Jimmie Johnson ne veut pas jouer l'arbitre à Phoenix

Vainqueur la semaine dernière au Texas, Jimmie Johnson a donc poursuivi sa bonne lancée avec une pole position record à Phoenix.

Jimmie Johnson ne veut pas jouer l'arbitre à Phoenix
Le poleman Jimmie Johnson, Hendrick Motorports Chevrolets
Jimmie Johnson, Hendrick Motorsports Chevrolet
Jimmie Johnson, Hendrick Motorsports Chevrolet
Jimmie Johnson, Hendrick Motorsports
L'ambiance au circuit

Le pilote de la Chevrolet n°48 endosse donc parfaitement un rôle d'arbitre dans la course au titre, lui qui a été éliminé dès la première phase du Chase. Mais arbitrer la course au championnat n'est clairement pas son objectif.

"Je ne veux pas jouer l'arbitre, je veux juste aller vite!", déclarait-il après sa première pole de la saison. "Je veux juste réaliser des poles, gagner des courses, mener des tours. Je veux retrouver l'équipe n°48 qu'on connaît, c'est ma motivation."

Le Californien de 40 ans insiste bien sur ce rôle, tout désigné mais finalement pas taillé pour lui. La victoire du Texas tient avant tout d'une exécution parfaite dans le dernier relais de l'épreuve.

"Je veux faire ma course, et être le pilote que je suis. Ce n'est pas que je veux jouer l'arbitre, et que parce que je ne suis plus dans le Chase je veux gêner les autres. Ça n'a rien à voir."

Johnson, quadruple vainqueur à Phoenix, pourrait jouer un rôle très important pour son équipier Jeff Gordon en s'imposant ce dimanche. En effet, cela éliminerait Joey Logano de la course au titre, et rendrait les aspirations de Brad Keselowski très compliquées, les deux pilotes Penske étant de redoutables concurrents s'ils se qualifient pour la finale de Homestead-Miami.

partages
commentaires
Jimmie Johnson en pole à Phoenix

Article précédent

Jimmie Johnson en pole à Phoenix

Article suivant

Gordon, Harvick, Kyle Busch et Truex en finale, dimanche prochain

Gordon, Harvick, Kyle Busch et Truex en finale, dimanche prochain
Charger les commentaires