MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
WU dans
12 Heures
:
38 Minutes
:
16 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
12 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
26 jours

Chute de Zarco : "Pas simple de sortir de cette mauvaise spirale"

partages
commentaires
Chute de Zarco : "Pas simple de sortir de cette mauvaise spirale"
Par :
25 août 2019 à 16:16

Même s'il finit par chuter et embarquer avec lui Miguel Oliveira, Johann Zarco trouve des points positifs dans son Grand Prix de Grande-Bretagne, qui à un moment-donné, lui laissait espérer une arrivée dans le top 10.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne de Johann Zarco s'est conclu par une chute embarrassante au neuvième des vingt tours à boucler à Silverstone, lorsque le Français de l'équipe KTM factory a mal estimé une tentative de dépassement sur la machine sœur privée de Miguel Oliveira et mis un terme à leurs courses respectives, conclues au sol. Oliveira s'était élancé de la 15e position de la grille et évoluait au 12e rang, semblant sur le point de pouvoir revenir sur le top 10, lorsque l'incident s'est produit. De son côté, Zarco était parti depuis le 14e rang mais se trouvait derrière le Portugais à ce moment de la course.

"Dans le virage 14, le plus long du circuit, j'ai tenté de le dépasser en prenant l'intérieur", décrit Zarco dans le carré presse. "En me présentant dans le virage, j'ai bien ralenti pour obtenir la corde : j'avais fait cette manœuvre plusieurs fois pendant les essais et ça fonctionnait plutôt bien." Cette fois néanmoins, les choses ne se sont pas passées comme prévu. "Malheureusement, je pensais qu'il me verrait. Il m'a vu, mais un poil tard et il n'a pas eu le temps de redresser", analyse le Français. "On s'est touché et on est tombé. Il avait un peu mal à la hanche mais après-coup, je crois que ça va déjà mieux. C'est dommage : on avait eu quelques chutes devant qui nous permettaient de jouer un beau top 10."

"Nakagami menait le groupe, avec Pol derrière, puis Nakagami a chuté et après, Petrucci a commencé à prendre du rythme en dépassant quelques pilotes, surtout au freinage", détaille Zarco. "Il s'est mis devant et je crois qu'il a commencé à prendre un peu d'avance. On était donc Pol, les deux Aprilia, Miguel et moi ; il y a eu pas mal de dépassements devant moi entre Miguel, Aleix Espargaro et Iannone, mais j'étais là, avec une possibilité de contrôler et de tenter moi aussi une manœuvre à un moment donné. Je sentais avoir de la vitesse pour ne pas laisser la possibilité à Pol de s'échapper et ai voulu doubler Miguel à ce moment-là de la course pour commencer à avancer. Ce n'est pas passé..."

Lire aussi :

"Une course plutôt sous contrôle"

Zarco tire tout de même des choses positives de cette course, autant pour ce qu'il a constaté pendant le Grand Prix que dans les préparatifs de celui-ci. "Avec ce pneu dur, l'usure des pneus était très, très constante", apprécie-t-il. "Depuis le premier tour, la moto était quasiment la même, donc ça, c'était intéressant. Après la qualif, on a pu essayer un réglage, revenir à un ancien et voir le bénéfice des deux afin de faire un choix pour la course. Là, mon choix ne me donnait pas la moto parfaite, mais il me permettait d'être assez rapide et j'étais complètement dedans."

Le pilote KTM, qui n'était pas accompagné de Jean-Michel Bayle sur le circuit anglais ce week-end, aurait aimé pouvoir conclure cette manche sur une note positive qu'aurait été une arrivée dans le top 10. Comme à chaque Grand Prix depuis le début de la saison à l'exception de l'Autriche, Pol Espargaró, sur la seconde KTM factory, a franchi la ligne l'arrivée dans les points, au neuvième rang.

"La course a été plutôt sous contrôle : je gérais plutôt bien la moto, au maximum des capacités. Mais malheureusement, c'est une mauvaise fin", ne peut-il que constater. "C'est dur à vivre, parce que quand on a un petit peu de 'bien', on est puni. Ce n'est pas simple de sortir de cette mauvaise spirale. Mais ce week-end était quand même pas mal, mieux que d'habitude. Nos KTM étaient toutes ensemble. On va essayer de refaire la même chose à Misano."

Misano, où le pilote KTM partira avec une pénalité de trois places sur la grille, décrétée par le panel de commissaires sportifs de la FIM composé de Bill Cumbow, Freddie Spencer et Peter Goddard. Par ailleurs interrogé sur son programme des prochains jours et la tenue d'éventuels rendez-vous pour évoquer l'avenir, Zarco a tenu à éluder : "Oui, mais ça, je le garde pour moi."

Article suivant
Zarco pénalisé à Misano pour l'accrochage avec Oliveira

Article précédent

Zarco pénalisé à Misano pour l'accrochage avec Oliveira

Article suivant

Rins, vainqueur d'une course "folle" très importante pour Suzuki

Rins, vainqueur d'une course "folle" très importante pour Suzuki
Charger les commentaires