VR46 s'engage en MotoGP à partir de 2022

Le team VR46 va s'engager officiellement en MotoGP la saison prochaine, et ce pour cinq ans, avec le soutien du géant pétrolier saoudien Saudi Aramco.

VR46 s'engage en MotoGP à partir de 2022

L'équipe VR46, dirigée par Valentino Rossi, a confirmé ce mercredi à Motorsport.com son engagement à part entière en MotoGP à partir de 2022, et ce pour un cycle de cinq ans. Cela fait suite à des informations annoncées ce matin par la société saoudienne Tanal Entertainment Sport & Media.

Cette holding, propriété du prince Abdulaziz bin Abdullah Al Saud d'Arabie saoudite, a dévoilé "un accord stratégique majeur avec l'équipe VR46" et le soutien de la puissante compagnie nationale saoudienne Saudi Aramco en tant que nouveau sponsor titre de VR46 pour les saisons 2022 à 2026. C'est donc la naissance d'une nouvelle équipe baptisée Aramco Racing Team VR46, qui pourra compter sur ce soutien financier majeur, ainsi que celui "d'autres sponsors importants de la scène mondiale", selon ce qu'indique le communiqué de presse saoudien.

L'autre aspect de l'accord scellé avec Tanal Entertainment Sport & Media porte sur la communication qui sera menée avec VR46 afin de promouvoir le projet Saudi Vision 2030, un programme visant à présenter ce que sera la vie future en Arabie saoudite en termes d'infrastructures sportives, de divertissement ou encore de projets urbains.

Lire aussi :

Tanal Entertainment Sport & Media précise par ailleurs que VR46 restera engagé en Moto2 en parallèle de ce nouveau programme. Rappelons que l'équipe de Valentino Rossi a déjà mis un pied dans la catégorie MotoGP cette saison, en sponsorisant la Ducati que le team Avintia confie à Luca Marini. À l'heure où un nouveau cycle contractuel de cinq ans se prépare, et alors que Rossi approche de la fin de sa carrière de pilote (pour laquelle il doit prendre une décision d'ici cet été), la perspective de voir VR46 rejoindre les rangs du MotoGP avec une équipe à part entière en 2022 a pris de plus en plus d'ampleur ces derniers mois et ne surprendra plus personne.

Si VR46 n'a pas fait de déclaration officielle à la suite de cette annonce, l'équipe a tout de même confirmé la véracité de cette information. Elle devrait désormais confirmer cet accord dans les prochaines heures, avant le coup d'envoi du Grand Prix d'Espagne, qui se tient cette semaine à Jerez.

L'annonce, incomplète, de ce mercredi matin laisse toutefois d'importantes interrogations, à commencer par le constructeur auquel VR46 s'associera. Suzuki pourrait être une option à condition que la marque se décide enfin à aligner deux motos satellites, ce qui parait de plus en plus improbable à mesure que les jours passent. Ducati, en revanche, a déjà publiquement exprimé son souhait de continuer à disposer de six motos, et donc de deux équipes satellites malgré le départ d'Avintia. Yamaha est également parmi les marques sur le marché, puisque son accord avec l'équipe SRT et Petronas n'est pour l'heure pas renouvelé.

Le team Gresini, qui a annoncé reprendre son statut d'équipe indépendante après avoir soutenu le programme officiel Aprilia jusqu'à présent, est également en quête d'un accord avec un constructeur parmi les mêmes options que VR46.

Avec Oriol Puigdemont

partages
commentaires

Related video

Álex Rins plus sérieux, "énormément motivé" par le titre de Joan Mir

Article précédent

Álex Rins plus sérieux, "énormément motivé" par le titre de Joan Mir

Article suivant

Les dispositifs de sécurité en MotoGP : airbags, casques, bottes...

Les dispositifs de sécurité en MotoGP : airbags, casques, bottes...
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Matteo Nugnes