MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Pour Viñales, le vrai révélateur sera le GP du Qatar

partages
commentaires
Pour Viñales, le vrai révélateur sera le GP du Qatar
Par :
27 févr. 2019 à 10:45

L'Espagnol garde les pieds sur terre après ses bonnes performances lors des essais de Losail, préférant attendre la première manche de la saison pour juger du véritable niveau de compétitivité de Yamaha.

Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Des tests rondement menés et le meilleur chrono absolu en guise d'épilogue : cela faisait longtemps que Maverick Viñales et Yamaha n'avaient pas été à pareille fête. Il faut d'ailleurs remonter probablement à la même époque il y a deux ans pour retrouver le constructeur en si bonne posture.

Lire aussi :

Bien sûr, il ne s'agit encore que d'essais et il est toujours difficile d'y voir clair dans les programmes menés par les équipes. Mais l'imminence du Grand Prix du Qatar, dont les premiers essais libres auront lieu dans neuf jours, ont probablement contraint tous les pilotes à effectuer des time attack, ne serait-ce que pour se situer sur ce circuit atypique.

Une démarche adoptée par Viñales : "Je me suis senti très bien en pilotant la moto. Je suis très content d’avoir amélioré le meilleur temps que j’avais ici, au Qatar", déclare l'Espagnol. "Je crois que c’était important d'attaquer et voir la limite de la moto pour la course et les qualifications qui nous attendent. Mais quoiqu’il en soit il faut progresser, surtout lorsque je suis sur l’angle maximal, j’ai besoin de plus d’adhérence. Il faudra donc travailler dur pour la course."

La victoire, un objectif trop ambitieux

Malgré son meilleur temps, le numéro 12 considère tout de même que la victoire constitue un objectif encore optimiste pour lui et la marque aux trois diapasons dans moins de deux semaines.

La faute aux lacunes à l'accélération qui empêchent encore la M1 d'exprimer son plein potentiel. "C’est très difficile car au final on ne sait pas ce que font les autres équipes durant les tests", reprend-il. "Peut-être qu’elles n’ont pas encore attaqué au maximum. Mais je suis prêt, j’ai très bien travaillé durant ce test et nous sommes en mesure de nous battre pour le podium. Pour la victoire, en revanche, nous devons encore progresser selon moi."

Lire aussi :

Yamaha a refait son retour aux avant-postes fin 2018, avec une victoire de Viñales à la clé en Australie. Pour l'Espagnol, le fait d'avoir vu son rôle renforcé dans le développement de sa machine est un élément clé dans sa progression. "C'est bien que nous soyons sur le chemin de l'amélioration. Maintenant je pense que j'ai un peu plus de poids dans le développement de la moto, et c'est très important."

"En Thaïlande, nous avions pris un peu nos responsabilités dans l'équipe, nous avons travaillé ensemble, nous avons essayé de comprendre la façon pour aller plus vite, et je pense que nous sommes sur le bon chemin, mais nous devons être patients. C'est très difficile de trouver le rythme juste le premier jour. Nous devons poursuivre et continuer d'essayer."

Avec Charlotte Guerdoux

Article suivant
Crutchlow : "Mieux que ce que peuvent laisser penser les résultats"

Article précédent

Crutchlow : "Mieux que ce que peuvent laisser penser les résultats"

Article suivant

Petrucci : Si je veux rester chez Ducati, je dois garder ce niveau

Petrucci : Si je veux rester chez Ducati, je dois garder ce niveau
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais du Qatar
Pilotes Maverick Viñales Ruiz Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck