MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Voir l'arrivée, "une première satisfaction" pour Zarco

partages
commentaires
Voir l'arrivée, "une première satisfaction" pour Zarco
Par :
16 sept. 2019 à 06:17

Alors qu'il avait été contraint à l'abandon sur accrochage à Silverstone, Johann Zarco s'est satisfait d'avoir vu le drapeau à damier dimanche, à Misano.

Parti de la 11e position sur la grille de départ, Johann Zarco a franchi la ligne d'arrivée au même rang, dimanche à Misano. Le pilote français a connu un début de course compliqué, puisqu'il est sorti de la zone des points dans les premiers tours. Une conséquence directe de son choix de pneu selon lui. Le pilote KTM avait choisi un medium à l'arrière, comme la plupart du peloton, mais il avait chuté avec la même monte pneumatique lors du warm-up. De quoi aborder la course avec une confiance qui ne tutoyait pas les sommets.

Lire aussi :

"Le début de la course était très difficile pour moi. Le medium à l'arrière ne me donnait pas de bonnes sensations mais c'était le meilleur pneu pour m'assurer une bonne constance durant toute la course. J'ai chuté au warm-up avec le medium à l'arrière, il faisait plus frais et donc au premier tour, le pneu n'était pas prêt. J'ai eu un assez gros highside dans le premier virage, sans blessure mais avec des douleurs au bras et au poignet. C'est pour ça que j'ai perdu des places au début de la course car je voulais avoir des sensations et ne pas chuter de nouveau", a-t-il expliqué au micro du site officiel du MotoGP.

"J'ai failli partir avec le soft à l'avant et à l'arrière, surtout après la chute de ce matin. Nous étions partis avec le medium, qui était le seul pneu qui nous restait car nous voulions garder un soft pour la course, mais nous n'étions pas sûrs de sa constance. J'ai eu une grosse chute ce matin, ça faisait longtemps que je n'en n'avais pas pris une comme ça. Ça ne m'a pas aidé de repartir avec le même [type de] pneu, medium, même s'il faisait plus chaud, dans les premiers virages", ajoute-t-il auprès de Canal+.

Armé d'une KTM RC16 qui a réalisé d'excellentes performances aux mains de Pol Espargaró, Zarco est graduellement remonté dans la hiérarchie. Ce n'était toutefois pas dû à son rythme de course, qui allait en s'améliorant, mais plutôt aux quelques chutes qui ont émaillé ce Grand Prix de Saint-Marin.

Lire aussi :

"J'ai perdu pas mal de places, mais pas à pas j'étais de plus en plus rapide. Je n'ai pas dépassé de pilotes, j'ai eu de la chance qu'à chaque fois que je me préparais à dépasser, les autres chutaient, peut-être à cause du medium à l'avant. Je termine 11e, c'est bien de finir après la course de Silverstone. Voir le drapeau à damier, c'est une première satisfaction."

Il reste désormais six courses à Johann Zarco avec KTM, le Cannois ayant annoncé plus tôt dans la saison qu'il se séparerait de l'équipe autrichienne à la fin de la présente saison.

Article suivant
Rossi : "Je n'avais pas le rythme" pour viser le podium

Article précédent

Rossi : "Je n'avais pas le rythme" pour viser le podium

Article suivant

Mission accomplie pour Viñales avec un nouveau podium à Misano

Mission accomplie pour Viñales avec un nouveau podium à Misano
Charger les commentaires