Officiel - Xavier Siméon rejoint le MotoGP pour deux ans

Le nom du 24e pilote du plateau MotoGP 2018 est désormais connu : c'est Xavier Siméon qui a obtenu le dernier guidon disponible chez Avintia.

Après avoir officialisé Tito Rabat à la veille du Grand Prix de Saint-Marin, le team Avintia Racing annonce cette fois l'arrivée de Xavier Siméon au sein de son équipe MotoGP alors que le paddock prend ses quartiers sur le MotorLand Aragón. L'accord du pilote belge porte sur deux ans, pour les saison 2018 et 2019.

Xavier Siméon, âgé de 28 ans, accède pour la première fois à la catégorie reine, après 12 ans passés dans diverses catégories des championnats de pointe. Après des débuts internationaux en Superstock, où il a été titré en 600 en 2006, puis en 1000 en 2009, il a rejoint durablement les Grands Prix. Il dispute actuellement sa huitième saison consécutive en Moto2. Sa meilleure campagne est à ce jour celle de 2015, entamée par une deuxième place au Qatar suivie d'une pole au Texas, avant qu'il n'accède à la victoire en Allemagne, se classant finalement septième du championnat.

"C'est une opportunité fantastique et j'ai travaillé dur depuis de nombreuses années pour l'obtenir", commente le nouveau promu. "Je suis très heureux de réaliser ce rêve, qui me suit depuis l'enfance. Jour après jour, j'ai fait tout ce que je pouvais pour en arriver là. Mes efforts, associés à ceux de Freddy Tacheny et du team Zelos, ont fini par payer et je dois les en remercier tous."

"J'ai remporté mon titre Superstock avec Ducati et je suis très heureux de retrouver la marque de Bologne avec Reale Avintia Racing. J'ai vraiment hâte de découvrir la Ducati. Encore une fois, j'aimerais remercier tous mes partenaires et mes fans pour avoir cru en moi et pour tout le soutien qu'ils m'apportent dans ce nouveau challenge."

Premier pilote belge en catégorie reine depuis Didier de Radiguès, qui a couru jusqu'en 1991, Xavier Siméon a pu compter sur les efforts menés en coulisse par Freddy Tacheny, PDG du groupe Zelos, son sponsor. "J'ai fondé Zelos il y a cinq ans avec une seule ambition : faire tous les efforts possibles pour faire en sorte que les athlètes belges soient en mesure d'atteindre le niveau maximum de leur discipline", explique celui-ci. "Nous n'avons pas eu de pilote belge en catégorie MotoGP depuis très longtemps. Aujourd'hui, je suis donc tout particulièrement fier et ému. Notre pays a véritablement le potentiel de briller quand on lui en donne les moyens."

Un rookie qui a soif d'apprendre

En 2018, Xavier Siméon intégrera la catégorie reine au même titre que trois autres rookies : Takaaki Nakagami (25 ans), qui vient grossir les effectifs du team LCR, et le binôme du team Marc VDS, Franco Morbidelli (22 ans) et Thomas Lüthi (31 ans).

"Il est travailleur et il a gagné en Moto2, une catégorie très compétitive et disputée", souligne Raúl Romero, patron de l'équipe Avintia. "Après plusieurs saisons dans la catégorie intermédiaire, il arrivera en MotoGP très motivé et avec l'envie de tout apprendre. Je pense qu'il formera une très bonne équipe avec Tito Rabat, qui entrera dans sa troisième année en MotoGP et sera le point de référence de l’équipe."

Contrairement aux années précédentes, Avintia Racing alignera en 2018 deux motos identiques, soit la version actuelle de la Ducati, la GP17. L'officialisation de Tito Rabat et Xavier Siméon au sein du team espagnol laisse les titulaires actuels sans guidon. Héctor Barberá trouvera refuge en Moto2 tandis que Loris Baz se dit intéressé par un retour en World Superbike.

"La saison 2017 n'est pas encore finie et je suis certain que nous pourrons fêter un très bon résultat avec nos pilotes actuels, Héctor Barberá et Loris Baz. Tous deux ont contribué à faire grandir notre équipe et à la rendre meilleure. Je leur souhaite à tous les deux le meilleur pour l'avenir", ajoute Raúl Romero.

Le plateau MotoGP comptera 24 pilotes la saison prochaine, soit un de plus que cette année. Les 24 noms sont désormais connus, bien que la situation de Bradley Smith chez KTM laisse encore planer un doute quant à son avenir en dépit d'un contrat en cours. Des interrogations ont également pu entourer le cas d'Andrea Iannone chez Suzuki, néanmoins le constructeur d'Hamamatsu et le pilote n'ont cessé de se jurer fidélité.

Les pilotes confirmés pour 2018 :

(r) rookie ; (t) transfert ; (c) confirmé

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP , Moto2
Pilotes Xavier Siméon
Équipes Avintia Racing
Type d'article Actualités