Zarco : "Plus de progression que ce que j'espérais"

partages
commentaires
Zarco :
Par :
7 févr. 2019 à 14:31

Le Français a réalisé un grand pas en avant ce jeudi en Malaisie, terminant à la porte du top 10 tout en ayant réduit d'une demi-seconde l'écart qui le séparait hier du leader.

Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing detail
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing

Sa performance du jour est passée relativement inaperçue à côté de celle de Maverick Viñales flirtant avec le record de la piste de Sepang, mais c'est une petite victoire qu'a décrochée Johann Zarco ce jeudi.

En approchant du top 10 et en passant sous la barre des deux minutes, le Français a en effet effectué un grand pas en avant et, vu le gros travail entrepris depuis novembre dernier, livrer ses premiers résultats concrets.

Certes, un peu plus d'une seconde le sépare encore du leader, mais il est clair que les choses vont dans le bon sens, et il s'agit d'ailleurs de la première journée d'essais réellement positive depuis son arrivée chez KTM.

Lire aussi :

La barre symbolique des deux minutes franchie

Lors de son point presse, le Cannois ne cachait pas sa satisfaction : "Heureux de cette deuxième journée de tests officiels, avec plus de progression que ce que j'espérais", a-t-il déclaré. "D'entrée le matin j'ai pu aller sur un bon rythme, et cela m'a lancé pour toute la journée. On a pu faire du bon travail. Dans l'après-midi, il y avait quelques éléments sur la moto qui me plaisaient mais avec lesquels j'avais besoin de plus de temps et de tours pour bien m'adapter. On a donc pris ce temps-là, et quand j'ai mis les pneus neufs, ça m'a mis dans le bon sens pour continuer d'améliorer. Cette barre des deux minutes [le fait de passer en dessous des 2'0], elle me donne du bonheur, parce que c'est un certain objectif, et c'est bien de l'avoir déjà atteint aujourd'hui."

Pour KTM aussi, le fait de franchir cette barre symbolique des deux minutes (le chrono du Français est de 1'59"973) est un soulagement. "Pour KTM [...],, c'est un signe de bonne progression", reprend Zarco. "Aujourd'hui j'étais même surpris car on est plus vite que ce que je pouvais espérer. Je suis heureux de voir que maintenant qu'on commence à bosser sur les réglages pour aller dans la direction que je pouvais souhaiter, ça paye. C'est très positif, à voir comment je peux continuer à progresser demain et les autres jours. Mais c'est déjà bon d'avoir cette récompense après plusieurs jours, non pas de galères, mais de petites frustrations."

Lire aussi :

Travail sur les réglages plus que sur les pièces

Pour le moment, le Français continue de travailler pour l'essentiel sur les réglages de la RC16, avant de s'aventurer à de plus profonds développements. D'ailleurs, ce n'est bien qu'en disposant d'une base solide et avec laquelle il se sentira pleinement à l'aise qu'il pourra selon lui donner le meilleur de lui-même.

"Il y a de nouvelles pièces de prévues lors des tests, mais aussi en cours d'année", reprend-il. "Mais trouver les réglages m'aide et aide l'équipe aussi à confirmer la direction qu'il va falloir prendre pour le développement de la moto, ainsi que pour de nouvelles pièces."

Lire aussi :

Tout ne va cependant pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, et Zarco sait qu'il doit encore apprendre à composer avec une machine au caractère bien différent de celui de son ancienne Yamaha.

Les entrées de virage, malgré du mieux, sont toujours un souci, tout autant que le fait de bien faire tourner la moto. "L'entrée en virage, c'est mon point faible", poursuit-il. "Maintenant, depuis ces derniers jours en Malaisie, j'ai pu améliorer mes sensations. J'ai continué à me battre en virage pour faire tourner la moto. Je pense que nous avons un meilleur feeling à l'intérieur du virage, et cela m'aide vraiment à franchir un cap avec de nouveaux pneus."

Adapter la RC16 à ses qualités

Après désormais plusieurs journées passées à s'acclimater à la KTM, la compréhension du Français de sa machine est suffisante pour lui permettre de tenter d'adapter à son tour cette dernière à ses desiderata.

"Il y a des choses auxquelles j'essaie de m'adapter, de trouver des solutions sur l'homme", explique-t-il. "Le fait d'avoir pu prouver [par le passé] que je pouvais aller vite en MotoGP, c'est signe que j'ai des qualités. Mais il faut savoir aussi adapter la moto [à soi] pour faire ressortir ces qualités."

C'est sûrement ce que tentera de faire le constructeur autrichien au cours de la dernière journée d'essais prévue en Malaisie, ainsi qu'au Qatar au début du mois prochain.

Article suivant
Simulation de course à deux et travail d'équipe chez Ducati

Article précédent

Simulation de course à deux et travail d'équipe chez Ducati

Article suivant

Viñales : "J’ai pu piloter plus à ma façon"

Viñales : "J’ai pu piloter plus à ma façon"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de Sepang en février
Catégorie Jeudi
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Be first to get
breaking news