Yonny Hernández arrêté par les flammes

Le Grand Prix MotoGP d'Argentine aura connu deux images chocs : la chute de Marc Márquez dans une résistance désespérée au dépassement opéré par Valentino Rossi, mais aussi l'incendie qui s'est déclaré en début de course sur la Ducati de Yonny Hernandez.

Star locale, le pilote colombien a conclu dans le gravier cette unique épreuve sud-américaine du calendrier, abandonnant dans la précipitation une GP14.2 à l'agonie, en proie aux flammes depuis de longues secondes. L'incendie s'est déclenché dès l'entame du septième tour, la faute à une fuite d'huile dont l'origine n'a pour l'heure pas été clarifiée.

Yonny Hernández occupait la dixième position lorsqu'il a été contraint de s'arrêter. Dixième, c'est le résultat qu'il a obtenu en début de saison au Qatar, seul Grand Prix qu'il a pu porter à son terme pour l'instant.

J'ai vu les flammes et j'ai dû m'arrêter

Yonny Hernández

"Je suis très triste de la façon dont les choses se sont passées," commente le pilote Pramac, qui s'élançait de la treizième position. "J'étais très bien parti, j'avais récupéré des places et j'étais entré dans le top 10, où je voulais conclure ma course. Et puis il y a eu ce problème."

"Après la ligne droite, j'ai senti une forte chaleur provenant du bas de la moto. Je ne me suis pas tout de suite rendu compte qu'elle était en feu. Mais deux virages plus tard, la température était devenue insupportable. J'ai vu les flammes et j'ai dû m'arrêter."

"Je ne sais pas d'où est venu ce problème. L'équipe essaye de comprendre ce qui s'est passé. Il est évident que j'ai vraiment manqué de chance. Maintenant je dois simplement penser à Jerez. J'ai envie d'y disputer une belle course et je donnerai tout pour y arriver."

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Sous-évènement Course
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Valentino Rossi , Marc Márquez , Yonny Hernández
Équipes Pramac Racing
Type d'article Actualités
Tags argentine, ducati, incendie, motogp, yonny hernandez