DTM
10 juil.
-
12 juil.
Canceled
C
Anderstorp
31 juil.
-
02 août
Canceled
WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
15 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
22 jours
WRC
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
50 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
70 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
28 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
126 jours
MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
8 jours
Moto3
C
GP d'Espagne
17 juil.
-
19 juil.
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
8 jours
Moto2
C
GP d'Espagne
17 juil.
-
19 juil.
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
8 jours
IndyCar
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
C
16 juil.
-
18 juil.
Prochain événement dans
20 Heures
:
40 Minutes
:
11 Secondes
Formule E
C
E-Prix de Berlin I
05 août
-
05 août
Prochain événement dans
20 jours
C
E-Prix de Berlin II
06 août
-
06 août
Prochain événement dans
21 jours
FIA F3
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
C
Hungaroring
17 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
1 jour
FIA F2
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
C
Hungaroring
17 juil.
-
19 juil.
Essais dans
2 jours
Formule 1
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.

Harvick en Poulidor, pas de miracle pour Truex

partages
commentaires
Harvick en Poulidor, pas de miracle pour Truex
Par :
24 nov. 2015 à 09:40

Kevin Harvick et Martin Truex Jr ont en commun de ne pas avoir remporté le titre lors de la finale, dimanche à Homestead, et... de ne pas s'appeler Jeff Gordon.

Jeff Gordon, Hendrick Motorsports Chevrolet et Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Les prétendants au titre de Champion NASCAR Sprint Cup 2015 : Jeff Gordon, Hendrick Motorsports Chevrolet, Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet, Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet, Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet et Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet
Martin Truex Jr., Furniture Row Racing Chevrolet

Même s'il n'a pas été titré et n'a pas paru en mesure de l'être au-delà des 50 premiers tours, Gordon a été la vraie vedette de la soirée à Miami – avant la course surtout, et sans doute autant que Kyle Busch une fois celle-ci terminée. C'est que la retraite d'un pilote qui incarne à ce point une discipline, quasiment à lui tout seul, ne se fait pas sans émotion.

Mais le parallèle s'arrête là entre Harvick et Truex Jr., qui ont connu une dernière course bien différente à Homestead. Parti 11e sur la grille, Truex a peiné tout au long des 267 tours pour se maintenir dans le top dix et s'est finalement classé 12e. S'élançant deux places derrière lui, Harvick est remonté rapidement et a mené plus de tours qu'aucun des autres prétendants au titre (46) avant de s'incliner face à Kyle Busch pour la victoire et pour le titre.

 “On a eu du mal toute la soirée pour être honnête, on n'arrivait pas à sortir des virages, la voiture était de plus en plus survireuse,” a expliqué le Champion 2014 sitôt descendu de sa Chevrolet n°4. Des difficultés que son chef d'équipe, Rodney Childers, a mis en partie sur le compte des conditions de piste complètement différentes de ce qu'elles avaient été lors des essais du samedi.

Pas de grip à l'arrière, elle ne tourne pas,” a-t-on entendu Harvick lancer à son crew chief durant la sixième des sept neutralisations de la course. Un problème ainsi résumé par Childers : “Trop de sous-virage en entrée et de survirage en sortie.” Lequel Childers a admis que c'était un problème récurrent sur ce tracé.

Treize 2e places!

C'est probablement l'une des pires pistes pour nous, même si on y a gagné l'an dernier et fini 2e cette année. Nous devons apporter des changements à nos voitures pour l'année prochaine,” a-t-il concédé.

Vainqueur à trois reprises en 2015, Harvick a également terminé 2e à 13 reprises – dont dimanche soir. Un score qui le place en 4e position au record du nombre de 2e places en une saison.

On a eu deux années géniales [depuis son arrivée chez Stewart-Haas en 2014], et nous sommes déçus d'être 2e ce soir, mais c'est un peu le thème de toute la saison de finir 2e,” a-t-il conclu. “Hélas il ne manque qu'une place, mais l'un dans l'autre, ce furent deux années géniales et je ne pourrais être plus fier de mes gars.”

Nous n'étions pas favoris, mais n'étions pas venus ici en disant qu'on serait contents d'être 4e. On a tenté tout ce qui était en notre pouvoir, tout ce que nous savions pouvoir faire.

Martin Truex Jr.

Je suis évidemment très fier de tout le monde,” a également lancé, comme en écho, Martin Truex Jr en parlant de son équipe. “Nous n'étions pas favoris, mais n'étions pas venus ici en disant qu'on serait contents d'être 4e. On a tenté tout ce qui était en notre pouvoir, tout ce que nous savions pouvoir faire, pour signer notre meilleure performance. Mais ce n'était pas notre jour.”

Furniture Row a ainsi par deux fois, assez tôt puis aux deux tiers de la course, changé seulement deux pneus à Truex – ce que personne d'autre n'a tenté parmi les leaders. Un choix qui était voué à l'échec, le n°78 – qui s'était ainsi porté en tête à une centaine de tours de l'arrivée – chutant à chaque fois rapidement dans le classement.

Si la plupart des équipes, à l'image de celle d'Harvick, ont dû se battre avec des conditions différentes d'une course disputée plus en nocturne que prévu (retardée d'une heure et demie en raisons de la forte pluie tombée peu avant le départ], Furniture Row n'a quant à elle plus reconnu sa voiture dès les essais libres du samedi.

Avec Toyota en 2016

Quelque chose n'allait pas sur la voiture ou le circuit, je ne sais pas,” a réagi Cole Pearn, chef d'équipe de Truex. “Les ovales d'un mile et demi [comme Homestead] ont pourtant été notre point fort toute l'année.”

Plus qu'Harvick et Stewart-Haas, Truex et Furniture Row ont peut-être laissé passer leur chance, car ils auront sans doute du mal à se créer une aussi belle opportunité dans l'avenir. À noter qu'ils passeront dans le camp Toyota en 2016, se lançant dans un partenariat technique avec le Joe Gibbs Racing du Champion 2015, Kyle Busch...

Article suivant
Kyle Busch, un titre en poche et des envies d'Indy 500

Article précédent

Kyle Busch, un titre en poche et des envies d'Indy 500

Article suivant

Retraite de Jeff Gordon - La fin d’une époque

Retraite de Jeff Gordon - La fin d’une époque
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries NASCAR Cup
Événement Homestead
Lieu Homestead-Miami Speedway
Pilotes Kevin Harvick , Martin Truex Jr.
Auteur Jean-Philippe Vennin