Zarco s'offre ses premiers points en MotoGP après une belle remontée

partages
commentaires
Zarco s'offre ses premiers points en MotoGP après une belle remontée
Par : Willy Zinck
10 avr. 2017 à 13:45

Le pilote français a connu un Grand Prix d'Argentine au scénario inverse de celui du Qatar. Parti en milieu de peloton, celui-ci a cette fois-ci vu le drapeau à damier, à la cinquième place.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Les attentes étaient grandes autour de Johann Zarco en Argentine, après le coup d'éclat du pilote français lors de la manche inaugurale de la saison, lorsque celui-ci avait mené les premiers tours du Grand Prix du Qatar. Mais contrairement à il y a deux semaines, le Cannois a cette fois-ci pu concrétiser et s'offrir ses premiers points en MotoGP en terminant à une solide cinquième place.

Le pilote Tech3 a pourtant dû batailler pour remonter dans le top 5, après avoir fait les frais d'une météo versatile lors de la première partie du week-end. Troisième lors de la première séance d'essais libres, Zarco n'avait en effet pas pu réaliser de tours rapides vendredi. Et il l'a payé cash, comme d'autres pilotes, le lendemain lorsque les conditions climatiques se sont gâtées. 

Avec une 14e position sur la grille, les chances du Français de bien figurer au cours de cette deuxième manche paraissaient donc bien plus plus minces qu'à Losail, où celui-ci s'était élancé depuis la deuxième ligne, à la quatrième place précisément.

Une course d'attaque

Mais le Champion Moto2 en titre savait avoir la pointe de vitesse nécessaire pour obtenir un bon résultat en Argentine, et a donc taillé la route pour remonter dans un premier temps en quatrième position, après une belle bataille avec Danilo Petrucci, Dani Pedrosa et Álvaro Bautista.

Las, Zarco a finalement dû rendre les armes dans les derniers tours de course face au dernier cité. "Durant la course, lorsque j'étais en quatrième position, j'étais en lutte avec Bautista, qui m'a repris cette position et a ensuite affiché un meilleur rythme que moi. Je ne pouvais pas le suivre. J'ai essayé, mais je ne pouvais pas. Mais le fait d'essayer de le suivre m'a permis de conserver cette cinquième position."

En recherche d'adhérence une bonne partie du week-end, notamment dans le dernier virage, le pilote français a donc fait le choix du pneu medium à l'avant et du dur à l'arrière. Une décision qui s'est avérée payante. "J'ai utilisé le pneu dur à l'arrière, car c'était celui avec lequel j'avais les meilleures sensations, et c'était le plus sûr pour nous. Je pense que c'était le bon choix, car j'ai pu bien gérer ce pneu. Les deux derniers tours ont peut-être été difficiles, surtout que Jonas [Folger] revenait fort, mais c'était suffisant pour moi."

Nul doute qu'avec une meilleure position sur la grille, Zarco aurait davantage ménagé sa moto et ses gommes, et aurait donc pu finir sans se faire de sueurs froides. Mais après la course, celui-ci faisait contre mauvaise fortune bon cœur. "Démarrer depuis la 14e position, c'est une autre expérience", explique-t-il. "Être capable de maîtriser la moto quand vous dépassez les autres, ne pas les toucher. Cela m'a pris du temps à contrôler ces aspects en Moto2, et cela va aussi me prendre du temps en MotoGP. Ce fut une bonne journée, mais nous devons continuer à travailler, car c'est la seule façon de progresser."

Reste que cette cinquième place finale vaut de l'or pour Zarco, et permet ainsi au numéro 5 de voir les doutes qui avaient pu poindre suite à son accident au Qatar s'évaporer. "Après le Qatar, c'était important de maîtriser les nerfs et de finir la course, car c'est cela qui est bon pur la confiance. J'y suis parvenu, et de belle manière."

Pour les troupes d'Hervé Poncharal, l'important est maintenant de progresser encore sur les (rares) problèmes de la YZR-M1. "Nous savons quel est notre point faible, et nous faisons en sorte de le résoudre", confesse Zarco. "Notre point faible, c'est la traction en sortie de virage. Je peux être très bien en entrée de virage, en termes de vitesse de passage, de freinage en virage, mais je perds trop de temps sur les gaz, mais nous travaillons dessus et nous allons solutionner cela."

Prochain article MotoGP
Stats - Viñales au sommet, Márquez au plus bas

Previous article

Stats - Viñales au sommet, Márquez au plus bas

Next article

Dovizioso met en cause Petrucci dans sa chute : "Ça n'est pas juste"

Dovizioso met en cause Petrucci dans sa chute : "Ça n'est pas juste"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions