Réactions
MotoGP GP de Saint-Marin

Zarco "attend des jours meilleurs" et visera le top 10 dimanche

En grande difficulté à Misano, Johann Zarco fait le dos rond mais n'abandonne pas ses ambitions de prendre des points importants au Grand Prix de Saint-Marin.

Johann Zarco, Pramac Racing

"C'est dur pour moi, Misano. C'est difficile de vraiment dire pourquoi", reconnaît humblement Johann Zarco, dans la continuité de ses commentaires de la veille. Contraint de passer samedi matin par la Q1 du Grand Prix de Saint-Marin, il n'est pas parvenu à s'en extraire. Pire, il s'est retrouvé 16e sur la grille de départ : "J'avais dit que j'espérais que ce soit mieux aujourd'hui, c'est ce que j'ai dit hier, mais je n'ai pas trouvé le moyen d'y parvenir".

Passé 13e sous le drapeau à damier se la course sprint, Johann Zarco a ensuite été rétrogradé au 14e rang pour avoir trop souvent dépassé les limites de piste. Une sanction anecdotique puisque plus aucun point n'était en jeu. En revanche, le Français entend reprendre sa moisson dimanche lors du Grand Prix, avec des ambitions toutefois mesurées compte tenu de la situation. 

"Au moins, j'obtiens les meilleures informations possibles pour comprendre les choses", explique-t-il. "Le départ et les premiers virages étaient bons. On verra demain si je peux franchir un petit cap au niveau du rythme. J'ai le sentiment de pouvoir jouer le top 10, ce qui serait un excellent résultat compte tenu de la vitesse que j'ai ce week-end. Il y a quelques points à attraper pour le championnat, je veux toujours aller de l'avant dans ce championnat. On attend des jours meilleurs pour les courses extra européennes et pour essayer de remonter sur le podium."

"J'ai beaucoup attaqué aujourd'hui pour avoir une meilleure sensation avec l'arrière. Tout le monde dit qu'il y a beaucoup de grip sur cette piste, mais pour dire la vérité, je ne le sens pas. Ma perception des choses est très différente de celle de la plupart des pilotes, mais depuis l'an dernier j'ai du mal ici. Je voulais ressentir ce grip, et c'est pour ça que j'ai beaucoup travaillé aujourd'hui, mais je suis toujours en déséquilibre avec la moto. J'espère avoir plus de grip demain avec une moto plus équilibrée, mais c'est plus facile à dire qu'à faire. En partant 16e, je ne peux pas dire que je veux me battre pour le podium. Mais avec ce que j'ai vu aujourd'hui, terminer dans le top 10 serait un bon résultat."

Entre ses difficultés du moment et la domination de son coéquipier Jorge Martín, le contraste est évidemment saisissant mais Johann Zarco assure ne pas en prendre ombrage. Au contraire, il s'en explique avec cette démarche analytique qui le caractérise, toujours déterminé à trouver un moyen de gagner tôt ou tard au guidon de la Ducati. 

"Ce qui est dur pour moi, avec la sensibilité différente que j'ai par rapport à lui, c'est que je n'ai pas toujours cette base avec laquelle je sais que ça va fonctionner", détaille-t-il. "Je sais plus ou moins ce qui fonctionne pour moi, mais vu que je n'ai pas encore gagné, je veux trouver d'autres solutions. C'est pourquoi c'est très intéressant, mais je ne me perds pas en chemin, mais je n'ai pas encore trouvé cette voie qui fonctionne comme Jorge l'a fait."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Quartararo : "Une des pires courses de ma vie"
Article suivant Bagnaia s'offre un "excellent résultat" supérieur à ses attentes

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse