Zarco apprécie la "beauté du championnat entre Japonais et Européens"

Johann Zarco trouve que l'émulation mécanique et humaine en MotoGP atteint un stade très élevé, mais qui ne peut être qualifiée de "dangereuse" comme l'a indiqué Marc Márquez en début de week-end.

Zarco apprécie la "beauté du championnat entre Japonais et Européens"

Heureux du premier contact de sa Ducati avec le Circuit Bugatti, au Mans, à l'occasion des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de France MotoGP 2021, Johann Zarco estime y disposer d'une machine globalement vigoureuse et lui donnant confiance. Grâce à cela, le Français s'est immédiatement trouvé en mesure d'aller exécuter un solide chrono sur piste sèche en EL2, et de se porter au sommet de la hiérarchie du début de week-end.

"Elle est plutôt saine partout : de toute façon, tu ne peux pas être très bien quelque part et très mal quelque part", fait-il remarquer. "Le premier secteur est quand même un peu délicat avec l’entrée de la chicane. À la sortie de la chicane, les Yamaha sont très fortes. Ensuite, le circuit enchaîne sur une enfilade 5, 6. Dans La Chapelle, ça passe avec la Ducati, mais avec une petite compensation niveau force. Peut-être qu’eux [Yamaha] compensent moins. Si j’ai un secteur à définir, c’est peut-être celui-là. À mon avis, sur la sortie du Garage Vert, on n'est pas mal du tout. Pour la course, c’est le seul genre de secteur qui nous donnera l’avantage pour peut-être mener la course sans se faire doubler, ou en cas de difficulté et peut-être doubler quelqu’un pour rester devant."

Lire aussi :

Zarco apprécie le holeshot device

L'une des questions que devront se poser les pilotes consiste à savoir si et comment utiliser le holeshot device au départ et possiblement en d'autres points du circuit. Agissant sur la hauteur de caisse et pouvant fournir un avantage assez net en termes d'accélération en ligne, il amène néanmoins une dose de complexité et de doute à l'abord des courbes, notamment parce qu'il est nécessaire pour la moto de retrouver sa position normale dans des zones qui peuvent altérer le feeling du pilote. En conférence de presse d'avant-Grand Prix, Jack Miller (Ducati factory) avait ainsi ironisé en disant qu'il serait curieux de voir qui oserait prendre le risque de l'utiliser à l'abord du premier virage et de la chicane Dunlop au départ, dimanche.

"Pour ma part, j’ai pu l’utiliser", se félicite Zarco. "Je sentais que ça pouvait le faire, mais il faut analyser, parce qu'on m’a dit qu’il n’arrivait pas à bien revenir en position. Ça pouvait me compromettre le premier secteur, surtout la chicane. Au feeling, je n’ai pas senti que ça me gênait, donc j’ai préféré assurer une belle accélération et passer la chicane avec mon feeling correct. C’est à analyser, je n’ai pas encore eu le temps de me poser. Je suis content de pouvoir l’utiliser à deux endroits parce que je trouve que ça fait une belle différence."

Marc Márquez, lui, a même pointé la dangerosité d'un dispositif, qui selon Zarco, demeure plus abouti chez Ducati que chez Honda.

"Sur un départ comme Le Mans, ça peut être un point d’interrogation", concède Zarco. "Mais on n’a pas encore la réponse ! Par exemple, là, on n’est pas sûr de l’utiliser. Plutôt que dangereux, c'est plus que cela ne nous met pas bien pour attaquer le premier virage. On préfère perdre un dixième et demi au départ et peut-être récupérer cinq dixièmes pendant le premier virage. Je ne suis pas de l’avis de Márquez. Pour moi, c’est un avantage. Pour nous Ducati, ça fait plaisir d’avoir enfin, avec toutes les nouveautés Ducati mises bout à bout, quelque chose qui commence à faire une vraie différence. C’est là, la beauté, finalement, du championnat entre Européens et Japonais !"

Lire aussi :

partages
commentaires
Photos - Première journée troublée par la pluie au Mans
Article précédent

Photos - Première journée troublée par la pluie au Mans

Article suivant

Retrouver le Red Bull Ring sans travaux laisse certains pilotes sceptiques

Retrouver le Red Bull Ring sans travaux laisse certains pilotes sceptiques
Charger les commentaires