Viñales - Un rythme digne du podium

Incontestablement, Maverick Viñales est un des hommes de cet hiver. Impressionnant lors des essais de Phillip Island, le pilote Suzuki s'est maintenu dans le groupe de tête durant les tests du Qatar, les derniers de la pré-saison.

Viñales - Un rythme digne du podium
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP

Après avoir terminé la seconde journée en tête, il n’a pas désarmé et s’est offert vendredi le troisième temps en 1’55’’333, à cinq dixièmes du meilleur chrono de Jorge Lorenzo et à sept millièmes de la seconde place de Scott Redding.

De quoi maintenir le statut d’outsider qu’il semble avoir tranquillement forgé ces dernières semaines : "Globalement, je pense que nous avons terminé les essais hivernaux dans une très bonne position et aujourd’hui c’était aussi une bonne journée car j’ai terminé troisième", explique l’Espagnol.

Une très bonne position mais qui aurait peut-être pu être meilleure puisqu’une interruption de séance a gâché sa tentative de tour rapide : "Je tentais le time attack quand ils ont montré le drapeau rouge ; ça m’a empêché d’exploiter au mieux le nouveau train de pneus et d’abaisser mon temps. C’est dommage parce qu’après les premiers runs nous avons effectué quelques changements sur la moto et je me sentais très confiant."

En revanche, le rythme de course, lui, a pu être évalué et il semble très bon : "En tout cas, je suis heureux parce qu’avec des pneus usés, j’ai pu maintenir un rythme de 1’55’’ et demie, ce qui, en course, pourrait me mener vers le podium. Je suis heureux pour l’équipe, du travail que nous avons fait. Nous avons tous progressé et la moto aussi."

Et ce d’autant plus que l’utilisation du moteur de la GSX-RR n’est pas parfaite selon Viñales : "Ici, au Qatar, ce n’était pas facile, la ligne droite est longue et notre moteur a encore de la marge de progression, mais ça me rend confiant pour la première course."

La boite seamless, "une grosse amélioration"

Au-delà du moteur, le pilote au numéro 25 a fini par essayer la boite de vitesses full seamless, initialement testée par le pilote essayeur Suzuki puis son coéquipier Aleix Espargaró. Et il se montre très enthousiaste : "Dans les deux derniers runs, j’ai aussi testé la [boite] full seamless pour la première fois et c’est une grosse amélioration. Je n’ai pas pu essayer un time attack avec, mais mon sentiment est qu’elle a beaucoup de potentiel. Nous devons travailler dessus pour la finaliser et j’espère que nous pourrons l’utiliser en course."

"Nous avons beaucoup travaillé cet hiver. L’usine Suzuki nous a fourni d’énormes améliorations et les résultats jusqu’ici sont positifs. Nous regardons positivement vers la course, où j’espère que je serai capable de progresser encore plus", conclut le jeune Espagnol.

partages
commentaires
De bons chronos pour Dovizioso mais pas suffisants

Article précédent

De bons chronos pour Dovizioso mais pas suffisants

Article suivant

Yamaha domine avant même la première course

Yamaha domine avant même la première course
Charger les commentaires