19e, Zarco fait de son mieux avec "les mains liées"

partages
commentaires
19e, Zarco fait de son mieux avec "les mains liées"
Par :
14 avr. 2019 à 07:00

Alors que Pol Espargaró jubile de l'autre côté du garage KTM, Johann Zarco a affiché grise mine après sa 19e place en qualifications à Austin, au Texas, reconnaissant qu'il lui faudra s'armer de patience face à une situation difficile.

Après une journée de vendredi assez compliquée, Johann Zarco n'est pas parvenu à inverser la tendance samedi sur le Circuit of the Americas d'Austin, au Texas. Le Français s'élancera depuis la septième ligne de la grille de départ ce soir.

Le Cannois a simplement tout donné pour faire fonctionner au mieux la machine autrichienne, après une dixième place en EL4, prometteuse sur le papier, mais peu représentative du fait des conditions changeantes.

"J'ai simplement fait le maximum, je ne sais pas ce qu'on a pu changer sur la moto, mais je n'ai pas eu de meilleures sensations que la veille. En EL4 je fais dixième oui, mais personne ne roulait et les chronos n'étaient pas rapides. [Je suis] déçu, comme depuis le début, parce que j'ai les mains liées pour l'instant, je n'arrive pas à faire mieux", a-t-il expliqué au micro de Canal+.

Comme régulièrement depuis le début de son aventure KTM, Johann Zarco sait qu'il va falloir faire preuve de patience avant de retrouver peut-être des jours heureux, que la firme de Mattighoffen entrevoit grâce à la cinquième place de Pol Espargaró sur la grille.   

Lire aussi:

"Tant mieux que Pol arrive à mieux s'exprimer, mais ça confirme sans doute mes mauvaises sensations. Il faut faire avec et faire profil bas pour continuer d'avancer le plus loin possible. Je dois accepter ces instants. Mon équipe le sait, mais elle me dit qu'on doit attendre car elle ne peut pas me donner la solution pour le moment. Ils pensent comprendre ce dont j'ai besoin mais ils ne peuvent pas me le donner pour l'instant. J'essaie de m'adapter mais je ne peux pas tout changer. C'est un moment difficile à traverser."

S'il n'est jamais facile de jubiler lorsque son équipier réalise une performance de premier choix au moment où l'on connaît des moments plus difficiles, Zarco se satisfait de la cinquième place d'Espargaró pour ce qu'elle représente pour l'équipe, et pour les perspectives d'avenir de son propre côté du garage même si pour le moment, il doit composer avec ce qu'il a.

"Ça me rassure du côté de l'équipe, de la marque, l'investissement qu'elle peut faire dans un sens ou dans l'autre. Je pense qu'ils ont compris ma manière de faire, ma manière de piloter, mes sensations, simplement ils me disent 'pour l'instant on ne peut pas te donner plus donc si t'en chies, eh bien il faut courir comme ça.'"

La situation actuelle attriste toutefois le numéro 5, mais il sait qu'il doit rester positif, la course ayant lieu le dimanche et non le samedi : "[Je suis] triste parce que je déteste partir 19e, je déteste me battre à l'arrière et être lent, et c'est très compliqué de comprendre comment s'améliorer", a-t-il expliqué, avant d'ajouter pour le site officiel du MotoGP qu'il faudra "du courage pour [dimanche] afin de réaliser la meilleure course possible."

 
Article suivant
Stratégie manquée et grosse déception pour Dovizioso

Article précédent

Stratégie manquée et grosse déception pour Dovizioso

Article suivant

Miller en difficulté avec un vent "hallucinant", mais quatrième

Miller en difficulté avec un vent "hallucinant", mais quatrième
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Q1
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir toute l'actu