Vue parfaite, bras en progrès : Márquez voit "le bout du tunnel"

Débarrassé de ses problèmes de vue, Marc Márquez se prépare à retrouver sa Honda à Sepang, et affiche son ambition de redevenir un candidat au titre.

Marc Marquez, Respol Honda Team

Marc Márquez est bel est bien prêt à faire son retour. Après une année 2020 blanche à cause de sa fracture du bras droit, la star de Honda a encore souffert l'an passé, devant renoncer aux deux premiers courses de l'année, toujours à cause de son bras, mais aussi aux deux dernières, après une chute lors d'un entraînement en enduro.

Victime d'une commotion cérébral et d'une diplopie, des problèmes de vue qu'il avait déjà connus avant son arrivée en MotoGP, Márquez ignorait quelle durée prendrait cette nouvelle convalescence. Sa condition s'est améliorée au mois de janvier et le #93 a pu reprendre sa préparation et faire le déplacement à Sepang, où débutent les tests de pré-saison ce samedi, chose loin d'être acquise il y a quelques semaines.

"Évidemment, j'ai eu beaucoup de hauts et de bas depuis deux ans mais j'ai désormais l'impression de voir la lumière au bout du tunnel", a déclaré Márquez au site officiel du MotoGP. "On s'en rapproche aujourd'hui. Le problème de vue est déjà derrière moi, parce que soit on a une bonne vue, soit on a des problèmes, ce n'est pas mitigé. C'est résolu. C'est une chose dont j'ai beaucoup souffert cet hiver. C'est déjà un cadeau d'être ici. Le moment est venu de prendre du plaisir sur la moto et d'avoir une pré-saison normale. Sur le plan physique, je dois encore m'entraîner parce que j'ai entamé mon programme mi-janvier, quand ma vision est devenue bonne. À part ça, on verra ce que Honda a apporté pour ce test."

Être prêt à la première course pour jouer le titre

Márquez n'est pas parfaitement prêt sur le plan physique et devra encore composer avec une épaule droite douloureuse mais sa condition n'a cessé de s'améliorer depuis sa dernière apparition sur la RC213V à Misano. Alors qu'il était jusque-là en difficulté dans les virages sur la droite, qui sollicitent plus son bras affaibli, le sextuple Champion du MotoGP avait remporté le GP d'Émilie-Romagne, où ces courbes sont nombreuses, montrant ainsi ses progrès. Désormais apte à reprendre le guidon, Márquez ne cache pas son désir d'ajouter dès 2022 un septième titre dans la catégorie reine à son palmarès.

"Évidemment, c'est mon objectif cette année. Je ne suis pas prêt à jouer le championnat dès ce premier test, mais l'objectif est d'être prêt à la première course. Il reste encore un mois. Ce sera l'objectif : jouer le championnat, me battre pour la victoire tous les week-ends. Un autre élément est que mon bras droit est dans une meilleure condition que dans la dernière course à Misano, mais je vais devoir prendre soin du bras toute l'année, parce que j'ai certaines limitations. Ce sera très important de rester calme, de contrôler toujours la douleur, les informations, etc."

Pour l'aider dans sa quête, Honda a déjà testé une moto profondément modifiée dans la dernière partie de l'année 2021. Même s'il a eu un avant-goût de ce modèle au mois de septembre, Márquez a manqué le test de Jerez en novembre et c'est donc à Sepang qu'il verra si les principales faiblesses ont été corrigées : "Il y a d'assez gros changements sur la nouvelle Honda. Même de l'extérieur, on voit que beaucoup de pièces ont changé. On va essayer d'améliorer le turning, le grip, la vitesse. On va tenter de corriger tous nos point faibles. L'un des objectifs est surtout de gagner en traction, ce qui nous a fait beaucoup souffrir l'an dernier, en particulier sur un tour en qualifications mais aussi en course."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Joan Mir sent que Suzuki a redoublé d'efforts pour 2022
Article suivant Andrea Dovizioso, un atout pour le développement de Yamaha ?

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse