DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
23 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
2 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
58 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
8 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
23 jours

Les pilotes enchantés par le nouveau package aérodynamique

partages
commentaires
Les pilotes enchantés par le nouveau package aérodynamique
Par :
1 mars 2016 à 15:53

Sur l'ovale d'Atlanta le week-end dernier, les pilotes de la NASCAR Sprint Cup ont pu rouler pour une première fois cette saison à bord de voitures dotées d’une nouvelle configuration aérodynamique.

Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet
Carl Edwards, Joe Gibbs Racing Toyota
Carl Edwards, Joe Gibbs Racing Toyota
Aric Almirola, Richard Petty Motorsports Ford en feu
Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet

Cette course fut disputée à tambour battant, car seulement trois neutralisations sont venues ralentir les bolides. Ce nouveau package réduit l’appui aérodynamique, ce qui rend les voitures plus délicates à piloter, car elles glissent plus dans les virages. Le but de ce changement est de mettre plus d’emphase sur le pilotage.

Dale Earnhardt Jr., pilote de la Chevrolet no 88, a aimé l’expérience. “J’ai adoré cela ! On glissait beaucoup et de partout. On pilotait vraiment à la limite de la voiture”, déclare Earnhardt.

Je me suis vraiment amusé. Je me suis bien battu avec le no 2 (Brad Keselowski) et le no 18 (Kyle Busch) et d’autres rivaux. Je publie des photos des courses des années 80 et 90 sur mes réseaux sociaux, et c’est l’époque où la course était de la vraie course. C’était vraiment bien à cette époque. Et c’est ce que les gens ont vu en piste à Atlanta.”

Brad Keselowski, pilote de la Ford no 2 du Team Penske, est d’accord avec les propos de son rival. “J’adore le comportement de ces voitures. Je comprends que mon opinion seule ne peut pas faire bouger les choses [en NASCAR], mais ce changement est prodigieux.”

Carl Edwards, qui pilote la Toyota no 19, clame depuis longtemps que les bolides de la Cup devaient générer moins d’appui aérodynamique. “Ils [les dirigeants de la NASCAR] devraient enlever encore plus d’appui,” dit Edwards. “Ça, c’est de la vraie course. Nous pilotons au maximum. On peut voir les gars travailler au maximum au volant pour extraire le plein potentiel des voitures. Ce fut une course difficile, mais ce fut un réel plaisir. Je ne peux que remercier les officiels de la NASCAR. Sachez que dans la voiture, nous pilotons aussi fort qu’il est possible de la faire.”

Article suivant
Jimmie Johnson égale le grand Dale Earnhardt

Article précédent

Jimmie Johnson égale le grand Dale Earnhardt

Article suivant

La NASCAR suspend le crew chief de Martin Truex Jr

La NASCAR suspend le crew chief de Martin Truex Jr
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries NASCAR Cup
Événement Atlanta
Catégorie Après-course
Lieu Atlanta Motor Speedway
Pilotes Brad Keselowski , Dale Earnhardt Jr. , Carl Edwards
Auteur René Fagnan