Xavi Vierge décline la proposition du team SRT pour le GP d'Aragón

Xavi Vierge a refusé de piloter la Yamaha du team Petronas au GP d'Aragón. Il ne souhaite pas piloter cette machine peu compétitive et sait qu'il ne figure pas sur la liste des pilotes envisagés pour 2022.

Xavi Vierge décline la proposition du team SRT pour le GP d'Aragón

Franco Morbidelli étant encore convalescent et Cal Crutchlow ayant été appelé dans l'équipe Yamaha officielle à la suite du départ de Maverick Viñales, le team Petronas a proposé à Jake Dixon de disputer son Grand Prix national à Silverstone. SRT a fait une proposition similaire à son autre pilote en Moto2, Xavi Vierge, pour qu'il fasse ses débuts en MotoGP sur ses terres au GP d'Aragón.

Selon les informations de Motorsport.com, le Catalan n'a pas répondu favorablement à cette demande, estimant qu'une première apparition dans la catégorie reine sans la moindre préparation pourrait plus nuire à sa carrière qu'autre chose, notamment parce que tous les pilotes qui ont pris le guidon de cette machine, la seule du plateau basée sur un modèle 2019, ont obtenu des résultats décevants cette année.

Xavi Vierge avait également conscience que, quel qu'aurait été le niveau de sa prestation à Alcañiz, il ne serait pas entré sur la liste des candidats aux places libres dans l'équipe SRT pour la saison 2022. Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Racing, a confirmé l'arrivée d'Andrea Dovizioso dès cette année, au GP de Saint-Marin, tandis que la seconde place a de fortes chances de revenir à Darryn Binder, frère de Brad et actuellement en Moto3.

Lire aussi :

L'équipe doit donc trouver le coéquipier de Valentino Rossi pour la prochaine course, après avoir aligné Garett Gerloff à Assen, Cal Crutchlow lors des manches du Red Bull Ring et Jake Dixon à Silverstone. Le retour de Franco Morbidelli à la compétition ne se fera pas sur la machine aux couleurs de Petronas mais sur une Yamaha de l'équipe officielle. Crutchlow a confirmé après l'arrivée du GP de Grande-Bretagne qu'il continuerait à assurer l'intérim en Aragón, avant de reprendre son rôle de pilote d'essais.

Xavi Vierge doit de son côté décider de quoi son avenir sera fait et il devrait s'éloigner du team SRT. L'Espagnol hésite actuellement entre une offre en WorldSBK en provenance de Honda, en quête d'un successeur à un Álvaro Bautista qui va retrouver Ducati, et un retour chez Dynavolt qui lui permettrait de prolonger l'aventure en Moto2, catégorie dont il occupe actuellement la dixième position.

Lire aussi :

partages
commentaires
Les espoirs de Pol Espargaró "anéantis" par le choix du pneu tendre

Article précédent

Les espoirs de Pol Espargaró "anéantis" par le choix du pneu tendre

Article suivant

Bagnaia : Un rythme "de Moto2" à cause d'un nouveau souci de pneu

Bagnaia : Un rythme "de Moto2" à cause d'un nouveau souci de pneu
Charger les commentaires