WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
38 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
3 jours

Hamlin et Toyota s'imposent pour quelques centimètres !

partages
commentaires
Hamlin et Toyota s'imposent pour quelques centimètres !
Par :
21 févr. 2016 à 22:18

Déjà vainqueur du Sprint Unlimited la semaine dernière, le pilote du Joe Gibbs Racing a mené près de la moitié des 200 tours mais ne s'est imposé que sur le fil face à une autre Toyota pilotée par Martin Truex Jr.

Le vainqueur Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota
Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota, Joey Logano, Team Penske Ford
Le vainqueur Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota
Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota
Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota
Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Toyota
Kurt Busch, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Kurt Busch, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Joey Logano, Team Penske Ford
Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota, Chase Elliott, Hendrick Motorsports Chevrolet
Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota, Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet, Denny Hamlin, Joe Gibbs Racing Toyota, Kurt Busch, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Crash de Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet

Denny Hamlin a remporté son premier Daytona 500 après avoir légèrement touché son équipier Matt Kenseth à quelques encablures de l'arrivée. Leader durant la plus grande partie de la course, Hamlin avait monté quatre pneus lors du dernier arrêt contre deux à ses principaux rivaux. Cette victoire est aussi la première de Toyota depuis l'arrivée du constructeur japonais dans le championnat en 2007.

Hamlin a précédé sur la ligne deux autres Camry. Celle, moins attendue car engagée par la petite équipe Furniture Row qui est passée cette année dans le camp “japonais”, de Martin Truex Jr. ; et celle du Champion 2015 et équipier d'Hamlin et Kenseth chez JGR, Kyle Busch. Très discret durant toute la course, Kevin Harvick est revenu de nulle part pour prendre la 4e place devant Carl Edwards sur la troisième Toyota de cette équipe dont ce succès est le premier dans cette épreuve depuis 1993.

Mes équipiers ont fait un travail incroyable, je les remercie, ainsi que tout le monde chez Toyota !” s'est réjoui le vainqueur du jour. “Je ne sais pas ce qui s'est passé, je n'arrive pas à savoir ce que j'ai fait mais tout s'est passé parfaitement ! Les Toyota sont restées ensemble pendant toute la course, et cette victoire vient de là. Je suis si content de gagner pour Joe Gibbs Racing [dont c'est le premier succès dans cette course depuis 1993].”

Deuxième temps des qualifications, Kenseth avait dû s'élancer du fond de grille au volant de sa voiture de réserve et il est rapidement revenu dans le bon groupe pour se porter en tête lors du premier et unique arrêt sous drapeau vert qui a été également le dernier de la course à 45 tours de l'arrivée. Il précédait alors Martin Truex Jr, Kyle Busch, Brian Vickers, Austin Dillon, Joey Logano et Denny Hamlin. Ce dernier, leader avant ce dernier pit-stop, avait, on l'a dit, monté quatre pneus contre deux à ses principaux rivaux. Carl Edwards, pourtant impliqué dans les deux incidents ayant créé les deux premières neutralisations, Kyle Larson et Dale Earnhardt Jr. complétaient alors le top dix et telle était la situation à l'entame des 30 derniers tours.

C'est à ce moment, au 169e tour, qu'Earnhardt Jr a mis un terme à une journée difficile en perdant le contrôle de sa Chevrolet à la sortie du virage 4 depuis la trajectoire extérieure pour aller heurter le mur intérieur après être passé entre ses concurrents qu'il était en train de remonter.

Alors qu'il avait occupé la tête une quinzaine de tours en début de course, un Earnhardt peu satisfait de sa voiture était tombé dans l'anonymat du peloton avant de revenir dans le top dix. Il ne gagnerait pas son troisième Daytona 500 après ceux de 2004 et 2014.

La course est repartie à 25 boucles de l'arrivée et Kenseth, qui était le dernier pilote à avoir remporté cette course au volant d'une voiture de réserve, espérait bien renouveler cet exploit. Mais une nouvelle neutralisation est survenue au 183e en raison d'un accrochage entre Danica Patrick et Greg Biffle.

Le dernier re-start a été donné à 12 tours du but avec Kenseth devant Truex, Logano, Kyle Busch, Dillon, Hamlin, Edwards, Vickers, Larson et Regan Smith. Hamlin a tout donné dans les derniers tours pour revenir en 2e position et tenter de passer Kenseth par l'extérieur dans le dernier virage. Ce dernier bloquant le passage, Hamlin a plongé vers l'intérieur et touché légèrement sur le côté son équipier qui avait lui aussi obliqué sur la gauche. Exit Kenseth, mais Hamlin a alors vu Truex revenir à son niveau et s'est imposé au sprint pour seulement quelques centimètres.

Pas d'exploit pour Elliott

Sensation de la semaine, Chase Elliott n'est pas allé bien loin dans cette épreuve. Vainqueur de la course en Xfinity Series samedi et parti de la pole position dimanche, le pilote Hendrick a mené les trois premiers tours avant de devoir passer un long moment à son stand pour réparations après être parti à la faute dès le 18e – les conséquences de l'incident impactant également Edwards et Smith. Si le jeune pilote de 20 ans n'avait rien touché, sa Chevrolet avait souffert de dégâts après être venue mordre à vitesse assez élevée sur l'herbe de l'infield.

J'ai juste perdu la voiture”, a reconnu le jeune Américain avec humilité, sans se chercher d'excuse malgré des voitures glissant beaucoup en cette journée la plus chaude et la plus ensoleillée de la semaine. “On a eu une telle semaine, c'est très déplaisant que ce soit déjà terminé.”

Au total, la course a été neutralisée à six reprises. Quinze pilotes différents en ont occupé la tête au moins une fois, pour 20 changements de leader. Denny Hamlin a mené 95 tours à lui seul, soit près de la moitié de la course qui en comptait 200.

Daytona 500 - Classement

Pos.PiloteVoitureTemps
1 États-UnisDenny Hamlin  Toyota Camry 3:10:25.0
2 États-UnisMartin Truex Jr.  Toyota Camry +0.010
3 États-UnisKyle Busch  Toyota Camry  
4 États-UnisKevin Harvick  Chevrolet SS  
5 États-UnisCarl Edwards  Toyota Camry  
6 États-UnisJoey Logano  Ford Fusion  
7 États-UnisKyle Larson  Chevrolet SS  
8 États-UnisRegan Smith  Chevrolet SS  
9 États-UnisAustin Dillon  Chevrolet SS  
10 États-UnisKurt Busch  Chevrolet SS  
11 États-UnisRyan Newman  Chevrolet SS  
12 États-UnisAric Almirola  Ford Fusion  
13 États-UnisKasey Kahne  Chevrolet SS  
14 États-UnisMatt Kenseth  Toyota Camry  
15 États-UnisMichael McDowell  Chevrolet SS  
16 États-UnisJimmie Johnson  Chevrolet SS  
17 États-UnisJamie McMurray  Chevrolet SS  
18 États-UnisPaul Menard  Chevrolet SS  
19 États-UnisRyan Blaney  Ford Fusion  
20 États-UnisBrad Keselowski  Ford Fusion  
21 États-UnisA.J. Allmendinger  Chevrolet SS  
22 États-UnisRicky Stenhouse Jr.  Ford Fusion  
23 États-UnisLandon Cassill  Ford Fusion  
24 États-UnisBrian Scott  Ford Fusion  
25 États-UnisTy Dillon  Chevrolet SS  
26 États-UnisBrian Vickers  Chevrolet SS  
27 États-UnisMichael Annett  Chevrolet SS  
28 États-UnisTrevor Bayne  Ford Fusion  
29 États-UnisDavid Ragan  Toyota Camry  
30 États-UnisMichael Waltrip  Toyota Camry  
31 États-UnisBobby Labonte  Ford Fusion  
32 États-UnisCasey Mears  Chevrolet SS +1 tour
33 États-UnisClint Bowyer  Chevrolet SS +1 tour
34 États-UnisGreg Biffle  Ford Fusion +2 tours
35 États-UnisDanica Patrick  Chevrolet SS +16 tours
36 États-UnisDale Earnhardt Jr.  Chevrolet SS +31 tours
37 États-UnisChase Elliott  Chevrolet SS +40 tours
38  Robert Richardson  Toyota Camry +65 tours
39 États-UnisChris Buescher  Ford Fusion +109 tours
40 États-UnisMatt DiBenedetto  Toyota Camry +109 tours

 

Article suivant
Photos - La grille de départ du Daytona 500 en images

Article précédent

Photos - La grille de départ du Daytona 500 en images

Article suivant

Hamlin - "Je ne savais pas si nous avions gagné"

Hamlin - "Je ne savais pas si nous avions gagné"
Charger les commentaires