Zarco prêt à se battre pour la victoire au Mans

Poleman du Grand Prix de France MotoGP, Johann Zarco se tourne désormais vers la course de ce dimanche, et l'envie de faire retentir la Marseillaise pour la première fois depuis près de 19 ans...

Zarco prêt à se battre pour la victoire au Mans
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Le poleman Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Le poleman Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Après un tour éblouissant, qui lui a permis de s'offrir le record du Circuit Bugatti, et surtout la pole position du Grand Prix de France, Johann Zarco prépare sa stratégie pour la course, lui qui avait déjà mené plusieurs tours lors de son Grand Prix national en 2017...

"Il faut juste y aller, espérer mener, pour ne pas prendre de risques dans le groupe, et puis voir ce qui arrive et si on peut se battre pour la victoire. Chaque week-end je sens que j'ai plus de chances d'obtenir la victoire", explique le Français.

"L'année dernière, quand je menais la course, et aussi cette année au Qatar, j'étais juste content de mener la course, car pour moi c'est la position la plus sécuritaire pour faire la course. Je me disais que si c'était mon jour, j'irais plus vite et je pourrais m'échapper, et puis sinon, je vois ce qui se passe. Ici, ça pourrait être différent car depuis hier on travaille mieux sur le rythme et on est plus compétitif. Je pense que ça reste la bonne stratégie, si je peux mener la course au début, ça reste moins risqué que de me battre dans le groupe."

Zarco, qui figurait déjà dans le top 5 à l'issue des séances d'essais de ce vendredi, a pu passer la vitesse supérieure ce samedi grâce à des ajustements faits notamment au niveau de la stabilité à l'accélération, point sur lequel les Yamaha officielles rencontrent des problèmes répétés.

"Vendredi on a bien commencé le week-end mais ce qu'il manquait c'était les sensations avec le grip arrière, pour bien utiliser l'accélération. Sur certains circuits on ressent ce problème et c'est compliqué de le régler. Depuis hier, j'ai senti qu'on a ce problème, mais bien moins que d'habitude, donc on peut le régler. En EL4, j'ai eu presque ce qu'il me fallait, et on voyait qu'avec le nouveau pneu ça fonctionnait."

Si l'an dernier le pilote Tech3 partait de la troisième place sur la grille, à l'intérieur de la grande courbe à droite précédant la Chicane Dunlop, il sera cette fois-ci positionné à l'extrême opposé, à gauche. Pas de quoi inquiéter le Cannois, qui reste concentré sur sa procédure de départ, et pour qui les choses devraient se passer naturellement une fois la bonne impulsion donnée.

"De toute façon, première ligne c'est fondamental, la pole c'est du bonus, c'est vrai que des pilotes peuvent s'insérer à l'intérieur, mais si je prends un bon départ, j'aurais suffisamment de vitesse pour être en tête à la sortie de la chicane, et c'est surtout ça qui est fondamental. Il ne faut pas trop y penser, sinon se faire trop de plans avant la course c'est utiliser de l'énergie pour rien, donc je verrai quoi faire au moment voulu."

partages
commentaires
Márquez entre ressenti des progrès Honda et crainte de Ducati
Article précédent

Márquez entre ressenti des progrès Honda et crainte de Ducati

Article suivant

Lorenzo : "Nous avons montré le même niveau de performance qu'à Jerez"

Lorenzo : "Nous avons montré le même niveau de performance qu'à Jerez"
Charger les commentaires