MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
EL2 dans
01 Heures
:
28 Minutes
:
08 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
13 jours
16 oct.
Prochain événement dans
20 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
48 jours
20 nov.
Prochain événement dans
55 jours

Zarco, une chute mais beaucoup d'espoirs

partages
commentaires
Zarco, une chute mais beaucoup d'espoirs
Par :

Le Français figure ce soir à la 12e place des temps combinés, ce qui peut lui permettre d'entrevoir une possible qualification directe en Q2 demain. Mais il faudra avant cela confirmer lors des EL3.

Au Mugello, Johann Zarco a probablement connu l'une de ses meilleures entames de week-end depuis qu'il a débarqué chez KTM. Le Français figure en effet à la 12e place des temps combinés, proche du top 10, et ce malgré une chute lors des EL2 qui aurait pu mettre à mal ses performances. 

Lire aussi:

Mais c'est tout le contraire qui s'est finalement produit, le Cannois remontant en selle muni du pneu soft à l'arrière pour améliorer dans les tout derniers instants de la séance. "La chute dans le virage 11, c'est du grand classique : j'ai perdu l'avant à l'ouverture des gaz. Mais je vais bien, j'ai eu une bonne glissade. J'ai pu rentrer au garage, changer mon cuir, rester calme", a-t-il ainsi commenté au micro du site officiel du MotoGP.

Alors qu'on promettait l'enfer à KTM en Italie, les machines autrichiennes tirent plutôt bien leur épingle du jeu à l'issue de la première journée. Zarco est au seuil de la première partie du tableau, ce qui constitue déjà une avancée notable en comparaison des autres vendredis vécus jusqu'ici, alors que son coéquipier Pol Espargaró est un fringant quatrième.

Un moteur qui fait mouche

Les deux hommes sont bien aidés dans leur tâche par des améliorations moteur qui se révèlent particulièrement pertinentes jusqu'ici. "Nous avons le nouveau moteur, qui marche bien, et je suis content qu'au moins nous ayons de la vitesse et qu'on puisse sentir la puissance sur la moto", s'est ainsi félicité Zarco. "Après, il faut que je maîtrise mieux dans les virages, car nous sommes rapides dans les lignes droites, mais pas suffisamment dans les virages. J'essaie vraiment de faire les choses mieux pour que la moto fonctionne. C'est beaucoup d'énergie car il faut beaucoup attaquer."

Lire aussi :

C'est un fait, le numéro 5 doit se battre avec sa monture pour sortir des chronos comme ceux d'aujourd'hui. Une situation qui ne conviendra sans doute pas sur la durée d'une course, d'autant plus avec un pneu soft à l'arrière, chose dont l'intéressé a bien conscience : "J'essaie de changer mon naturel, et quand je commence à forcer sur la moto, c'est là qu'elle commence à réagir et où les chronos viennent", constate-t-il. "Ce n'est pas une solution pour faire 25 tours d'affilée, mais au moins pour obtenir une performance, donc c'est pas mal."

L'an dernier, le Mugello avait marqué un coup d'arrêt dans la série de bonnes performances de Zarco. Reste à voir si le scénario inverse peut se produire sur ce même circuit, avec une éventuelle confirmation demain lors des EL3 et en qualifications.

 

Quartararo "ne peut pas expliquer" sa performance au Mugello !

Article précédent

Quartararo "ne peut pas expliquer" sa performance au Mugello !

Article suivant

Rossi s'attendait à être plus rapide ce vendredi

Rossi s'attendait à être plus rapide ce vendredi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Mugello
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck