Yamaha se restructure, Tsuja est remplacé

partages
commentaires
Yamaha se restructure, Tsuja est remplacé
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
22 janv. 2019 à 10:06

La saison 2018 aura été la dernière du responsable japonais à la tête du projet de Yamaha en MotoGP. Une nouvelle organisation sera dévoilée dans deux semaines lors de la présentation officielle de l'équipe.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Lors de sa présentation officielle le 4 février prochain, Yamaha lèvera le voile sur la nouvelle livrée des M1 factory, dans laquelle Monster occupera une place prépondérante, mais aussi sur sa nouvelle structure. Il s'agira d'officialiser le départ d'un personnage important, Kouji Tsuya, responsable jusqu'ici du programme MotoGP de la marque aux trois diapasons.

Le Japonais fait les frais du faible niveau de performance des M1 depuis maintenant un an et demi. Une situation complexe qui a explosé publiquement l'été dernier, le plaçant sous le feu des projecteurs lors d'une surprenante conférence de presse durant le Grand Prix d'Autriche, où il avait présenté des excuses publiques à ses deux pilotes après une séance de qualifications désastreuse.

Après que la direction de la marque a fait savoir, en fin de saison, que la structure de l'équipe serait modifiée afin de faire à nouveau de la Yamaha l'une des motos de référence du championnat, la première mesure prise aura donc été de remplacer Tsuja.

Lire aussi :

Yamaha n'a pas souhaité confirmer ou infirmer la nouvelle, dévoilée par Paddock GP, et n'en dira pas plus avant la présentation officielle de sa saison, qui se tiendra à Jakarta dans moins de deux semaines. Motorsport.com peut toutefois avancer que celui qui a été choisi pour remplacer Kouji Tsuja est Takahiro Sumi, jusqu'à présent responsable du département châssis.

Le constructeur japonais, qui n'a remporté que cinq victoires en deux saisons (quatre pour Viñales, une pour Rossi), cherche ainsi à inverser la tendance et sortir d'une de ses périodes les plus difficiles, marquée notamment par une absence de victoire record. Il s'agit désormais de retrouver un leadership incarné à son époque par Masao Furusawa, puis par Masahiko Nakajima et Kouichi Tsuji, et qui a perdu de son envergure avec l'arrivée de Kouji Tsuya.

Le retour de la M1 à la victoire n'y aura rien fait, même si Maverick Viñales a mis un terme en Australie à 16 mois sans succès pour la marque d'Iwata et que, lors de la manche suivante, Valentino Rossi a pour sa part mené plus des trois-quarts de la course avant de chuter dans les derniers tours. Tous deux attendent maintenant de pouvoir évaluer les améliorations apportées au prototype lors du test de Sepang du 6 au 8 février, et ils s'intéresseront particulièrement à la performance du nouveau moteur, devenu le casse-tête d'Iwata.

Avec Willy Zinck

Article suivant
Rossi et ses 40 ans : "L'important est de rester compétitif"

Article précédent

Rossi et ses 40 ans : "L'important est de rester compétitif"

Article suivant

Lorenzo peut viser une participation au test de Losail

Lorenzo peut viser une participation au test de Losail
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Oriol Puigdemont
Be first to get
breaking news