MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Piste humide, contact avec Morbidelli : Zarco a perdu gros au départ

partages
commentaires
Piste humide, contact avec Morbidelli : Zarco a perdu gros au départ
Par :
5 août 2019 à 06:30

Johann Zarco a connu un premier tour très difficile à Brno, lors du Grand Prix de République Tchèque, mais reconnaît qu'il n'aurait pas pu terminer dans le top 10.

Johann Zarco espérait au moins lutter pour la tête en début de course en République Tchèque, après s'être qualifié troisième. Mais ce qui est le meilleur résultat de KTM en qualifications en MotoGP s'est transformé en fiasco en course. Le pilote KTM n'a rien pu faire et le warm-up, terminé en dernière place, avait déjà lancé une alerte pour lui et son équipe, notamment quant à l'utilisation des pneus.

"C'était une course difficile", avoue le Français. "Nous savions que sur le sec, le rythme n'était pas là. J'ai eu quelques problèmes le matin et ça ne m'a pas aidé à être en confiance avant le départ. En course, le rythme ce week-end était sûrement moins bon que lors des Grands Prix précédents. Je veux tirer de la satisfaction d'avoir fini la course dans les points, et j'ai pu dépasser le gars devant moi : c'est la satisfaction que je garde." 

Lire aussi:

"Le pneu arrière restait très froid [au warm-up]. Nous n'arrivions pas à les chauffer assez, ce qui est étrange. Je ne sais pas trop pourquoi, peut-être parce que c'était le matin, ou peut-être à cause de mon style, mais les pneus froids ne m'ont pas aidé à garder le rythme. Et ensuite, parce que j'étais lent, le pneu restait froid. La course était meilleure, il y avait plus de température. Même si je n'étais pas rapide : je l'étais plus que pendant le warm-up."

Un premier tour qui fait oublier la bonne qualification

La piste était encore mouillée au départ et les multiples tours de reconnaissance du Safety Car n'avaient pas aidé à sécher la partie droite de la piste, sur laquelle se trouvait justement le Français au départ. Face à une bonne moitié de la grille s'élançant sur le sec, il était évident que Zarco ne parviendrait pas à prendre un aussi bon départ que ses rivaux directs. 

"La partie droite était humide, et j'ai patiné au départ", regrette le pilote KTM. Je n'étais plus sur l'embrayage mais je patinais quand même, j'ai perdu immédiatement sept ou huit places au départ. Mais le rythme en course n'était de toute façon pas suffisant pour terminer dans le top 10. J'y travaille. Un mauvais feeling sur la moto et on n'arrive pas à l'améliorer. Nous sommes revenus sur certains réglages qui m'ont aidé à être plus à l'aise sur la moto, car je ne tombe pas, c'est très important. Maintenant, nous devons être un peu plus rapides."

Dans le premier tour, Johann Zarco a été au contact avec Franco Morbidelli, ce qui a fait chuter l'Italien ainsi que Joan Mir : "J'ai perdu énormément de positions au départ, et je me souviens avoir vu Fabio [Quartararo] et peut-être Aleix [Espargaró], j'étais derrière eux au virage 3. Je freinais, je ne pouvais pas aller à l'intérieur, donc j'étais un peu à l'extérieur, mais ça m'a ramené à l'intérieur dans le virage 4. J'étais à ma place, derrière Aleix et Fabio. Mais il est vrai que j'ai touché Franco. Je pense que Franco essayait de se rapprocher, mais j'étais totalement sur la droite de ma moto, je ne le voyais même pas. J'ai senti le contact, je ne savais pas s'il était tombé ou non, et il semble qu'il soit tombé, je suis vraiment désolé pour lui."

La KTM avait de nouvelles pièces, développées après les essais de Dani Pedrosa cet été, et Zarco a pu juger de leur efficacité, en attendant de tester de nouvelles choses ce lundi, toujours à Brno, où une journée d'essais aura lieu : "Les réglages et les nouvelles pièces ont aidé. Tout d'abord à être à l'aise, pour avoir un bon contrôle sur la moto, et nous voulons être rapides mais nous avons des problèmes que nous ne sommes pas capables de résoudre. [Lundi], je veux travailler, mais pas sur trop de choses, afin de bien contrôler la situation. Nous avons eu des progrès qui n'aident pas à aller plus vite, mais qui permettent de se sentir plus en sécurité sur la moto. Les choses se font pas à pas, je dois accepter cela."

 

Article suivant
Miller de retour sur le podium après une belle lutte face à Rins

Article précédent

Miller de retour sur le podium après une belle lutte face à Rins

Article suivant

Rossi : "Il faut travailler sérieusement pour combler notre retard"

Rossi : "Il faut travailler sérieusement pour combler notre retard"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Course
Lieu Brno Circuit
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Emmanuel Touzot