Zarco : Trois raisons pour lesquelles Márquez sera un danger à Jerez

Johann Zarco assure qu'il serait risqué de penser que Marc Márquez ne puisse être un candidat à la victoire à Jerez, pour la quatrième épreuve de la saison.

Zarco : Trois raisons pour lesquelles Márquez sera un danger à Jerez

C'est "pas affecté mentalement" que Johann Zarco arrive sur le tracé de Jerez, ce week-end, où se tient la quatrième épreuve de la saison MotoGP 2021. En dépit d'une chute à Portimão pouvant lui faire regretter la perte des beaux points d'un vraisemblable podium ou top 5, le Français de l'équipe Pramac Ducati se sait à l'aise avec une monture qu'il ne s'attend néanmoins pas à être la plus véloce du plateau sur le sinueux tracé andalou, en raison de trop courtes lignes droites.

"Ce serait encore une confirmation qu'au haut niveau, il peut toujours y avoir des surprises et ça serait très bon", sourit Zarco, interrogé par Motorsport.com sur ce que signifierait un podium pour lui ou un pilote Ducati à Jerez. "Après, vu [ce qu'a fait] Quartararo ici l'an dernier, je m'attends quand même à un Fabio très fort. Et on sait que ça marche quand même très bien pour la Yamaha ici", poursuit-il.

Au moment d'analyser les forces en présences, néanmoins, Zarco estime qu'il serait bien risqué d'exclure Marc Márquez de la lutte pour la victoire, deux semaines après son retour sur sa Honda. Pour lui, ce qu'a montré l'Espagnol lors de l'épreuve de Portimão est une mise en garde, alors que plus de facteurs favorables sont regroupés pour le leader du clan Honda ce week-end.

"Il y a Márquez qui, pour une course sur un week-end de remise en forme à Portimão, a été plutôt bon et en sachant que ce n'est pas vraiment un circuit pour la Honda et qu'il ne le connaît pas particulièrement bien", prévient-il. "Et il se retestait physiquement ! Trois choses, donc, qui n'allaient pas en sa faveur, et trois choses ici sur lesquelles il sait qu'il est mieux physiquement, que c'est un circuit où la Honda fonctionne très bien car ils y ont passé tout l'hiver, et que lui, en plus, aime bien. Donc à mon avis, il y a moyen qu'il nous surprenne…"

Le carré pour Yamaha ?

Reste que Yamaha a signé la victoire sur les trois premières épreuves de la saison, sur des circuits pas forcément prédestinés à la marque aux trois diapasons, aux mains de Maverick Viñales et Fabio Quartararo, et que la Ducati ne peut pas non plus être qualifiée de faible en courbe. Alors, une solide performance de Ducati ce week-end signifierait surtout que Zarco pourrait compter sur un solide package pour l'ensemble d'une saison au cours de laquelle il se voit comme un protagoniste pour la couronne mondiale.

"Concernant la moto, si nous, on gagne, c'est qu'on aura su combler des points faibles de la moto… qui d'ailleurs, pour moi, ne sont pas des points faibles car elle en est capable", analyse-t-il. "C'est plus réussir à le faire, au bon moment. Si elle sait aller vite sur tous les circuits, c'est bon pour un championnat. Et pour moi, Jerez est bien plus technique que Le Mans. Après Le Mans, il y a le Mugello et là c'est la piste Ducati ! Donc voilà, s'il y a un niveau pour le podium ici, ça veut dire qu'il y a le niveau pour la victoire au Mans, au Mugello et à Barcelone."

Quoi qu'il en soit, le #5 ne rumine pas une chute dont le déclencheur a été son matériel et non son pilotage lors de la dernière épreuve. Ressourcé par la possibilité de profiter de la vie à l'extérieur au Portugal et de la douceur de vivre amenée par l'ouverture des restaurants et terrasses sur place, avant de n'avoir qu'un petit déplacement à faire sur la péninsule ibérique pour rejoindre Jerez, le Français se sent bien dans ses baskets et est prêt à capitaliser sur la motivation apportée par le rythme de Pecco Bagnaia dans les portions lentes de Portimao. Même si les vitesses de Jerez ne dépassent pas les 300 km/h, ce pilote-là avec cette moto-là sont prêts à en découdre !

partages
commentaires
Nakagami rassuré sur l'état de son épaule après sa chute à Portimão

Article précédent

Nakagami rassuré sur l'état de son épaule après sa chute à Portimão

Article suivant

Valentino Rossi confirme et assume l'accord de VR46 avec Aramco

Valentino Rossi confirme et assume l'accord de VR46 avec Aramco
Charger les commentaires