Viñales ne revient pas de son début de saison

partages
commentaires
Viñales ne revient pas de son début de saison
Par : Willy Zinck
16 avr. 2017 à 07:45

Le pilote espagnol a réalisé un début de championnat proche de la perfection, en remportant les deux premières manches. Mais il va désormais devoir faire face au retour de Márquez, qui sera sans nul doute au rendez-vous à Austin.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, vainqueur de la course
Podium : Valentino Rossi, Lin Jarvis, directeur Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, passe le drapeau à damier
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Podium : victoire pour Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

La deuxième manche de la saison vient à peine d'avoir lieu qu'on se demande déjà qui pourra bien se mettre en travers de la route de la nouvelle recrue de Yamaha, Maverick Viñales. Jugez plutôt : après trois séances d'essais collectifs en début d'année, qui avaient déjà permis au pilote espagnol de planter le décor en signant le meilleur temps lors de chacune d'entre elles, celui-ci poursuit son sans-faute en ce début de championnat.

Toujours invaincu en course avec deux victoires en autant de Grands Prix, le numéro 25 dispose d'ores et déjà d'un petit matelas confortable au classement général, avec 14 points d'avance sur son plus proche adversaire, qui n'est autre que son coéquipier Valentino Rossi.

Une hégémonie qui peut surprendre, alors que peu s'attendaient à voir ce jeune homme de 22 ans tailler des croupières à un septuple Champion du monde (nonuple même, si on prend en compte les titres en 125 et 250cc du Docteur), d'autant plus que Viñales n'en est qu'à sa troisième saison dans la catégorie reine et qu'il n'a débarqué chez Yamaha qu'en fin d'année dernière !

Une adaptation météorique donc, qui étonne le principal intéressé. "Il était difficile de croire que j'allais pouvoir commencer comme ça", concède Viñales. "Faire toute la pré-saison devant, signer deux victoires consécutives… C'est quelque chose d'incroyable et cela nous donne une grande motivation."

Des adversaires en difficulté

Force est de constater que le Catalan réussit pour le moment là où son compatriote majorquin, Jorge Lorenzo, échoue chez Ducati et ne semble pas représenter une menace pour le titre, en tout cas pas pour cette saison.

Et avec un Rossi dans le dur sur la nouvelle Yamaha, et un Marc Márquez toujours en proie à des soucis d'électronique sur sa Honda, il serait facile pour Viñales d'accumuler trop de confiance. Mais l'Espagnol garde la tête froide. "Il faut qu'on garde cette motivation à un niveau très élevé et qu'on continue à travailler très dur", reprend-il. "On sait qu'on a une bonne moto, mais on peut progresser. Austin est une bonne piste et je pense qu'on pourra fortement y améliorer notre moto. On va essayer de franchir un autre cap pour essayer d'être plus compétitifs."

Un discours sage, mais frappé au coin du bons sens alors que le championnat n'en est encore qu'à ses prémices. Car Viñales le sait, il faut encore compter sur le Champion en titre, Marc Márquez, alors que ce dernier a témoigné d'un net regain de forme lors de la dernière manche en Argentine, avec une pole position et un début de course tonitruant, avant sa chute.

Gare à Márquez

Le pilote Yamaha devra d'ailleurs redoubler de méfiance à Austin, dans le cadre du Grand Prix des Amériques, dont son adversaire de chez Honda a remporté l'intégralité des éditions depuis l'inscription du circuit texan au calendrier en 2013, en lieu et place du tracé californien de Laguna Seca. "Je sais que Marc y est très bon", reconnaît-il. "Mais c'est aussi l'une de mes pistes préférées, l'une des pistes sur lesquelles je suis le plus rapide. On va donc essayer d'aller là-bas avec la même mentalité qu'ici [en Argentine], et essayer d'avoir de bons réglages."

À défaut de s'y être imposé lors de ses deux premières participations, alors qu'il œuvrait chez Suzuki, en catégorie reine – il serait difficile de lui en vouloir –, Viñales reste sur une progression constante sur le circuit américain, où il avait fini à la neuvième place en 2015 avant de terminer au pied du podium l'an passé.

Mais avec désormais une Yamaha entre les mains, le leader du championnat espère bien mettre un terme à la série de victoires de Márquez à Austin. "On sait déjà qu'on a une moto compétitive, il faut juste qu'on trouve la façon d'être rapide. Je pense que c'est possible, on va travailler dur. Comme je l'ai dit, le Texas est une très bonne piste pour moi, je m'y suis toujours senti très bien – dans les changements de direction, les virages rapides, les gros freinages. Je suis assez confiant quant à nos chances d'obtenir un bon résultat là-bas."

Prochain article MotoGP
Márquez veut un podium à Austin pour renouer avec la "stabilité"

Previous article

Márquez veut un podium à Austin pour renouer avec la "stabilité"

Next article

Pour Zarco, la Yamaha est "une très bonne base pour tous les rookies"

Pour Zarco, la Yamaha est "une très bonne base pour tous les rookies"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités