Zarco n'a ressenti "aucune douleur" au bras

Le bilan des premiers essais du Grand Prix des Amériques est positif pour Johann Zarco, dont le bras ne semble pas représenter un gros handicap physique.

Zarco n'a ressenti "aucune douleur" au bras

Récemment opéré de l'avant-bras droit, où il a subi le syndrome des loges, Johann Zarco semble avoir retrouvé une condition physique optimale, ou presque. Ce vendredi sur le Circuit des Amériques, le pilote Pramac s'est classé troisième de la séance matinale et huitième des Essais Libres 2, à chaque fois avec un déficit de six dixièmes sur le leader Marc Márquez. De son propre aveu, c'était une "bonne journée".

"C'était important de commencer la séance sur le mouillé, je pense", estime Zarco. "Austin est une piste difficile où il faut connaître beaucoup de points importants, car c'est très bosselé et il y a des virages en aveugle. J'étais content de commencer sur le mouillé et de prendre le temps, car c'est un moment où l'on force moins sur la moto, elle est plus aisément maniable, donc c'était bien. J'ai aussi pu mettre mon bras à l'épreuve facilement, et dans ces conditions, le bras était complètement normal."

Lire aussi :

"L'après-midi, au début vu que nous avons attaqué dès le début, je l'ai senti un petit peu, mais je pense que c'est normal car [le bras] a peut-être un peu oublié comment attaquer. Ensuite, je n'ai ressenti aucune douleur l'après-midi. La piste posait plus de problèmes que la douleur aujourd'hui : nous avons vraiment essayé d'attaquer et je suis relativement content d'avoir été assez rapide, la huitième place c'est assez correct. Jack [Miller] se sent bien ici, nous allons essayer de voir pourquoi et d'améliorer pour demain."

En effet, Jack Miller était de loin le mieux placé des pilotes Ducati lors de ces deux séances, à chaque fois avec près d'une demi-seconde d'avance sur ses pairs. Afin de gagner du terrain tout en préservant son bras sur une piste très bosselée, Zarco a l'intention de "trouver les meilleurs réglages pour avoir le meilleur rythme possible en dépensant le moins d'énergie". Rappelons qu'un petit point sépare ces deux représentants de la marque italienne au classement général, actuellement à l'avantage du Français, quatrième.

Lire aussi :

partages
commentaires
Márquez dominateur malgré des sensations "pas très bonnes"

Article précédent

Márquez dominateur malgré des sensations "pas très bonnes"

Article suivant

Pol Espargaró a le cou "totalement détruit" par les bosses

Pol Espargaró a le cou "totalement détruit" par les bosses
Charger les commentaires