Villeneuve va tenter de participer au Daytona 500

Jacques Villeneuve était en piste à Daytona mercredi et espère désormais se qualifier pour être au départ du Daytona 500.

Villeneuve va tenter de participer au Daytona 500

Jacques Villeneuve met tout en œuvre pour participer au Daytona 500, après des essais auxquels il a participé mercredi. Le Champion du monde 1997 de Formule 1 était au volant de la Ford numéro 27 du Team Hezeberg sur le Daytona International Speedway, alors que cette nouvelle équipe fondée par Toine Hezemans et Ernst Berg fait son arrivée en Cup Series. Champion 2019 d'Euro NASCAR, Loris Hezemans en sera le pilote sur les circuits routiers mais rien n'est établi pour les ovales.

Interrogé sur l'opportunité de participer au Daytona 500, Jacques Villeneuve n'a pas fait de mystère. "Ce serait incroyable", a-t-il confié. "La dernière fois que je suis venu en NASCAR remonte à quelques années, de nombreuses années. Ce serait vraiment particulier. C'est une course à part et c'est dur d'y participer quand il faut se qualifier en temps ou passer par le duel [la course qualificative]. Ça rend les choses plus stressantes. Le simple fait d'en être serait quelque chose de spécial."

Le Team Hezeberg doit en effet passer par des qualifications pour que Jacques Villeneuve puisse y participer, avec deux voies possibles. Le Canadien compte quatre départs dans le championnat mais avait échoué à se qualifier pour le Daytona 500 en 2008 avec l'équipe Bill Davis Racing, victime d'un accident lors de la course qualificative. Il a également roulé en NASCAR à Talladega, Phoenix, Indianapolis et Sonoma.

L'an dernier, il a remporté sa première course en Euro NASCAR, championnat dans lequel il court depuis 2019 en parallèle de son activité de consultant TV sur les Grands Prix de Formule 1. "J'ai toujours voulu courir en NASCAR", rappelle-t-il. "C'est une question d'opportunité et c'est devenu de plus en plus difficile de courir."

La première étape est franchie avec une première journée d'essais qui lui a permis de découvrir les autos de nouvelle génération.

"La piste était vraiment bosselée", décrit le Québécois. "Ces voitures ont énormément d'appui, elles sont assez rigides, assez proches d'une GT. Elles semblent assez faciles à piloter. Dans l'immédiat nous ne sommes pas rapides, mais en peloton c'était super facile à piloter."

"C'est une nouvelle équipe, une petite équipe, et pour l'instant nous nous concentrons sur Daytona en espérant faire plus de courses. C'était bien de revenir dans la voiture. J'avais fait quelques tours en essais à Charlotte et c'était très compliqué. La voiture était étrange à conduire là-bas. Il y a quelques courses dans le monde qui se distinguent pour moi : les 500 Miles d'Indianapolis, les 24 Heures du Mans, et Daytona. Ça fait partie d'un petit group de courses à part et si on a une chance d'y être, il faut essayer."

Propos recueillis par Jim Utter

partages
commentaires
Les pilotes de Formule 1 partis à l'assaut de la NASCAR
Article précédent

Les pilotes de Formule 1 partis à l'assaut de la NASCAR

Charger les commentaires