Neuvième, Zarco songe au top 5 en course

partages
commentaires
Neuvième, Zarco songe au top 5 en course
Par : Michaël Duforest
8 sept. 2018 à 15:01

Qualifié directement pour la Q2, Johann Zarco s'élancera du neuvième emplacement sur la grille du Grand Prix de Saint-Marin, et vise plus haut pour la course de dimanche.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

On avait quitté le pilote Tech3 à l'issue d'une journée de vendredi terminée à la 11e place, mais il a finalement réussi à se hisser dans le top 10 à l'issue de la troisième séance ce samedi matin, qu'il a terminée au premier rang.

"Ce matin, ça a été la preuve que ce que je disais hier, c'était vrai", a indiqué le pilote Tech3, qui s'était montré très confiant. "J'étais content car je me sentais bien sur la moto. Je n'étais pas dans les dix premiers et ça n'était pas vraiment à l'image de mes sensations." 

Lire aussi:

La machine numéro 5 s'est ensuite classée neuvième des EL4 et de la Q2, laissant toutefois un Zarco toujours plein d'espoir un peu sur sa faim, et ayant envie de faire mieux dimanche.

"J'espère que ça ne sera pas la position en course demain, j'aimerais être dans le top 7, ou plus proche du top 5. C'est peut-être trop demander, mais je me sens bien sur la moto, et je peux bien la contrôler dans beaucoup de situations. Ce que j'ai compris en EL4 c'est qu'avec le plein j'ai peut-être plus de problèmes. On verra demain pendant le warm-up, s'il fait sec, voir si on peut faire un pas en avant avec le plein, et si je peux me sentir à l'aise du départ jusqu'à peut-être la mi-course, je peux espérer de bonnes choses."

Le Cannois ne s'en cache pas, il souffre depuis quelques Grands Prix dans les premières boucles après l'extinction des feux. Un point qui était sa qualité incontestable lors de son arrivée en MotoGP la saison dernière, comme notamment démontré dès son premier Grand Prix, au Qatar en 2017. 

Lire aussi:

Johann Zarco trouve un début d'explication quant à ces difficultés dans les nouveaux pneumatiques Michelin. Le manufacturier clermontois dispute la troisième saison depuis son retour en catégorie reine, et si les gommes françaises montrent un beau niveau de constance désormais, cela se paie en début d'épreuve pour Zarco.

"C'est très difficile de faire entrer la moto dans les virages. Et c'est important, quand on a une moto lourde, de pouvoir la piloter en entrée de courbe. L'an dernier c'était un point positif au début de l'année, on l'a perdu, mais c'est une saison différente maintenant. Là les pneus ont de toute manière changé, on a trouvé beaucoup de constance sur les pneus, on n'a plus ce problème de dégradation comme en début d'année 2017. Michelin a réglé ça, ils ont dû aller chercher cette constance peut-être en perdant quelque chose qui m'a fait perdre cet avantage en début de course."

 
Prochain article MotoGP
La grille de départ du GP de Saint-Marin MotoGP

Previous article

La grille de départ du GP de Saint-Marin MotoGP

Next article

En pole avec Ducati à Misano, Lorenzo est "très fier"

En pole avec Ducati à Misano, Lorenzo est "très fier"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Qualifications
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions