Viñales : Moins de stress et plus de crédibilité après la victoire

partages
commentaires
Viñales : Moins de stress et plus de crédibilité après la victoire
Par : Léna Buffa
Co-auteur: Oriol Puigdemont
2 nov. 2018 à 15:09

Son succès au Grand Prix d'Australie a assurément marqué un tournant dans la saison de Maverick Viñales, plus détendu que jamais alors que débute déjà la manche suivante.

Encore transcendé par sa victoire de dimanche, Maverick Viñales affiche un langage corporel qui en dit long sur le poids qui a été ôté de ses épaules. L'Espagnol ne quitte plus son sourire et c'est très détendu qu'il aborde l'avant-dernier Grand Prix de la saison, une bonne humeur encore renforcée ce vendredi par les performances prometteuses qu'il a réalisées lors des premiers essais.

"Ça a été plus positif que ce à quoi je m'attendais, parce que l'année dernière j'ai eu beaucoup de mal", commente-t-il ce soir, finalement sixième dans un classement très compact. "Dès mon dixième tour ce matin, j'ai signé un bon temps. Je pilotais simplement, sans attaquer et ça a été très bon. Je suis heureux de voir que la moto a bien fonctionne sur trois pistes complètement différentes. Je suis très content qu'on puisse travailler de façon régulière désormais et aussi que j'arrive à améliorer mon style de pilotage."

Lire aussi :

Il s'est assurément affirmé comme l'un des leaders du jour, au même titre que Marc Márquez et Andrea Dovizioso. Peut-on déjà dire que la victoire se jouera entre eux trois ? "Je ne sais pas, il est trop tôt pour le dire. Il faut attendre es EL4 demain, ne serait-ce que pour véritablement connaitre les conditions dans lesquelles se disputera la course. Quoi qu'il en soit, je me sens bien. Je réussis à tourner régulièrement dans la moyenne des 2'00, sans attaquer au maximum", se félicite-t-il. "Je ne vais pas faire beaucoup de changements. Je pense juste que je peux fortement améliorer mon style de pilotage, parce que j'ai toujours eu beaucoup de mal sur cette piste."

S'il assure que la victoire ne modifie en rien le degré d'attaque qui peut être le sien lorsqu'il est en piste, Viñales ne cache pas néanmoins un certain soulagement dû à ce succès, qu'il recherchait depuis 17 mois. "Je pense que j'attaque de la même façon. Quand vous mettez le casque, ça ne change rien, vous essayez d'attaquer, mais il est certain que ça permet de travailler avec un peu moins de stress. On sait que la moto fonctionne aussi en course, alors ça permet d'être un peu plus détendu, d'essayer de faire un peu plus de tours, de tester plus de choses sur l'électronique plutôt que les réglages ou la géométrie de base. On peut se concentrer plus sur la course, c'est important."

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Plus de crédibilité chez Yamaha après sa victoire

Maverick Viñales n'a pas seulement mis fin à sa propre disette, il a aussi été celui qui a inversé la tendance pour Yamaha alors que la marque traverse la crise la plus profonde qu'elle ait connue en MotoGP, avec 25 départs consécutifs sans victoire.

"Ça nous a libérés d'un très gros poids, sincèrement. Ça a été très important pour Yamaha, pour tout le staff japonais de l'usine, c'est une impulsion très forte. Ils travaillent très dur et, entre une course et l'autre, ils m'ont fourni une pièce que j'avais demandée, alors je leur suis très reconnaissant", saluait le pilote espagnol à son arrivée à Sepang, jeudi.

Lire aussi :

Et il le sait, cette victoire fera date dans son parcours avec la marque d'Iwata. "Je pense que le triomphe de l'Australie me donnera beaucoup de crédibilité chez Yamaha", estime-t-il, galvanisé face à son coéquipier. "C'est moi qui ai remporté la 500e victoire de Yamaha [au Grand Prix de France 2017] et maintenant j'ai mis fin à cette série négative. Valentino est l'un des plus grands de l'Histoire et sa Yamaha est la mieux placée au championnat. Mais cela fait deux ans que je suis dans l'équipe et ce que j'aimerais c'est qu'ils suivent mes sensations."

Après cette victoire, la première pour Yamaha depuis le Grand Prix des Pays-Bas 2017, Maverick Viñales a demandé à l'équipe de suivre la direction qu'il souhaite pour tenter de remporter d'autres succès. "Au final, que j'aie du poids au non, je suis très content d'avoir été le pilote qui a mis fin à cette mauvaise passe, c'est très important pour Yamaha et pour moi, pour que je prenne mes décisions avec plus de fermeté. Ce pourrait être important pour l'avenir."

Il avait pour intention de suivre la même approche qu'en Australie et de ne pas se mettre la pression pour un résultat précis. D'un point de vue technique, il a opté pour la base qu'il utilisait en Thaïlande et qui lui a souri en Australie. Et de toute évidence, c'est un Viñales détendu qui aborde la suite du week-end… d'autant plus redoutable ?

Article suivant
Miller rapide sur le tour lancé comme sur la distance

Article précédent

Miller rapide sur le tour lancé comme sur la distance

Article suivant

Objectif Valence pour Tito Rabat

Objectif Valence pour Tito Rabat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions