Warm-up - Nakagami leader, Quartararo et Bagnaia hors du top 10

Takaaki Nakagami a signé le meilleur temps du warm-up au GP d'Italie, devant Johann Zarco et Brad Binder. Fabio Quartararo et Pecco Bagnaia sont restés discrets.

Warm-up - Nakagami leader, Quartararo et Bagnaia hors du top 10

Les prévisions annonçaient une dégradation des conditions pour ce dimanche mais le soleil était bien présent au début des 20 minutes de ce warm-up, avec une température de 21°C dans l'air et de 27°C sur la piste. La majorité des pilotes a opté pour deux gommes tendres, certains préférant un tendre à l'arrière, à l'image de Takaaki Nakagami, leader après les premiers tours de l'ensemble du plateau.

Lire aussi :

Miguel Oliveira et Joan Mir n'ont pas pu boucler leur première tentative, le premier recevant le message qu'il avait un problème mécanique, avec une KTM laissant échapper de la fumée, et le deuxième étant victime d'une chute au virage 11. 

 

Fabio Quartararo s'est vite emparé de la première place, le poleman restant devant Nakagami. Danilo Petrucci, vainqueur de la dernière course de MotoGP disputée sur cette piste, il y a deux ans, s'est intercalé entre les deux hommes, avec un chrono à 0"036 de la référence de Quartararo. Ce dernier a amélioré son temps, repoussant l'Italien à 0"186. Valentino Rossi, très en difficulté depuis le début du week-end, est remonté à la troisième place.

Les améliorations ont été très nombreuses dans les premières minutes et Pecco Bagnaia, qui s'était fait une frayeur juste devant Marc Márquez, s'est porté en tête, avant d'être battu par Aleix Espargaró puis Johann Zarco, auteur d'un chrono en 1'46"832, le premier de la journée sous la barre des 1'47. Nakagami a fait mieux de 0"086 et repositionné sa Honda à la première place. Marc Márquez, remonté au cinquième rang derrière Álex Rins et Maverick Viñales, a failli perdre l'avant de sa machine mais s'en est tiré avec un passage dans les graviers.

Dans la dernière minute de la séance, Brad Binder est remonté à la troisième place, mais aucun pilote n'a pu battre le chrono de Nakagami, resté leader devant Zarco. Rins a pris la quatrième place devant Viñales et les frères Márquez, Marc faisant mieux qu'Álex. Danilo Petrucci s'est finalement classé au huitième rang, devant Enea Bastianini et Aleix Espargaró.

Lire aussi :

Fabio Quartararo s'est contenté d'un modeste 11e chrono, une nouvelle fois suivi de Pecco Bagnaia, qui l'accompagnera en première ligne dans l'après-midi. Reparti après sa chute, Mir a réalisé le 11e temps. Franco Morbidelli s'est classé au 16e rang, devant Valentino Rossi, qui a dégringolé dans le classement tout au long de la séance. Pol Espargaró et Jack Miller ont également fini en fond de classement.

Italy GP d'Italie - Warm-up

P. Pilotes Moto Tours Temps Ecart
1 Japan Takaaki Nakagami
Honda 11 1'46.746
2 France Johann Zarco
Ducati 10 1'46.832 0.086
3 South Africa Brad Binder
KTM 11 1'46.989 0.243
4 Spain Alejandro Álex Rins Navarro
Suzuki 10 1'46.994 0.248
5 Spain Maverick Viñales Ruiz
Yamaha 11 1'47.032 0.286
6 Spain Marc Márquez Alentà
Honda 9 1'47.095 0.349
7 Spain Álex Márquez
Honda 11 1'47.172 0.426
8 Italy Danilo Carlo Petrucci
KTM 11 1'47.180 0.434
9 Italy Enea Bastianini
Ducati 11 1'47.213 0.467
10 Spain Aleix Espargaró Villà
Aprilia 6 1'47.216 0.470
11 France Fabio Quartararo
Yamaha 11 1'47.224 0.478
12 Italy Francesco Bagnaia
Ducati 9 1'47.353 0.607
13 Spain Joan Mir Mayrata
Suzuki 8 1'47.424 0.678
14 Portugal Miguel Ângelo Falcão de Oliveira
KTM 7 1'47.557 0.811
15 Italy Michele Pirro
Ducati 10 1'47.578 0.832
16 Italy Franco Morbidelli
Yamaha 11 1'47.611 0.865
17 Italy Valentino Rossi
Yamaha 11 1'47.650 0.904
18 Spain Pol Espargaró Villà
Honda 11 1'47.700 0.954
19 Australia Jack Peter Miller
Ducati 10 1'47.702 0.956
20 Spain Iker Lecuona
KTM 11 1'47.785 1.039
21 Italy Luca Marini
Ducati 11 1'48.629 1.883
22 Italy Lorenzo Savadori
Aprilia 11 1'49.060 2.314

partages
commentaires

Related video

Avec leur atout secret, les Suzuki rêvent du podium
Article précédent

Avec leur atout secret, les Suzuki rêvent du podium

Article suivant

Espargaró se sent "proche des Ducati" et rêve du podium

Espargaró se sent "proche des Ducati" et rêve du podium
Charger les commentaires