Viñales "très optimiste" après de "gros progrès" en rythme de course

Maverick Viñales affiche sa confiance à l'issue des tests de Losail, grâce à des progrès dans le comportement de la Yamaha et de bonnes performances dans les relais longs. L'Espagnol reconnaît cependant que les Ducati seront dures à battre au Qatar.

Viñales "très optimiste" après de "gros progrès" en rythme de course

Les pilotes Yamaha ont fait forte impression durant les tests de Losail, en figurant régulièrement aux premières places et en affichant également un bon rythme dans les relais plus longs, un exercice dans lequel ils étaient en grande difficulté lors des dernières courses de la saison 2020. Maverick Viñales a réalisé le deuxième meilleur temps de la semaine, juste devant Fabio Quartararo, son nouvel équipier dans le team officiel.

Le pilote espagnol affiche sa confiance pour le début de la saison, prévu dans deux semaines avec le Grand Prix du Qatar : "Je pense qu'on est à un bon niveau", a déclaré Viñales vendredi, préférant répondre aux journalistes que prendre la piste sur une piste rendue très sale par le vent. "Je me sens plutôt bien sur la moto. Tout peut changer dans un week-end de course mais on est vraiment optimistes à ce stade et on sent qu'on a fait le travail prévu ici pour les tests. Ça nous motive encore plus pour être bons en course."

Maverick Viñales a insisté sur sa volonté de progresser dans les débuts de course cette année, multipliant les simulations de départ au cours des des derniers jours, et il sent qu'il a désormais tous les éléments pour briller au Grand Prix du Qatar, en grande partie grâce à des progrès dans les relais longs, dus aux améliorations sur sa machine mais aussi à des pneus qui lui conviennent mieux.

"Je me sens prêt. Sincèrement, je me sens assez prêt. Je sens qu'on a suffisamment de vitesse et de rythme pour être à l'avant en course. Il faut atteindre nos objectifs. C'est sûr qu'il faut améliorer les départs, ce qui n'est pas facile, mais on va essayer. C'est sûr que le niveau de grip sera très différent dans les week-ends de course, et on verra où on sera. Dans l'ensemble, on est très optimiste. On sent qu'on a fait un bon travail. Yamaha nous a offert l'opportunité de progresser. Les chronos ont été très rapides, sincèrement."

Lire aussi :

"Et les pneus sont un peu plus durs que l'an dernier, donc ça nous a permis de faire d'assez gros progrès, surtout dans le rythme. C'est vraiment important parce que pour nous, c'est important d'avoir une course rapide, pas une course lente, parce qu'on peut gérer un peu mieux les dépassements quand c'est comme ça. Je suis assez content, plutôt calme, je pense que l'équipe a fait un bon travail. Dans l'ensemble, on a l'impression d'avoir fait le boulot."

Les tests effectués depuis une semaine ont permis à Viñales d'avoir la confirmation que Yamaha va désormais dans le bon sens après une saison 2020 en dents de scie : "Je pense qu'on a plutôt bien travaillé. On n'a pas testé trop de choses, on a fait des tests généraux qui sont toujours importants, mais au final, je pense qu'on comprend vraiment bien où on est maintenant, et où on doit aller. On sait qu'on doit améliorer les départs, des choses sur la moto."

"Ça prend du temps, mais on travaille énormément. Je pense qu'on va dans la bonne direction, le comportement de la moto est bon, avec beaucoup de carburant aussi, ce qui est important. Pour le reste de la saison, je ne sais pas. À ce stade, on a un bon rythme, donc il faut continuer à se concentrer sur ça. On verra notre niveau après la première course."

Maverick Viñales s'est énormément plaint du comportement de la M1 en 2020 et notamment de son manque d'adhérence. Celui qui a n'a remporté qu'une seule course la saison passée, sur le circuit de Misano, ignore si la nouvelle version de sa moto a retrouvé le bon comportement de la machine utilisée en 2019 mais il se satisfait du travail effectué par les ingénieurs d'Iwata, insistant une nouvelle fois sur le besoin de progresser dans les départs.

"Je ne sais pas, ça fait longtemps que je ne l'ai pas testée. Je ne peux rien dire à ce sujet. Ce que je peux dire, c'est que Yamaha travaille énormément, ils essaient de nous donner une moto pour gagner des courses. On doit améliorer la vitesse de pointe mais ce n'est pas possible cette année, donc on va se concentrer pour faire des départs parfaits et pour attaquer dans les premiers virages, pour réaliser quelque chose de spécial."

Lire aussi:

Malgré les progrès constatés par Viñales, les pilotes Yamaha n'ont pas été les plus rapides aux tests de Losail, la meilleure performance de la semaine étant à mettre à l'actif de Jack Miller. Les représentants du clan Ducati ont encore impressionné dans la longue ligne droite du circuit qatari et ils ont monopolisé les premières places du classement des vitesses de pointe : Johann Zarco a atteint 357,6km/h cette semaine, tandis que dans le clan Yamaha, la meilleure performance est revenue à Fabio Quartararo en "seulement" 347,2km/h.

Conscient de ces 10 km/h d'écart qui viendront compliquer sa quête de succès à Doha, Viñales a cependant bon espoir de briller, en particulier si les progrès en début de course se concrétisent : "C'est sûr que le week-end sera difficile, à cause du départ et de la ligne droite principale, mais on a des armes à notre disposition. On essaiera d'avoir un bon week-end. Après les tests, mes sensations sont positives, on est calme, on comprend la situation. On travaille énormément pour être aussi rapides que possible, surtout en début de course."

partages
commentaires
Pol Espargaró ne pensait pas s'adapter si vite à la Honda
Article précédent

Pol Espargaró ne pensait pas s'adapter si vite à la Honda

Article suivant

Les casques spéciaux des pilotes aux tests de Losail

Les casques spéciaux des pilotes aux tests de Losail
Charger les commentaires