Pour Yamaha, "le temps était venu" de se séparer de Morbidelli

Lin Jarvis estime que la décision de ne pas conserver Franco Morbidelli pourrait s'avérer positive "pour les deux parties", une opinion que semble partager le pilote.

Franco Morbidelli, Yamaha Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Yamaha a tranché. Près de deux après son arrivée dans l'équipe officielle, Franco Morbidelli n'a pas convaincu, avec une quatrième place comme meilleur résultat alors que Fabio Quartararo jouait encore le titre mondial la saison passée. Yamaha a donc décidé de se passer des services du vice-Champion du monde 2020, une décision que Lin Jarvis juge nécessaire pour la marque... comme pour Morbidelli lui-même.

"C'était la décision de l'équipe de faire un changement", a confirmé le grand responsable de la compétition de Yamaha au site officiel du championnat. "J'ai le sentiment que l'équipe n'avait pas [nécessairement] à le faire mais elle a décidé de le faire."

"Je pense que cela pourrait être positif pour les deux parties parce que parfois, si on n'est pas capable d'extraire les performance que l'on veut, chez un pilote aussi, alors changer la situation, se donner une nouvelle motivation, peut être bon pour le pilote, en plus de l'équipe. On verra. Si on savait tous de quoi l'avenir sera fait, ce serait facile, mais le temps était venu de faire un changement."

"Parfois, comme dans une équipe de football, il faut juste faire un changement", a précisé Jarvis. "Le temps dira si ce sera favorable à nous ou à Franky."

Si la décision émane de Yamaha, Franco Morbidelli s'est lui aussi posé des questions sur l'opportunité de prolonger avec la marque ces derniers mois. Avant la pause estivale, son énigmatique "Est-ce que je veux obtenir une année de plus chez Yamaha ?" avait marqué les esprits et il invitait alors les journalistes à se tourner vers Lin Jarvis pour avoir une réponse qui est finalement venue cette semaine. Morbidelli se sent en un sens libéré, ces doutes n'ayant plus lieu d'être.

"Ce n'est pas un secret que nous ne sommes pas performants et que le package n'est pas au niveau pour décrocher de bons résultats actuellement", a déclaré l'Italien en conférence de presse jeudi. "Ce fait n'est pas un secret, ainsi que le fait que l'usine discutait avec d'autres pilotes, ce qui a atténué la magie. Quand j'ai dit 'est-ce que je veux rester chez Yamaha' après le Mugello [...], je me posais des questions. Je dois dire que l'équipe m'a facilité la tâche en ne renouvellement pas [mon contrat] et en choisissant Álex [Rins], qui est un excellent pilote."

Franco Morbidelli, Yamaha Factory Racing

Franco Morbidelli

"Cette 'aide' pour changer arrive maintenant. C'est une situation un peu inconfortable parce que je n'ai pas de place pour le moment, mais ça peut apporter une motivation supplémentaire pour la deuxième moitié de la saison."

Si l'avenir de Morbidelli est encore flou, Yamaha a déjà choisi son successeur en recrutant Álex Rins. Fabio Quartararo compte sur l'expérience acquise par l'Espagnol chez Suzuki puis Honda et Lin Jarvis pense également qu'il pourra jouer un rôle important dans le développement de la M1.

"Il a beaucoup d'expérience. Il n'a pas décroché de titre mondial jusqu'à présent dans sa carrière mais il a remporté de nombreuses courses", rappelle le patron. "Ce que j'aime chez Álex, c'est avant tout son expérience, qui nous sera utile, et sa combativité. Le fait qu'il soit le seul pilote non Ducati à avoir gagné une course cette année dit déjà quelque chose. Il a aussi gagné deux courses à la fin de la saison dernière."

"Je pense qu'il pilote très bien actuellement dans sa carrière et il veut être dans l'équipe Yamaha. Il a exprimé son intérêt et son désir d'être avec nous et c'est également très important. Si on ajoute son expérience en MotoGP et du quatre cylindres en ligne, qui devrait l'aider à s'adapter, je pense qu'il formera un bon duo avec Fabio, et j'espère que l'on pourra améliorer le niveau de la moto et des deux pilotes."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Fernández assure qu'il va rester chez Tech3 en 2024
Article suivant EL1 - Bezzecchi leader d'un quadruplé Ducati, la Yamaha évolue

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse