MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL2 dans
03 Heures
:
07 Minutes
:
46 Secondes
25 sept.
Prochain événement dans
6 jours
09 oct.
Prochain événement dans
20 jours
16 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
48 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
20 nov.
Prochain événement dans
62 jours

Yamaha : Pas de tests avec Lorenzo à cause du COVID-19

partages
commentaires
Yamaha : Pas de tests avec Lorenzo à cause du COVID-19
Par :

Maio Meregalli, Directeur de l'équipe officielle Yamaha, s'est trouvé quelque peu embarrassé par l'insistance des questions posées concernant le rôle de Jorge Lorenzo dans le programme de tests de la marque, alors que ses propres pilotes se sont étonné du manque d'implication de l’Espagnol dans celui-ci.

La question posée en conférence de presse d'introduction au Grand Prix de Saint-Marin a donné lieu à une réponse intéressante de la part de Valentino Rossi et Fabio Quartararo. Pourquoi donc Jorge Lorenzo, désormais pilote de tests pour Yamaha factory, n'est-il pas plus sollicité afin de faire du roulage aidant au développement de la M1 ?

Si Rossi dit "attendre des réponses" sur le sujet, pour Maio Meregalli, Directeur de l’équipe Monster Yamaha, il ne faut pas chercher la petite bête : la raison pour laquelle l'Espagnol n'a pas réalisé de tests serait tout simplement lié au fait que le plan initial de l'équipe envisageait des séances en Europe, dont la tenue a été contrariée par la pandémie de coronavirus.

"Tous les tests ont été organisés en Europe", décrit-il au micro du site officiel du MotoGP, expliquant que le contexte avait fait que les deux seules solutions qui s'offraient à Yamaha étaient de tester en Europe sans ses ingénieurs japonais ou de tenter de réaliser du roulage au Japon, entraînant d'autres types de difficultés...comme l'absence de Lorenzo. "Nous avons désiré implémenter plus de tests mais ils n'étaient pas à l'aise au Japon avec le fait d'envoyer des gens hors du pays et ça a été le problème pour ce test."

Lire aussi:

"C'est la raison pour laquelle nous avons décidé d'annuler notre programme de tests européens mais nous avons décidé de faire les tests de Portimão car c'est un nouveau circuit pour nous et n'avons pas beaucoup de données, donc il faut en collecter avant de s'y rendre."

Une précision étrange, dans la mesure où la séance prévue à Portimão est un test officiel Michelin destiné à toutes les équipes, indépendant des initiatives pouvant être prises par les équipes à titre individuel.

Quoi qu'il en soit, Meregalli estime que les choses "sont sous contrôle" chez Yamaha, particulièrement du côté de la gestion des moteurs. "Par chance, le moteur accidenté de Maverick n'a pas de problème et il est toujours utilisé", souffle-t-il. "Nous essayons de gérer la situation et les ingénieurs japonais nous ont dit qu'ils étaient confiants, donc nous le sommes aussi."

Certaines des solutions examinées par Yamaha pourraient passer par la recherche d'optimisations au niveau des sorties de valves et en attribuant moins de frein moteur ; un sujet bien entendu confidentiel sur lequel le directeur d'équipe ne souhaite pas s'épancher. "Il est certain que pour gérer la situation, nous devons mettre en place une stratégie mais nous ne pouvons pas rentrer dans ce genre de discussion comme vous le savez" !

Les pilotes Yamaha surpris que Lorenzo ne fasse pas d'essais

Article précédent

Les pilotes Yamaha surpris que Lorenzo ne fasse pas d'essais

Article suivant

Cal Crutchlow forfait à Misano

Cal Crutchlow forfait à Misano
Charger les commentaires