu rejeter de justesse en 11e position.

Andrea Iannone boucle le top 10, alors que plus en avant dans le classement, Jack Miller et Aleix Espargaró seront eux aussi invités directement en Q2, puisqu'ils occupent respectivement les septième et huitième positions aux temps combinés.

Dans la seconde partie de tableau, on retrouve bien sûr quelques déceptions, à commencer par Dani Pedrosa, seulement 16e. Le numéro 26 a peut-être été handicapé dans sa recherche de la performance par son problème physique au niveau des hanches.

Danilo Petrucci et Àlex Rins, deux pilotes qui pouvaient également viser raisonnablement une place dans le top 10, devront eux aussi en passer par la Q1 en début d'après-midi, puisqu'ils achèvent ces trois premières séances d'essais libres aux 12e et 13e positions.

Les hostilités vont désormais reprendre à 13h30 avec les EL4, juste avant la tenue des qualifications, à partir de 14h10.

 Grand Prix de France - Essais Libres 3

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 24 1'31.619 
2 spain Marc Márquez   Honda RC213V 22 0.155
3 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 22 0.191
4 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 19 0.247
5 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP18 20 0.362
6 australia Jack Miller   Ducati GP17 24 0.445
7 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 20 0.516
8 spain Tito Rabat   Ducati GP17 24 0.541
9 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 22 0.560
10 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 18 0.643
11 italy Danilo Petrucci   Ducati GP18 20 0.670
12 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 22 0.676
13 spain Álvaro Bautista   Ducati GP17 21 0.831
14 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 20 0.906
15 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP18 20 0.949
16 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 19 1.334
17 italy Franco Morbidelli   Honda RC213V 20 1.373
18 malaysia Hafizh Syahrin   Yamaha YZR-M1 19 1.430
19 spain Pol Espargaró   KTM RC16 14 1.456
20 japan Takaaki Nakagami   Honda RC213V 21 1.477
21 united_kingdom Scott Redding   Aprilia RS-GP 21 1.488
22 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP16 18 1.717
23 switzerland Thomas Lüthi   Honda RC213V 18 1.984
24 belgium Xavier Siméon   Ducati GP16 17 2.383
partages
commentaires
Les pilotes Suzuki en retrait mais sûrs de leurs forces au Mans

Article précédent

Les pilotes Suzuki en retrait mais sûrs de leurs forces au Mans

Article suivant

EL4 - Dovizioso sort du bois à la dernière seconde

EL4 - Dovizioso sort du bois à la dernière seconde
Charger les commentaires