Journée positive pour Zarco, meilleur pilote Yamaha à Motegi

partages
commentaires
Journée positive pour Zarco, meilleur pilote Yamaha à Motegi
Par : Willy Zinck
19 oct. 2018 à 09:21

Le Français s'est montré à son aise dans toutes les conditions ce vendredi sur le tracé japonais. De bon augure pour la suite du week-end.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

La bonne prestation de la Thaïlande n'était-elle qu'un mirage ? La M1 allait-elle bien se comporter sur un circuit aussi sélectif que celui de Motegi ? Autant d'inquiétudes et de questions que Johann Zarco a balayé en l'espace d'une journée au Japon, en signant le troisième chrono aux temps combinés.

Le poleman de l'édition 2017 a de suite été dans le coup, faisant office de fer de lance chez Yamaha, une fois n'est pas coutume devant les pilotes officiels. Le Français a même senti le vent tourner à la mi-journée, lorsque le ciel s'est obscurci pour ouvrir ses vannes et rendre toute amélioration chronométrique impossible dans l'après-midi.

Dans ces conditions versatiles, la monte de gommes neuves lors des EL1 lui a permis d'assurer un temps l'autorisant à envisager sereinement un passage en Q2 demain. "Sur le sec ce matin, j'ai tout de suite pris un super rythme", a-t-il confirmé lors de son point presse. "Cela m'a permis de me décontracter et de voir que mes repères étaient bons, j'ai pu bien travailler sur la moto. Ensuite, on a tout de même mis un pneu neuf pour assurer un bon chrono, et ça valait le coup car cet après-midi il y a eu de la pluie. Pas beaucoup pour rouler dans les mêmes conditions que l'an dernier, mais en tout cas assez pour devoir mettre les pneus pluie."

Lire aussi :

Même dans des conditions piégeuses comme celles des EL2, le Cannois a su s'adapter pour obtenir une nouvelle fois la cinquième place dans une situation qu'il affectionne. Plus que jamais, le pilote Tech3 est en effet à l'aise dès lors qu'il s'agit d'évoluer sur le fil du rasoir.

"Ces conditions moitié-moitié me plaisent toujours beaucoup, et à la fin j'ai pu repasser les pneus slicks, et la mise en route a été de nouveau bonne", reprend-il. "Donc très content, c'est une piste qui me plaît, et quand j'applique mes repères, ça marche bien. Cela fait du bien à la tête, au corps et à toute l'équipe, et c'est très motivant pour demain."

Pas de problème à l'accélération

De retour dans le top 5 il y a deux semaines à Buriram, le principal point d'interrogation était de savoir si les problèmes d'accélération de la M1 étaient également résolus. Difficile encore de répondre par l'affirmative cependant, le profil du tracé nippon gommant, à l'instar de son homologue thaïlandais, les difficultés de sa machine dans ce domaine.  

"Ici, on ne reste pas longtemps sur l'angle, et le fait de redresser très vite pour repartir, ça me sert bien", constate Zarco. "Le fait aussi que les autres équipes n'ont pas pu venir s'entraîner, ça me fait un désavantage en moins."

Reste maintenant au Français à consolider sa position dans le top 10 demain à l'occasion des EL3, avant la chasse à la pole position lors des qualifications. 

 

 

Article suivant
Petrucci a connu "son pire vendredi" à Motegi

Article précédent

Petrucci a connu "son pire vendredi" à Motegi

Article suivant

"Aucun intérêt" de rouler l'après-midi pour Crutchlow

"Aucun intérêt" de rouler l'après-midi pour Crutchlow
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions