Zarco-Espargaró : KTM veut voir des progrès chez ses pilotes 2019

partages
commentaires
Zarco-Espargaró : KTM veut voir des progrès chez ses pilotes 2019
Par : Léna Buffa
20 août 2018 à 14:15

Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport, compte sur l'émulation qui naîtra de l'association de Johann Zarco et Pol Espargaró en 2019, mais il a l'intention de les voir progresser.

Johann Zarco était l'un des pilotes les plus courtisés sur le marché des transferts en début de saison, et c'est assurément un gros coup qu'a joué KTM en le convainquant de rejoindre ses rangs pour 2019 et 2020. Au guidon de la Yamaha satellite du team Tech3, le Français a parfaitement réussi ses débuts en catégorie reine, séduisant le paddock tant par son attitude que par ses résultats : avec quatre podiums et cinq pole positions à son actif, il a joué la gagne à plusieurs reprises, au point qu'il ne s'agissait plus de se demander s'il allait un jour remporter une victoire, mais plutôt quand.

Sa courbe de résultats a pourtant faibli après le Grand Prix de France, et Zarco oscille depuis entre la septième et la dixième places. Des performances qui ne surprennent pas pour une machine satellite dans un championnat aussi concurrentiel que le MotoGP actuel, mais qui ont quelque peu perdu l'éclat des débuts tonitruants de la nouvelle étoile montante de la discipline. Au point que Pit Beirer, patron de KTM Motorsport, s'est fendu d'un commentaire qui a tout du rappel à l'ordre.

"J'espère franchement qu'il va juste prendre une profonde inspiration et être prêt pour nous l'année prochaine. Ça n'est évidemment pas agréable de le voir en difficulté", fait savoir le futur boss du Français. "Je crois que ça n'est plus un secret, il s'est aussi passé des choses folles entre lui et son ami et manager Laurent [Fellon], mais il semble que ce soit désormais réglé. J'espère qu'il va revenir à sa forme normale, et ce même sur sa moto actuelle, parce que plus il sera fort cette année et mieux ce sera pour nous."

"Ça ne serait pas bien de le récupérer alors qu'il est très bas, aussi je ne suis pas content de voir ça. J'espère que nous n'avons pas été le facteur qui explique qu'il est à un niveau différent de celui d'avant", souligne l'ancien pilote allemand. "J'espère vraiment que Johann peut revenir à son meilleur niveau, et alors il pourra nous faire progresser, c'est certain."

Lire aussi :

Mais les exigences de Pit Beirer ne s'arrêtent pas à sa nouvelle recrue : selon lui, Pol Espargaró devrait aussi rectifier le tir. Et c'est précisément parce qu'il connaît le talent de son pilote qu'il souhaite le voir mieux performer. "Je ne suis pas content à 100% et nous devons en parler. Je vois vraiment qu'il n'utilise pas pleinement son potentiel ; si un pilote n'a tout simplement pas plus de talent et ne peut pas aller plus vite, on ne va jamais lui dire d'aller plus vite, parce qu'il chuterait."

"Je crois que, en ce qui concerne l'environnement et la préparation de la course, Pol pourrait faire mieux. Et il a besoin de le faire, car de cette manière il atteindra toujours le même niveau", poursuit le patron des troupes de Mattighofen, qui compte désormais sur l'émulation qui naîtra de l'association de Zarco et Espargaró. "Je suis certain que Pol peut être un top pilote, mais il faut qu'il se prépare mieux. Et le fait de voir comment Johann se prépare et à quel point il s'entraîne pour cela, je crois que ça peut être très bénéfique. D'un autre côté, le talent avec lequel Pol peut utiliser la moto et passer certains virages de façon complément folle pourrait aussi aider Johann. Nous espérons donc élever le niveau dans l'équipe des deux côtés du garage."

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Un cadre technique plus stable à partir de novembre

Pour placer son nouveau pilote dans les meilleures conditions possibles, Pit Beirer assure par ailleurs que tout sera fait pour anticiper les évolutions techniques majeures. Après deux saisons en MotoGP, KTM pourra non seulement compter sur son expérience de la course, mais aussi sur un nombre de tests incalculable. Si l'on ajoute à cela la volonté du constructeur de disposer d'une équipe test renforcée et pleinement concentrée sur le développement, tout sera mis en œuvre pour que les pilotes de course ne soient pas distraits.

"Ces deux dernières années ont été vraiment dingues, si vous nous comparez à n'importe quelle autre équipe MotoGP. Les pièces vont et viennent, les camions en sont pleins", souligne l'Allemand. "Nous nous sommes dit que nous avions besoin d'en faire encore plus maintenant, parce qu'une fois que Tech3 sera à bord, ainsi que Johann, nous voulons être plus tranquilles. Nous voulons absolument passer en revue beaucoup de choses dingues maintenant, pour vraiment avoir de la stabilité quand il arrivera."

Lire aussi :

Johann Zarco testera la RC16 pour la première fois le 20 novembre, au surlendemain du dernier Grand Prix du championnat. Un rendez-vous que KTM ne sous-estime aucunement car c'est bien là que débutera la saison 2019. "Il est clair que nous ne voulons pas lui faire tester dix concepts de moto différents en novembre. L'objectif est qu'à ce moment-là, nous le mettions sur une moto et que nous disions : 'OK, maintenant on roule et on travaille sur des choses normales – l'avant plus court, l'arrière plus long, un bras oscillant ou quelque chose comme ça' – les choses normales qui permettent de s'adapter à son style de pilotage."

"C'est un gros objectif et c'est aussi la raison pour laquelle Mike [Leitner, team manager] a été très bon en nous répétant toujours que la saison prochaine commençait en novembre, qu'il nous fallait commencer tôt pour être prêts pour décembre", précise Pit Beirer, qui rassure : "Je crois que nous sommes plutôt bien préparés."

Prochain article MotoGP
Un test privé pour préparer Misano et régler les problèmes

Previous article

Un test privé pour préparer Misano et régler les problèmes

Next article

À Silverstone, Crutchlow estime faire partie des favoris

À Silverstone, Crutchlow estime faire partie des favoris
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Pol Espargaró , Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités